> EDUCATION PRIORITAIRE (250 SR) > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, parents, santé, internat...) (59 (...) > DECROCHAGE (12 SR) > Les dispositifs relais > Un dossier sur les Dispositifs Relais (VousnousIls)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un dossier sur les Dispositifs Relais (VousnousIls)

11 mars 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Alors que Vincent Peillon a fait de la lutte contre le décro­chage sco­laire l’une de ses prio­ri­tés, retour sur les dis­po­si­tifs relais mis en place par l’Éducation nationale

Environ 140 000 jeunes quittent chaque année le sys­tème sco­laire sans diplôme. Collégiens en plein rejet de l’école, élèves en révolte, absen­téistes, jeunes en pleine démo­ti­va­tion et en voie de désco­la­ri­sa­tion... Voilà le public auquel s’adressent les dis­po­si­tifs relais. Bien sou­vent, ces col­lé­giens, de la sixième à la troi­sième, ont béné­fi­cié de toutes les mesures d’aide et de sou­tien déjà exis­tant au collège.

"Ce sont des élèves qui ont de gros pro­blèmes fami­liaux, cer­tains sont en famille d’accueil", explique sur un forum en ligne une pro­fes­seure de fran­çais dans un ate­lier relais. "Ils sont sou­vent très tur­bu­lents et il est dif­fi­cile de les faire tra­vailler en auto­no­mie." C’est pour­quoi ces dis­po­si­tifs béné­fi­cient d’un enca­dre­ment ren­forcé avec des éduca­teurs de la pro­tec­tion judi­ciaire de la jeu­nesse (PJJ), des asso­cia­tions ou des col­lec­ti­vi­tés territoriales.

"Mon objec­tif, quand un jeune arrive dans une classe relais, est de lui per­mettre de dis­so­cier ses pro­blèmes per­son­nels de sa rela­tion à l’école", explique Sébastien, éduca­teur de la PJJ qui tra­vaille deux jours par semaine en classe relais. "On leur redonne confiance en eux, on brise les bar­rières défen­sives qu’ils se sont créées pour leur don­ner une image dif­fé­rente du sta­tut d’élève et de l’école. [...]

Extrait de vousnousils.fr du 10.03.14 : Des dispositifs relais pour "reprendre goût à l’école"

Répondre à cet article