> 8 - PÉDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale en MATERNELLE > Maternelle (Action autre ou interdisciplinaire) > B* La pédagogie Montessori à l’école maternelle RRS Jean Lurçat de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* La pédagogie Montessori à l’école maternelle RRS Jean Lurçat de Gennevilliers, expérimentation soutenue par la DGESCO (interview du café pédagogique et vidéo)

24 avril 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

ADDITIF DU 28.11.15

Interview de Céline Alvarez par la rédaction de Doolittle

Extrait de lamaternelledesenfatsfiles.wordpress.com : L’école fait totalement fausse route

 

Pour combattre l’échec scolaire et favoriser le bien-être des élèves l’école de la République ne devrait-elle pas être à l’écoute de Maria Montessori ? Céline Alvarez, professeur des écoles ayant suivi une formation Montessori AMI 3-6 ans, mène cette expérimentation dans sa classe et le neuroscientifique, Stanislas Dehaene, est convaincu que les intuitions de Maria Montessori se trouvent confirmées par les avancées des sciences cognitives et de la psychologie expérimentale.

Montessori en ZEP publique

Dans la classe de maternelle multi-niveaux de Céline Alvarez, dès cinq ans les élèves savent lire, écrivent en cursive, comptent jusqu’à 1000, maîtrisent le système de numération décimal et le sens des quatre opérations. Ils font du tutorat pour les plus jeunes et sont tous autonomes, sereins et investis dans leurs apprentissages. Ces enfants ne sont ni surdoués ni privilégiés. L’école maternelle publique Jean Lurçat est au cœur du Luth à Gennevilliers : les barres et la ZEP aux portes de Paris.

Cette réussite, Céline Alvarez l’attribue aux préceptes de la pédagogie Montessori. La classe abonde d’un riche matériel pédagogique étalonné par la première femme-médecin italienne. Mme Alvarez, qui s’est imprégnée des écrits de Maria Montessori explique ainsi sa démarche : « Les avancées en sciences cognitives corroborent les travaux de Maria Montessori. Grâce à un environnement adapté, nous permettons aux enfants de s’approprier spontanément, avec joie et enthousiasme, les éléments fondamentaux de notre culture. »

Cette expérimentation est menée avec brio par C. Alvarez aidée à plein temps par Mme Anna Bisch avec le soutien de la DGESCO, elle a été lancée avec le soutien de l’association Agir pour l’école. [...]

Extrait de cafepedagogique.net du 23.04.13 Maria Montessori à l’école de la République

 

Une vidéo de la série "Learning is fun" (4mn34)

Extrait de youtube.com Classe expérimentale maternelle (Montessori) - "Learning is fun"

 

Voir aussi

lyes, 3 ans 1/2, a décidé de lire "comme les grands."

Année scolaire 2011-12 : Ilyes est en Petite Section, il a 3 ans et 1/2. Il demande à l’enseignante de lui apprendre à lire pour lire « comme les Moyens de la classe ». La maîtresse tardant à satisfaire sa demande, il s’empare lui-même du matériel sensoriel de préparation à la lecture, l’utilise matin et soir, tout seul, pendant trois semaines, jusqu’à atteindre son objectif.
(Vidéo 3,12)

Extrait de lamaternelledesenfants.wordpress.com : L’entrée en lecture en petite section

 

La classe maternelle expérimentale a ouvert en septembre 2011 à l’école maternelle publique Jean Lurçat de Gennevilliers, en Zone d’Education Prioritaire et Plan Violence, avec le soutien de la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire.

L’objectif est de créer, dans l’environnement de l’enfant, les conditions qui vont permettre son épanouissement. Le rôle de l’adulte se transforme, il construit un environnement riche dans lequel il observe, guide et accompagne individuellement les enfants dans leur quête naturelle d’indépendance. Et parce que cette démarche est fondée sur des principes connus du développement humain, l’enfant s’épanouit rapidement.j
Dans un tel environnement, la curiosité, la volonté, la créativité et le sens social s’éveillent, l’enfant développe de façon autonome – et par interactions avec ses pairs – de grandes compétences fondamentales : fonctions exécutives (mémoire, attention, capacité de contrôle), ainsi que des capacités émotionnelles et sociales positives ; et, parce qu’il évolue dans un environnement riche et structuré où il est activement engagé, il assimile spontanément et avec enthousiasme, la culture qui l’entoure : lire, écrire, ou manipuler les concepts fondateurs des mathématiques sont des conquêtes rapides et heureuses.

Présentation de la classe expérimentale

Répondre à cet article