> 5 - Education prioritaire > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, parents, rythmes, santé, internat...) > RYTHMES scolaires (7 SR) > Positions de chercheurs (Rythmes scolaires) > Rythmes scolaires : des effets positifs nettement plus marqués en REP (une (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Rythmes scolaires : des effets positifs nettement plus marqués en REP (une enquête de G. Fontinos et François Testu réalisée à Arras à la demande de la ville)

2 avril 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

A Arras, la nouvelle organisation du temps scolaire a des "effets positifs nettement plus marqués en REP" estime Georges Fotinos, sollicité avec François Testu par la nouvelle municipalité pour en mesurer l’impact.
Les "TAP" qui sont organisés de 13h15 à 14h en maternelle et de 15h45 à 16h30 pour les élèves des écoles élémentaires, les lundis, mardis, jeudis, vendredis. La Ville avait lancé la réforme en 2013. Globalement, les effets sont très positifs pour les animateurs, plutôt positifs pour les parents tandis que les enseignants sont plus réservés. Les effets sont "positifs sur les élèves" en termes de compétences sportives pour 84 % des 145 animateurs qui ont répondu à l’enquête, pour 69 % des 98 enseignants, et pour 71 % des 2 110 parents. Les proportions sont assez similaires pour les compétences artistiques (80 %, 52 %, 65 %). Elle développe la confiance en soi des enfants pour les animateurs et les parents, mais pas pour les enseignants (90 %, 32 %, 71 %), et ils ont un comportement plus citoyen pour 64 % des animateurs, 67 % des parents, mais 28 % des enseignants. Ils sont plus heureux d’aller à l’école estiment 70 % des animateurs, 59 % des parents, 31 % des enseignants.

Les effets sont en revanche "nettement négatifs" quand on les interroge sur la fatigue des enfants de maternelle : 66 % des animateurs, 93 % des enseignants et 75 % des parents. Les chiffres sont un peu moins importants en élémentaire : 46 %, 71 % et 64 %.

La nouvelle organisation a des effets positifs sur le climat scolaire (73 % des animateurs, 63 % des parents, mais seulement 20 % des enseignants), elle facilite les relations entre enseignants et animateurs pour une majorité d’entre eux, entre animateurs et parents pour les deux tiers d’entre eux. Le travail scolaire s’est amélioré pour 61 % des parents, mais pour 21 % des enseignants seulement. Le même contraste se retrouve pour l’amélioration de la conduite des élèves. En ce qui concerne le climat scolaire, les réponses sont nettement plus souvent positives en REP. Il y a eu diminution du nombre des incidents et des conflits pour 75 % des enseignants en REP contre 19 % en "non REP".

Extrait de touteduc.fr du 21.03.16 : Rythmes scolaires : des effets positifs nettement plus marqués en REP (G. Fotinos)

Répondre à cet article