> 2 - LA LETTRE de l’OZP > 2 - Les numéros de la Lettre de 2001 à nos jours > La Lettre de l’OZP, n° 229, 20 décembre 2012

Voir aussi:
- ci-dessus, en rouge, cliquable, le chemin des rubriques menant à cet article
- à gauche les mots-clés liés à cet article

La Lettre de l’OZP, n° 229, 20 décembre 2012

20 décembre 2012

Editorial

La publication du projet de loi d’orientation ne semble pas avoir dissipé toutes les interrogations sur l’éducation prioritaire. Essayons d’y voir plus clair.

Le projet de texte de loi en lui-même ne contient pas de référence à l’éducation prioritaire.

Les annexes au projet de loi ainsi que l’exposé des motifs comprennent des éléments plus explicites mais qui donnent parfois l’impression de rester au milieu du chemin et d’entretenir le flou, sinon la contradiction, notamment sur les notions de zonage et de délabellisation. Ainsi, dans les annexes, "l’organisation en zonage devra évoluer", "la question de la labellisation sera réexaminée" [relevons qu’on n’est déjà plus dans le vocabulaire de la suppression pure et simple]. Par contre, dans l’exposé des motifs, la scolarisation des moins de trois ans sera développée dans "les zones d’éducation prioritaire". [Il y avait des années que ce terme avait disparu des textes officiels - où il a été remplacé en 2006 par "réseaux" - et du vocabulaire gouvernemental ! ndlr],

Les déclarations ministérielles qui continuent à se succéder maintiennent les mêmes équivoques concernant la carte mais apportent aussi heureusement des promesses de mesures spécifiques favorables à l’éducation prioritaire (en dehors de celle - essentielle - concernant les moins de trois ans) et qui, pour une large part, répondent aux propositions faites par l’OZP : temps de concertation pour les personnels, postes à profil pour des fonctions de responsabilité ou d’accompagnement, application aux quartiers en difficulté du principe "plus de classes que de maîtres" avec obligation de présenter un projet pédagogique, effort particulier pour les remplacements en Seine-Saint-Denis, lancement à la rentrée 2013 d’une aide en ligne pour 30 000 élèves en éducation prioritaire... S’y ajoute aussi la nécessité, selon Claude Dilain (rencontre OZP), d’une période de transition pour les réseaux amenés à sortir du dispositif dans le cadre d’un resserrement de celui-ci.

L’ensemble de ces engagements est loin d’être négligeable. D’où viennent alors les réserves exprimées à plusieurs reprises par l’OZP depuis la publication du texte ? Essentiellement de l’incertitude qui continue à peser sur le maintien d’un dispositif territorial, piloté au niveau national et appuyé par des personnels spécifiques. Ce dispositif pourrait d’ailleurs être doublé, de manière partielle et progressive, d’une distribution des moyens, sur l’ensemble du territoire, proportionnelle aux difficultés sociales des publics scolaires.

Sur ce point, le rappel incantatoire, jusque dans les annexes de la loi, de la fameuse "stigmatisation" des établissements par le zonage, stigmatisation qui serait "spécifique à l’éducation nationale" [et les ZUS, et les Zones de Sécurité et de Prévention ?, ndlr], ne contribue pas à clarifier les perspectives.
Comme la plupart des observateurs l’ont souligné, il faudra attendre les décrets et circulaires pour en savoir plus, sur l’éducation prioritaire comme sur le reste.

Coté Ville, Claude Dilain, président du groupe de travail de concertation sur la géographie prioritaire mis en place par François Lamy a apporté des indications sur la nouvelle carte de la politique de la Ville, qui devrait être sensiblement réduite et distinguer trois niveaux.

-----

Sont signalés par ** quelques articles qui nous paraissent (avec une part inévitable de subjectivité) susceptibles de retenir davantage l’attention de nos lecteurs.

 

I - POLITIQUE D’EDUCATION PRIORITAIRE

- ** Dans le cadre de la MAP (Modernisation de l’Action Publique), deux évaluations vont être lancées : l’éducation prioritaire en janvier 2013 et la lutte contre le décrochage scolaire en juin (Premier ministre) (ici)

Le projet de loi et l’éducation prioritaire
- ** Le projet de loi sur la refondation de l’école : les passages qui concernent l’éducation prioritaire (ici)
- La loi d’orientation est adoptée à une large majorité par le CSE. L’éducation prioritaire est citée parmi les motifs de l’abstention de la FSU (ici)
- ** Le SE-Unsa présente les grandes lignes du texte du projet de loi d’orientation en une vingtaine de dispositions, dont aucune ne porte (à l’exception implicitement de la scolarisation des moins de trois ans) sur l’éducation prioritaire (ici)

Les réactions de l’OZP
- ** Marc Douaire assez critique sur la nouvelle loi (ici)
- ** Après la publication du projet de loi d’orientation, l’OZP écrit au cabinet de Vincent Peillon (ici)
- ** Tantôt "délabelliser" les territoires de l’éducation prioritaire, tantôt "créer un nouveau zonage" calqué sur celui de la Ville : les ambiguïtés du discours ministériel (Note du Quotidien des ZEP) (ici)

