> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > CARTE SCOLAIRE et de l’EP, MIXITE SOCIALE > Carte scolaire et Mixité sociale (Actions et Situations ac. hors (...) > Carte scolaire à la rentrée 2017 (écoles et collèges) et mouvements de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Carte scolaire à la rentrée 2017 (écoles et collèges) et mouvements de protestation : académies de Lille, Limoges, Montpellier, Rouen, Toulouse, Versailles

10 février 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

Parmi les ouvertures de classe de la rentrée prochaine figure la maternelle de l’école Paul-Bert.

Extrait de lavoixdunord.fr du 10.02.17 : Tourcoing. La section des tout-petits de la maternelle Paul Bert pérennisée

 

ACADEMIE DE LIMOGES
Le personnel pédagogique du collège [REP] Albert Calmette a manifesté, ce mercredi, devant le rectorat de Limoges. Il demande la création d’un poste de CPE.

Extrait de lepopulaire.fr du 09.02.17e : Le collège Albert Calmette de Limoges réclame plus de moyens

 

ACADEMIE DE MONTPELLIER

• Scolarisation des enfants de moins de 3 ans : avec les 22 emplois supplémentaires prévus à la rentrée 2017, ce sont 68 postes qui auront été créés depuis la rentrée 2013.
L’académie réaffirme ainsi son objectif de scolariser 30 % des enfants à la rentrée 2017 (22,3 % d’enfants de moins de 3 ans scolarisés à la rentrée 2016). Ce dispositif important de la refondation de l’École, porté en partenariat avec les municipalités, vise à stimuler précocement les capacités linguistiques, physiques et intellectuelles des enfants, les initier à la vie en commun, tout en rapprochant les parents de l’École, dans une alliance éducative forte.
• « Plus de maîtres que de classes » : avec les 52 emplois supplémentaires prévus à la rentrée 2017, ce sont 155 postes qui auront été créés depuis la rentrée 2013.
En permettant de nouvelles organisations pédagogiques à deux enseignants au sein d’une même classe, le maître surnuméraire intervient aux cycles 2 et 3, pour mieux remédier aux
difficultés d’apprentissage des élèves et conduire chacun vers la maîtrise des compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.
Ces deux dispositifs sont implantés majoritairement dans les réseaux d’éducation prioritaire (16 réseaux REP qui associent aux 16 collèges, 83 écoles et 16 réseaux REP+ qui comptent 117 écoles) pour lutter contre les inégalités.
De plus, au titre de la refondation de l’éducation prioritaire, 58 emplois supplémentaires ont été créés en 2014 et 2015 pour la coordination et la formation continue des enseignants.

Extrait de media.education.gouv.fr du : Lettre du recteur

 

ACADEMIE DE ROUEN

Pour le département de l’Eure le contexte est favorable du fait de la baisse démographique et de la dotation départementale en terme d’emplois. En effet, le département perd 155 élèves, ce qui correspond à l’équivalent de 6 structures classes et se voit pourtant doté de 37 postes supplémentaires pour poursuivre le redressement des conditions d’encadrement des élèves.
[...] les priorités départementales pour la répartition des moyens à la rentrée 2017 :
[...]
- la réduction des inégalités avec la mise en place des leviers de la refondation : la poursuite du développement de l’accueil des élèves de moins de 3 ans, le déploiement du dispositif « Plus de maîtres que de classes » pour intensifier la lutte contre le décrochage scolaire et notamment sa généralisation sur toutes les écoles de l’Education Prioritaire ;

Extrait de ia27.ac-rouen.fr du 10.02.17 : Carte scolaire pour le 1er degré à la rentrée 2017

 

ACADEMIE DE TOULOUSE

150 élèves déplacés. À la rentrée prochaine, le collège Badiou n’accueillera pas les élèves actuellement en CM2 dans les écoles primaires de La Reynerie. Ils devront partir dans d’autres établissements de l’agglomération

Extrait de ladepeche.fr du 08.02.17 : Fin du collège Badiou : « La mixité ne peut pas se faire au bulldozer »

 

ACADEMIE DE VERSAILLES

Nanterre : le PCF soutient les profs du collège Evariste-Galois
Alors que des négociations sont engagées au sujet de la répartition des moyens concernant les heures de classes pour la rentrée 2017, le parti communiste de Nanterre fait part de son soutien aux parents d’élèves et aux enseignants du collège Evariste-Galois. Une majorité des professeurs de cet établissement, classé en REP + il y a deux ans, redoute en effet les conséquences de la diminution de la dotation horaire globale (DHG).

Extrait de leparisien.fr du 05.02.17 : Nanterre : le PCF soutient les profs du collège Evariste Galois

Répondre à cet article