> 5 - Education prioritaire > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, parents, pauvreté, rythmes, santé, (...) > CLIMAT SCOLAIRE (14 SR) > Actions locales de prévention (Climat) > Parcours citoyen et Semaine contre le harcèlement pour les collégiens et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Parcours citoyen et Semaine contre le harcèlement pour les collégiens et écoliers du REP+ Stendhal de Toulouse (une vidéo en ligne)

1er décembre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Semaine de prévention et de lutte contre le harcèlement au collège Stendhal de Toulouse

Dans le cadre du Parcours Laïque et Citoyen, le collège Stendhal de Toulouse a organisé, début novembre, une semaine de prévention et de lutte contre le harcèlement intitulée « Non au harcèlement : mobilisons-nous ! ».

Les professeurs principaux de l’établissement ont mis en place différentes manifestations dans le but de sensibiliser les élèves à la lutte contre le harcèlement.

Accompagnés des classes de CM1 et de CM2 de l’école élémentaire Sylvain Dauriac de Toulouse, les collégiens ont assisté à la projection de deux films :

- Un court métrage intitulé "Fais passer", présenté par Cédric Babou, directeur du PAJ de Fontenilles. A l’issue du film, un débat a eu lieu entre les élèves et des lycéennes, qui elles-mêmes avaient été harcelées durant leurs années collège. Elles ont pu expliquer leurs souffrances et attirer l’attention sur le fait que le harcèlement est l’affaire de tous aussi bien des enseignants, des membres de la communauté éducative que des élèves, ajoutant que chacun doit observer, prendre au sérieux et partager les signes alarmants ;

Le court-métrage

- Le film "Et si" réalisé en 2015 par les anciens élèves de 6è (aujourd’hui en 5è) et en partenariat avec Tisséo, qui évoque le harcèlement physique et moral dont était victime un élève dans un collège et dans le bus.

Parallèlement, les élèves ont pu découvrir au sein de l’établissement une exposition sur le cyber harcèlement réalisée par Manip’La Péda.

La lutte contre le harcèlement est une priorité du ministère de l’Éducation nationale. Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur a rappelé que "le harcèlement va à l’encontre des valeurs défendues par l’école : le respect de chacun, l’acceptation des différences, l’apprentissage de la citoyenneté. La loi du plus fort ne peut pas régir les rapports entre élèves."

Pour rappel
Le numéro vert « Non au harcèlement » est depuis peu le 30 20 : il favorise la liberté de parole des élèves victimes, des témoins voire des auteurs et favorise la protection de chacun. Ce numéro permet une première écoute et peut être suivi d’une prise en charge académique via les référents départementaux.

En savoir plus sur la lutte contre le harcèlement scolaire

Extrait de ac-toulouse.fr de novembre 2016 : Semaine de prévention...

Répondre à cet article