> EDUCATION PRIORITAIRE (250 SR) > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, parents, santé, internat...) (59 (...) > DECROCHAGE (12 SR) > Les dispositifs relais > B* La classe relais au collège ECLAIR Robert Schuman de Forbach : un bilan (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* La classe relais au collège ECLAIR Robert Schuman de Forbach : un bilan de l’évolution de son organisation

17 novembre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Classe relais de Forbach, quelles évolutions ?
Expérimentation terminée

Collège Robert Schuman
Rue Robert Schuman, 57460 Behren-Les-Forbach
Site du PASI académlique
Auteur : Philippe Carrara
Mél : classerelais.bhl@wanadoo.fr

L’objectif de la Classe Relais est d’accueillir des élèves de collège en rupture de scolarisation pendant une durée déterminée. Lors de cette session, l’élève est pris en charge individuellement par le responsable et les nombreux intervenants. Il construit un projet d’orientation et se resocialise. Il prépare son retour dans son collège avec l’appui de l’adulte référent. Sa réintégration est préparée avec l’équipe enseignante et de direction. Ensuite, l’enseignant responsable de la Classe Relais suit régulièrement l’évolution de son intégration. Entre 2004 et 2007, différents rythmes sont testés pour aboutir à un dispositif plus efficace.

Plus-value de l’action
La Classe Relais a permis à 85 % de ses élèves de réintégrer le collège grâce à son suivi individualisé durant la session mais aussi lors du retour dans le collège d’origine.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Après 4 années de fonctionnement, la Classe Relais de Forbach a accueilli 89 élèves provenant de collèges différents.

A l’origine
La classe relais de Forbach est un dispositif qui accueille des collégiens du bassin d’éducation et de formation du bassin houiller, en déscolarisation et en désocialisation. Depuis 2004, elle a adapté son organisation, fait évoluer son dispositif pédagogique et a affiné ses outils d’évaluation afin d’améliorer la réintégration des élèves.

Objectifs poursuivis
Ce nouveau bilan a pour but de faire le point sur l’organisation générale du dispositif, le découpage annuel en sessions, le fonctionnement de ces sessions, le partenariat, le suivi des élèves et les outils d’évaluation du dispositif.

Description
L’équipe de la Classe Relais a, tout au long de ces années, adapté son organisation, son fonctionnement et son évaluation afin d’améliorer la réintégration des élèves. Aujourd’hui le dispositif arrive à maturité. Son adaptabilité et sa capacité de remédiation permettent de tirer un bilan plus étendu sur les évolutions et les innovations constatées concernant : l’organisation générale du dispositif, le découpage annuel en sessions, leur fonctionnement, le partenariat, le suivi des élèves et les outils d’évaluation du dispositif. En effet, la durée d’existence et le nombre d’élèves accueillis donnent un recul nécessaire et suffisant, renforcent sa crédibilité et ouvrent d’autres champs d’application possibles.

Modalité de mise en œuvre
La Classe Relais est pilotée localement par un responsable administratif et pédagogique qui est le principal du collège de Behren-lès-Forbach et par un deuxième responsable qui est le proviseur de la cité scolaire Jean Moulin. Cette collaboration permet un pilotage plus efficace grâce à des délégations mutuelles, des complémentarités et un soutien plus vaste.
Sur place, un enseignant est chargé de coordonner l’ensemble de l’organisation, des objectifs, de la mise en œuvre et des évaluations du dispositif, d’assurer les liens entre les partenaires, la hiérarchie, les intervenants, les familles, les référents des collèges d’origine et les élèves, de faire évoluer le dispositif afin d’augmenter son efficacité et d’en assurer la pérennité. Il intervient également en mathématiques et en sciences physiques auprès des élèves, appuie certains adultes dans leurs interventions et encadre le groupe pendant les repas. Enfin, il assure le suivi et la réintégration de chaque élève après son passage en Classe Relais, organise et met en œuvre les réunions, les entretiens, les visites et les déplacements.
Dans toutes ces tâches, il est aidé par un assistant d’éducation qui soutient également les autres adultes dans leurs interventions respectives.

Afin que l’organisation du dispositif se rapproche au plus près de celle des collèges, différents adultes (enseignants et éducateurs spécialisés) interviennent ponctuellement dans des disciplines classiques (EPS, Français, SVT, Histoire-Géographie, Education Civique et Langues Vivantes) et dans des disciplines propres (informatique, lecture de consignes, forum de discussion, conduites à risques, socialisation, justice).

Régulièrement, d’autres adultes (IA, IPR, chargés de mission, AS, chefs d’établissement, professeurs principaux, professeurs référents, éducateurs, parents, anciens élèves) viennent pour rencontrer les élèves et les enseignants. Leurs venues sont toujours intégrées aux séquences pédagogiques et/ou éducatives, ce qui valorise les élèves et qui crédibilise énormément la structure.

Enfin, une COP intervient hebdomadairement pour préparer l’orientation des élèves, pour assurer leur suivi durant la session grâce à des entretiens individuels.

Trois ressources ou points d’appui
La situation de la Classe Relais, proche de la gare permet à tous les élèves issus de Moselle-Est de s’y rendre et d’en repartir, facilement, cela rassure les familles et permet aux collèges du bassin d’y envoyer les élèves sans contraintes de déplacement.
De plus, l’aménagement favorise à la fois la convivialité et la surveillance, évite tous déplacements superflus, permet la séparation, voire l’isolement des élèves entre eux tout en proposant aux intervenants plusieurs possibilités d’encadrement (par niveau, par âge, par affinité, par travaux, par progressions, etc.) sans compromettre la surveillance. L’ensemble du local est sous surveillance vidéo pour résoudre certaines situations de conflit et pour rassurer les élèves, les intervenants et les parents grâce à la transparence.
Nous avons beaucoup travaillé avec la COP. Au fur et à mesure des sessions, outre le travail sur l’orientation, il a été mis en place un entretien hebdomadaire psychologique individuel avec chaque élève et un entretien mensuel avec les familles.

