> ACTES ET PRODUCTIONS DE L’OZP > Site de l’OZP : évolution > Quelques précisions sur la politique éditoriale du "Quotidien des ZEP", le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Quelques précisions sur la politique éditoriale du "Quotidien des ZEP", le site de l’OZP

27 février 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Nous "répondons" à quelques questions sur notre politique éditoriale que sont susceptibles de se poser certains de nos lecteurs :

Pourquoi le site de l’OZP ne traite-t-il pas de la réforme (contestée) du collège ?
Parce que nous sommes un site dédié à l’éducation prioritaire et que cette réforme ne concerne pas spécifiquement ce dispositif.
Nous appliquons le même critère à d’autres réformes généralistes comme celle des rythmes scolaires.

 

Pourquoi le site de l’OZP reprend-il aussi souvent des informations (communiqués, reportages) issues du site du Ministère ?
Nous ne le faisons que si ces informations concernent directement l’éducation prioritaire, par exemple quand le ou la ministre visite une école ou un établissement relevant de ce dispositif.
De la même façon, nous reproduisons systématiquement les communiqués
émanant des syndicats nationaux lorsqu’ils relèvent de cette thématique. Nous appliquons bien sûr la même règle vis-à-vis des partis politiques.

Vérification sur le site
Les grandes rubriques de la politique d’éducation prioritaire "Positions syndicales" et "Déclarations gouvernementales" du site de l’OZP occupent quasiment le même nombre d’articles (autour de 360).

Si l’on ajoute les sous-rubriques concernant spécifiquement tel ou tel dispositif, les "déclarations gouvernementales" sont un peu plus nombreuses que les positions syndicales, ce qui est normal pour des thématiques plus techniques.

Et il faut tenir compte du fait que les diverses positions syndicales sur un thème sont souvent regroupées dans un seul article.

Si on compare les mots-clés correspondants :
Positions syndicales regroupe 496 articles
Communication Ministère de l’éducation regroupe 744 articles et Communication gouvernementale regroupe 1097 articles

 

Pourquoi reproduisez-vous intégralement le texte de ces communiqués ministériels ou syndicaux ?
Parce que le site de l’OZP veut être aussi la mémoire de l’éducation prioritaire et que nous constatons trop souvent que ces informations disparaissent des sites concernés après quelque temps.
On peut le vérifier, hélas !, en cliquant sur le lien qui figure en fin d’article, par exemple sur des article anciens de la rubrique "Positions".

 

Le site de l’OZP ne fait-il pas concurrence au site Education prioritaire du ministère, au site Alain Savary de l’IFÉ, et aux sites des CAREP qui existent encore ?

L’OZP, association totalement indépendante des pouvoirs publics, a toujours cependant prôné un "pilotage fort" du dispositif de la part de ceux-ci aux niveaux national et académique. C’est pourquoi nous avons en leur temps salué les créations du centre Alain Savary et du site du ministère. Quand ces sites de service public régressent ou disparaissent, l’OZP le déplore ; quand ils se relancent ou progressent, comme c’est le cas en ce moment, l’OZP se félicite de ce renouveau et le soutient en signalant et en valorisant systématiquement leurs nouvelles productions.
Une situation de concurrence n’a d’ailleurs aucune raison d’être entre trois centres qui ont des objectifs différents mais complémentaires. Le site de l’OZP vise avant tout à rendre compte de l’actualité de l’éducation prioritaire (et de la politique éducative de la Ville) sous toutes ses formes et, en dehors de quelques rencontres le mercredi soir et de 2 journées annuelles de débat, n’organise pas de formations comme le fait avec constance et efficacité le centre Alain Savary. Il ne vise aucunement non plus à remplir une fonction de pilotage pédagogique des réseaux comme celle qu’assurre, en s’appuyant sur le référentiel, le site du ministère.
Quant aux sites des CAREP, que nous avons toujours soutenus, nous nous réjouissons de voir les activités de certains relancées ces derniers temps et ne manquons pas de valoriser leurs initiatives et productions.

 

Pourquoi publiez-vous intégralement le contenu des fiches extraites de la base de données d’innovations "Expérithèque" ?
Pour la même raison. Nous connaissons des bases de données nationales anciennes, y compris sur l’éducation prioritaire, qui ne sont plus en ligne.

 

Pourquoi au contraire vos extraits d’articles de presse ou de certains sites sont-ils si courts ?
Parce que la législation sur la propriété intellectuelle n’autorise que la reproduction de courts extraits de presse ou d’autres productions éditoriales.
Par contre, nous citons souvent intégralement des articles de certains sites amis (Le Café pédagogique, ToutEduc, Les Cahiers pédagogiques...) qui nous ont aimablement autorisé à le faire.

 

Pourquoi le site de l’OZP publie-t-il des informations sans base scientifique assurée, comme récemment la liste, méthodologiquement et idéologiquement problématique, des "30 quartiers les plus sensibles de France " ?

En effet nous reprenons parfois en ligne, dans la limite de ce que permet la loi, des informations ou des points de vue qui peuvent nous paraître discutables sur le fond. Le "Quotidien des ZEP" se veut le reflet de tout ce qui se publie sur l’éducation prioritaire et nous considérons que les lecteurs sont aptes à juger de leur contenu.
Il nous arrive aussi d’ajouter une "Note du QZ" pour rectifier une information manifestement inexacte.

Répondre à cet article