Déclarations gouvernementales
- ** Dans une lettre ouverte de présentation de la refondation, Vincent Peillon précise son projet pour l’éducation prioritaire (ici)
- Nous allons revoir les moyens de l’école prio­ri­taire (Vincent Peillon sur France-Inter) (ici)
- ** La stratégie pour l’école numérique annoncée par Vincent Peillon confirme la création à la rentrée 2013 d’un service de soutien en ligne en français, mathématiques et anglais pour 30 000 élèves en éducation prioritaire (ici)
- ** La campagne de recrutement des enseignants vise aussi à répondre aux besoins dans les territoires défavorisés (ici)
- ** Le dispositif "Plus de maîtres que de classes" concernera d’abord les écoles de l’éducation prioritaire (projet de circulaire) (ici)
- ** Les prochaines conventions d’objectifs pour les quartiers populaires entre le ministre de la ville et les autres ministres (ici)

Les autres réactions
- Loi d’orientation : le "projet brouillé par la multiplicité des acteurs et des détails" selon François Jarraud (Café pédagogique) (ici)
- Emmanuel Davidenkoff (France Info) : Il s’agit d’une refondation-réparation, ou d’une restauration comme pour l’éducation prioritaire dont le principe date de 1981 (ici)
- ** Marie Duru-Bellat : Les inégalités restent trop fortes pour qu’on puisse se passer du zonage (ici)

L’innovation
- ** Les inscriptions sont closes pour les troisièmes journées de l’innovation des 27 et 28 mars 2013. Plus de 350 projets ont été déposés : un record ! (ici)
- D’ECLAIR aux décrocheurs, une réflexion du philosophe Yves Michaud sur son blog de Libération (ici)

Etudes et rapports
- Le Haut Conseil de l’Education (HCE) s’inquiète d’un échec scolaire "croissant" et préconise de donner la priorité à l’école primaire (ici)
- L’enquête PIRLS, qui révèle les résultats médiocres des élèves français, confirme la pertinence de la priorité au primaire, estime le ministère (ici)

Pilotage national et académique
- La répartition des postes à la rentrée 2013 : pour bénéficier de postes surnuméraires, les écoles en difficulté devront présenter un projet pédagogique(ici)
- B* Déplacement du recteur de l’académie de Rouen dans le réseau ECLAIR Nelson Mandela à Elbeuf (ici)

Préfets des études
- Séminaire OZP des préfets des études. Atelier 2 : Le rôle des préfets au sein et au-dehors de l’établissement (ici)

Maternelle et petite enfance
- Publication du rapport "Familles vulnérables, enfance et réussite éducative". Pour une politique de l’enfance au service de l’égalité de tous les enfants (ici)
- Les collectivités locales et le projet de loi d’orientation : l’accueil en maternelle (ici)

Formation des enseignants en ZEP
- ** Sur le site "Service Public", Avenir professeur : comment postuler ? 4 000 postes ouverts à partir de janvier 2013 (ici)
- Projet de répartition académique des emplois d’avenir professeur (ici)

VIE SCOLAIRE

Prévention de la violence
- Signature des conventions concernant les mesures de responsabilisation au collège ECLAIR Pons de Perpignan (ici)
- A Toulouse, le défi de réinsérer les jeunes des quartiers difficiles (ici)

Prévention de l’absentéisme et du décrochage
- ** Dossier de l’IFÉ sur les élèves du primaire à risque (de décrochage) - n° 80, déc. 2012 (ici)
- Ateliers pédagogiques Nanterre. Une conception novatrice du traitement du décrochage scolaire (Net.Doc n° 99) (ici)

Relations familles-Ecole
- "Quelle école pour quelle société ? Réussir l’école AVEC les familles en précarité", ATD Quart-Monde et Pascal Percq (Edition Quart Monde et Chronique Sociale, 2012) (ici)

La santé en ZEP
- ** Infirmière scolaire en ZEP, un témoignage (Elsevier-Masson, juillet 2012) (ici)

Réforme de la carte scolaire
- ** L’Association des départements de France (ADF) propose que la sectorisation scolaire soit placée « sous l’autorité des exécutifs des conseils généraux ». (ici)

 

II - LA PEDAGOGIE EN ZEP

- ** "Quand la classe est difficile", un dossier des Cahiers pédagogiques (n° 501, décembre 2012) (ici)
- ** Vidéo 2010. Philippe Meirieu reçoit Jean-Yves Rochex sur Capcanal dans "les grands témoins de l’éducation). Le rapport au savoir : comprendre l’échec scolaire (52 mn) (ici)
- Mis en cause par des parents d’élèves au sujet de l’expérimentation menée depuis 11 ans, le principal d’un collège difficile du Mans se défend de vouloir transformer l’établissement en ECLAIR (ici)

Les actions ZEP sur les sites Education nationale (dans l’ordre écoles/collèges/lycées). Sur le site OZP, le code B* signale une action de la base ZEP’Actions.

