> 6 - DISPOSITIF > PILOTAGE DES RESEAUX (tous niveaux) > Evaluation (généralités) > "Évaluations nationales : le libéralisme bureaucratique en marche" : l’Unsa (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Évaluations nationales : le libéralisme bureaucratique en marche" : l’Unsa s’oppose notamment à la publication de résultats permettant la comparaison entre écoles et établissements

7 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Évaluations nationales : le libéralisme bureaucratique en marche

Le déploiement des évaluations nationales CP/CE1/6e/2de à cette rentrée et l’annonce de probables nouveaux développements dans les années à venir par le ministre sont les révélateurs d’une approche libérale bureaucratique du pilotage de l’Éducation nationale.

Cette approche avait été jusque-là prudemment dissimulée, mais depuis les annonces CAP 2022 du Premier ministre et du ministre de l’Éducation nationale cet été, elle est de plus en plus assumée. Sans aucune plus-value pour les apprentissages des élèves et à rebours des attentes des personnels.

[...] Nous disposons déjà de toutes les évaluations dont nous avons besoin

[...] Alors, à
Le SE-Unsa formule trois hypothèses dont aucune n’est compatible avec « l’école de la confiance », la reconnaissance de l’expertise des enseignants, la construction d’une École démocratique et émancipatrice, facteur de cohésion sociale et d’épanouissement de chacun.

[...] Le SE-Unsa demande que les évaluations diagnostiques ne fassent pas l’objet d’un protocole national avec remontées nationales mais que le ministère développe les banques d’outils d’évaluation mises à la disposition des équipes.

Il s’oppose à la publication de résultats permettant la comparaison entre écoles et établissements. Il soutient le CNESCO dans ses travaux porteurs d’une évaluation démocratique et utile aux enseignants.

Il souhaite que les écoles et les établissements soient mieux accompagnées pour définir des indicateurs qui les aident à améliorer leur action (mixité sociale et scolaire, bien-être des élèves et des personnels, vie scolaire, épanouissement social et culturel, valeurs partagées,…) et qu’ils disposent de moyens réels pour construire des solutions aux difficultés qu’ils auront identifiées.

Extrait de ecoleetsociete.se-unsa.org du 05.09.18 : Évaluations nationales : le libéralisme bureaucratique en marche

Répondre à cet article