> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > PILOTAGE DES RESEAUX (tous niveaux) > Pilotage académique > Visite de recteur ou Dasen > Le recteur de Besançon visite à Belfort un collège RRS centré sur la liaison (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le recteur de Besançon visite à Belfort un collège RRS centré sur la liaison CM2-6ème et une école RRS centrée sur l’accueil des élèves et parents étrangers. A Besançon, il visite un collège RAR concerné par la violence

1er juin 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

Visite d’Éric Martin, recteur d’académie, au Collège Vauban et à l’école élémentaire Saint-Exupéry de Belfort.

Collège Vauban : faciliter le passage entre le CM2 et la sixième

Cet établissement en réseau de réussite scolaire (RRS) compte 467 élèves et 27 enseignants. Dominique Balon, principal du collège, a présenté le projet d’établissement centré sur le sens donné aux apprentissages, l’éducation à la santé et à la citoyenneté et l’ambition scolaire pour tous les élèves.

Grâce à un travail conjoint avec les professeurs des écoles du réseau, l’équipe éducative du collège connaît, dès le mois de mai, les difficultés de ses futurs élèves. Ainsi, dès la rentrée de septembre, les dispositifs d’aide et de soutien appropriés peuvent être mis en place : projet personnalisé de réussite éducative(PPRE), remédiation…
Le but est d’éviter les ruptures dans la prise en charge des difficultés et donc, pour les élèves, de conserver le rythme normal des acquisitions. Par ailleurs, plus de 31 % des élèves ont bénéficié de l’accompagnement éducatif, dont 76 % des heures allouées ont été consacrées à l’aide aux devoirs.

Le collège s’est fixé de compléter ces actions individualisées par une offre large en matière d’ouverture culturelle (théâtre, poésie, lecture…), de sorties pédagogiques et de séjours à l’étranger.

 

École élémentaire Saint-Exupéry : pédagogie individualisée

Dirigée par Véronique Raymond, cette école de 113 élèves accueille des élèves issus essentiellement de familles d’origine étrangère. Comme le collège, elle relève, à ce titre, du RSS et centre son action sur la prise en charge individualisée des élèves : aide personnalisée, tutorat scolaire en groupes de trois élèves, accompagnement éducatif après la classe, stages de remise à niveau pendant les vacances…

Interventions d’enseignants de réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED), partenariat étroit avec les professionnels extérieurs des centres médico-psycho-pédagogiques (CMPP), services d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD), orthophonistes…) et lien soutenu avec les parents renforcent la cohérence et la continuité des actions en direction de chaque élève en difficulté.

 

Visite du recteur au collège Denis Diderot de Besançon

Cette visite s’inscrit dans le cadre de l’une des priorités nationales 2009 - 2010 : la prévention et la lutte contre la violence à l’école

Éric Martin, recteur d’académie, s’est rendu ce lundi 17 mai 2010 au collège Denis Diderot de Besançon où il a été accueilli par Élisabeth Bisot, inspectrice d’académie du Doubs et Jean-Louis Tournut, principal du collège. Travailler dans un climat de respect est l’une des premières conditions de la réussite des élèves. Ce constat revêtant un caractère tout à fait décisif dans les établissements de l’éducation prioritaire, le recteur a voulu rencontrer les personnels d’éducation de ce collège de 760 élèves, situé au cœur du quartier de Planoise.

Après avoir échangé avec plusieurs personnes de l’équipe éducative, le recteur s’est entretenu avec le principal, la principale adjointe et deux des trois conseillères principales d’éducation (CPE). Chaque personne s’est exprimée sur les particularités de cet établissement ambition réussite qui accueille des élèves de trente nationalités et dont les familles font face à des difficultés parfois très lourdes. Le recteur a écouté avec attention l’analyse des causes potentielles, aussi bien internes qu’externes au collège, susceptibles d’alimenter les actes d’incivilités ou de violences envers la communauté éducative ou entre élèves, comme le collège Diderot en a été malencontreusement le théâtre récemment.

Le recteur a relevé quatre pistes de travail susceptibles d’aider l’équipe éducative à installer durablement ce climat studieux et de respect, appelé par les enseignants pour mener à bien leur mission, et indispensable aux élèves qui doivent trouver dans leur collège un lieu protégé et sécurisant :
- renforcer la coopération avec les associations de quartier et ouvrir l’école aux parents. Cette forme d’accompagnement aide les familles à assumer leur mission d’éducation en dehors de l’école et avec elle
- maintenir la cohésion sans faille de l’équipe éducative dans la mise en œuvre du projet d’établissement. Fondé sur le respect des règles permettant de bien vivre ensemble, le projet d’établissement est le garant de l’action concertée de tous les personnels du collège
- aider les enseignants qui le souhaitent à asseoir leur autorité par des formations à la gestion de classe
- mettre à profit les travaux de restructuration qui vont bientôt démarrer pour donner au collège un cadre propice à la transmission des savoirs, à la lutte contre l’échec scolaire et à l’éducation à la citoyenneté.

Ces différentes analyses contribueront à la définition du projet académique 2010-2014 actuellement en cours de réflexion.

Extrait du site de l’académie de Besançon le 31.05.2010. Collège Vauban et école élémentaire Saint-Exupéry de Belfort

Répondre à cet article