  • ** B* Classe maternelle expérimentale (Montessori) à l’école maternelle RRS Jean Lurçat à Gennevilliers (ici)
  • B* Enseigner en co-intervention : Savoir comment l’élève s’y prend, anticiper face aux potentielles difficultés de l’élève en classe, prendre l’erreur à sa source… , action de l’école ECLAIR Albert Schweitzer A à Amiens (ici)
  • B* Une compétence du socle commun à développer dans le 1er degré : l’entrepreneuriat, action à laquelle participent des écoles ECLAIR de Lille (Newsletter n°2 SEPIA) (ici)
  • ** B* Direction collégiale et développement professionnel des enseignants au service des apprentissages, école ECLAIR rue d’Oran à Paris 18e (ici)
  • B* Création d’une école de cuisine multisites pour lutter contre le décrochage scolaire, école maternelle RRS Les Pâquerettes à Colmar (ici)
  • B* Quatre tablettes et un abécédaire numérique dans la classe d’accueil pour allophones d’une école RRS de Paris 13e (ici)
  • B* Classe sport-santé de lutte contre l’obésité au collège ECLAIR Euzhan Palcy à la Martinique (ici)
  • B* Semaines interdisciplinaires au collège Jean Rostand à Saint-Chamond (Loire) (ici)
  • B* Des élèves d’établissements prioritaires du Val-de Marne lauréats du prix de l’éducation citoyenne (ici)
  • B* Collège ECLAIR Michel Debré à La Réunion : Des devoirs à la maison, pourquoi ? comment ? (ici)
  • B* Enseigner la compréhension dans les disciplines : du groupe d’aide à la classe au collège ECLAIR Louise Michel de Clichy-sous-Bois (93) (ici)
  • B* Présentation de la Classe Défense et Sécurité Globales (CDSG) en 3e du collège RRS Les Prunais de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) (ici)
  • ** B* Un espace "Education, Sensibilisation, Prévention Alcool" au collège RRS Jean Moulin à Brive-la-Gaillarde (ici)
  • B* Liaison troisième / seconde au collège ECLAIR Elsa Triolet à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) (ici)
  • B* Les sections européennes anglais au lycée d’excellence Victor Hugo de Marseille (ici)

Les actions ZEP dans la presse
- Expérimentation BIC éducation dans une classe prioritaire de CM2 à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) (ici)
- Un conseil de classe sans notes au collège RRS Camille Claudel à Rouen (ici)
- L’école du socle expérimentée depuis 2 ans dans le RRS de Fumel (Lot-et-Garonne) (ici)
- Signature d’une convention entre l’académie d’Amiens et le Rotary club local pour prévenir l’illettrisme à l’école ECLAIR Emile Lesot à Amiens (ici)

 

III - POLITIQUE EDUCATIVE DE LA VILLE

- ** L’ANDEV juge le projet de loi d’orientation trop "scolaro-centré" (ici)
- ** Le PEL, "une boîte à faire du lien" : une très intéressante interview du maire adjoint à l’éducation de la ville de Brest, en pointe sur ce dispositif (ici)

** Géographie prioritaire. Un triple compte rendu de la rencontre OZP avec Claude Dilain
- Quelle nouvelle géographie prioritaire ? Le compte rendu du Café pédagogique (ici)
- Vers une géographie prioritaire à trois niveaux ? Le compte rendu de Tout Educ (ici)
- "La politique éducative des collectivités territoriales", avec Claude Dilain (compte rendu OZP de la Rencontre du 12 décembre 2012) (ici)

Ecole de la 2ème chance
- L’Ecole de la 2e Chance en Seine-Saint-Denis fête ses 10 ans (ici)

Coup de Pouce Clé
- De nouveaux contrats Coup de Pouce Clé (ici)

Etudes et recherches
- La conférence nationale contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale recommande une approche territorialisée, mais qui ne se limite pas aux quartiers sensibles (ici)

Ouverture sociale des grandes écoles
- Les 10 ans du programme "Pourquoi pas moi" de l’Essec (ici)

Les cordées de la réussite
- L’Université de Technologie Belfort-Montbéliard (UTBM) ouvre ses portes aux élèves des "cordées de la réussite" (ici)

 

IV - AGENDA
- Du 8 au 11 janvier 2013, stage de formation du Centre Alain Savary (IFE) : Réussir en Education Prioritaire : de quoi parle-t-on ? (ici)
- NOUVEAU Du 25 au 27 janvier 2013 à Aix-en-Provence, Culture(s) à l’école : un enjeu pour l’égalité, 29e colloque organisé par Éducation & Devenir (ici)
- Le samedi 2 février 2013 à Paris, les 5èmes rencontres nationales du GFEN "pour que la maternelle "fasse école" (ici)

 

BONNES FÊTES DE FIN D’ANNEE

P.-S.

in)

Répondre à cet article