> PILOTAGE, MIXITE SOC., ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION... > Accompagnement éducatif > Accompagnement éducatif et Devoirs (tous niveaux) > Rappel à propos de Devoirs faits : le rapport de 2004 de Dominique Glasman (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Rappel à propos de Devoirs faits : le rapport de 2004 de Dominique Glasman au Haut comité de l’Evaluation de l’école : "Le travail des élèves pour l’école en dehors de l’école", avec l’Avis du Haut Comité (déc. 2005)

21 septembre 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

HAUT CONSEIL DE L’EVALUATION DE L’ECOLE
Le travail des élèves pour l’école en dehors de l’école
Dominique GLASMAN, Professeur de sociologie à l’Université de Savoie
En collaboration avec Leslie BESSON
N° 15, Décembre 2004, 152 p.
Rapport établi à la demande du Haut conseil de l’évaluation de l’école

Le plan du rapport
Devoirs à la maison
Jeux éducatifs
Cours particuliers
Coaching scolaire
Accompagnement scolaire
Devoirs de vacances

 

[...] On peut, dans ce travail des élèves pour l’école, faire la distinction suivante :

1) Le travail explicitement demandé par l’école. Il s’agit là des "leçons" et des "devoirs" donnés par les enseignants. L’objectif affiché de ces tâches est de permettre tout un travail d’appropriation des notions apprises en classe, que ce soit par la familiarisation, la manipulation, l’exercice, la mémorisation. Il peut être intéressant de se demander en quoi elles atteignent ces objectifs, de vérifier si faire ses devoirs et apprendre ses leçons régulièrement permet de devenir un "bon élève", ou si, à l’inverse, c’est plutôt parce que l’on est déjà, à plusieurs égards, un "bon élève", qu’on s’adonne avec constance à ce que l’école demande une fois qu’on l’a quittée. L’intérêt est également ailleurs : donner aux élèves des devoirs à faire et des leçons à apprendre ce n’est pas seulement prolonger leur temps d’apprentissage.
Au-delà de la visée "technique" d’apprentissage, on pourrait sans peine relever d’autres fonctions assignées, explicitement ou implicitement, à ces obligations imposées par les maîtres : enjeu de "fixation" des élèves dans
le scolaire, enjeu entre les disciplines ou plutôt entre les enseignants des différentes disciplines, enjeu d’image des enseignants, enjeu dans le va-et-vient entre école et familles, etc.

2) Un travail "en plus", délibérément choisi par les élèves, ou par leurs parents, en lien direct avec les exigences scolaires. Il s’agit, à travers ce travail, de
se préparer à mieux affronter les épreuves scolaires, celles d’apprentissages nouveaux ou jugés complexes, celles des examens, des concours ou des "devoirs sur table". On songe ici d’emblée aux "cours particuliers" ou aux devoirs de vacances, mais on verra qu’il existe d’autres choses. [...]

Extrait de ladocumentationfrancaise.fr : Le travail des élèves
pour l’école en dehors de l’école

 

En annexe au document
Avis du Haut conseil à l’évaluation de l’école
Le travail des élèves pour l’école en dehors de l’école

Après avoir rendu un avis sur le traitement du grand échec scolaire, le Haut Conseil a souhaité faire un point sur les questions touchant au « travail des élèves pour l’école, en dehors de l’école », dont le rôle dans la réussite scolaire est souvent considéré comme déterminant. Il a demandé à Dominique GLASMAN, professeur de sociologie à l’Université de Savoie, de lui présenter un rapport sur les connais-
sances disponibles sur le sujet. Ce rapport n’engage pas le Haut Conseil, mais contient les analyses et lespropositions du rapporteur ; il est public et peut être
consulté sur le site du Haut Conseil http://cisad.adc.education.fr/hcee [adresse caduque, NDLR] à la rubrique « publications ». [...]

Répondre à cet article