Au niveau pédagogique, nous avons privilégié l’outil informatique et l’avons considéré comme une discipline : pour les élèves, c’est très utile et valorisant, et ça ne pénalise pas la réintégration car cet acquis leur sera toujours nécessaire.

Difficultés rencontrées
Nous avons testé plusieurs durées de session et pour finir nous avons trouvé un bon rythme en faisant 4 sessions de 6 semaines avec des passerelles de réintégration. La réintégration dans le collège est un passage clef dans la réhabilitation de la scolarité de l’élève. En effet, s’il est mal accueilli par le corps enseignant et l’équipe de direction, ou s’il ressent une hostilité vis à vis de lui, la réintégration sera compromise dès le départ. Il faut lui faire sentir qu’on le voit différemment et qu’on est prêt à lui faire confiance.

Moyens mobilisés
La Classe Relais de Forbach est un dispositif qui se situe « hors les murs », c’est-à-dire en dehors de l’enceinte des établissements scolaires. Elle se situe dans des locaux aménagés spécialement, proches de la gare SNCF, de la gare routière et des stations de taxi. Depuis janvier 2005, des membres de l’Association Intermédiaire de Forbach participent de manière hebdomadaire à l’entretien des locaux professionnellement (2h par semaine), sachant que les élèves entretiennent le parc informatique et leur matériel.

Partenariat et contenu du partenariat
La Classe Relais de Forbach est une structure, certes réduite, mais qui représente un « carrefour » très vaste de différents partenaires qui s’impliquent fortement pour la faire vivre. Nous travaillons avec les institutions (Education Nationale et Justice : PJJ) mais aussi avec de nombreux partenaires (Communauté d’Agglomération de Forbach, Conseil Général de la Moselle, CAE Forbach et Sarreguemines, SSAE et SIOE de Sarreguemines, ASE de Forbach, CDES de Metz, CMSEA de Forbach, AIPS de Freyming-Merlebach, CIO Forbach et les Collèges de Moselle-Est).

Evaluation
Améliorer la réintégration des élèves dans leur établissement d’origine après leur passage en Classe Relais.

Documents
-Annexes au bilan de l’action : classe relais de Forbach, quelles évolutions entre juin 2004 et juin 2007 ? :
Présentation de photographies des locaux. Organigramme des intervenants. Tableaux de découpage des sessions entre 2004 et 2007. Calendrier des réunions institutionnalisées. Emploi du temps « type » des élèves. Fiche de suivi de réintégration. Outils, questionnaires, grilles d’évaluation.
- Présentation de l’équipe, témoignage sur le fonctionnement de la classe relais, témoignages d’élèves : Tout ce que vous voulez savoir sur l’historique de la Classe Relais, ses principes, son fonctionnement, la constitution de l’équipe, les relations entre les élèves, la gestion des situations difficiles, la présence des femmes dans l’encadrement et chez les élèves etc. (diaporama)
- Bilan en français et en anglais : Bilan de fonctionnement de l’année 2003-2004.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
L’évaluation de notre action est basée sur le devenir des élèves qui ont bénéficié de la Classe Relais. Le taux de réintégration après quatre ans de fonctionnement est de 85%.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : 85 % des élèves ont réussi leur réintégration dans leur collège. Des anciens élèves du dispositif viennent nous rencontrer dans nos locaux.
- Sur les pratiques des enseignants : Les deux mots d’ordre sont l’adaptabilité et la remédiation : cela implique une remise en cause permanente des pratiques pédagogiques et éducatives due au profil particulier des élèves à chaque session (grandes difficultés comportementales et scolaires, déscolarisation, absentéisme récurrent, agressivité, violence, situations familiales, etc.) et due à l’hétérogénéité du groupe (élèves de différents collèges, de classes différentes, de niveaux, de comportements et de parcours différents). Ce qui nécessite une préparation lourde (plusieurs progressions en parallèle, différentes évaluations, plusieurs projets, différentes réintégrations,…) et une évolution de la structure en fonction des intervenants, des disciplines et des enjeux.
Ainsi l’organisation intègre les changements d’intervenants, l’ajout/l’abandon de certaines disciplines et s’adapte à l’évolution du public accueilli selon leur âge (de plus en plus jeunes) et leur provenance (généralisation à tous types de collège) et leur hétérogénéité (qui augmente).
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Pas d’effets visibles actuellement.
- Sur l’école / l’établissement : Lors des visites de suivi, l’accueil par les équipes de direction est toujours très satisfaisant, ils nous font généralement confiance et apprécient notre travail et notre professionnalisme. Les personnes « référentes », souvent la ou le principal adjoint et/ou la ou le CPE, nous présentent la réintégration et l’évolution des élèves accueillis depuis leur retour et, si le besoin se fait sentir, nous rencontrons le ou les élèves en question.
Plus généralement, sur l’environnement : Comme la Classe Relais est « hors les murs », elle est un milieu neutre pour les élèves accueillis.

Extrait du site Expérithèque : Classe relais de Forbach, quelles évolutions ?

Répondre à cet article