> TYPES DE DOCUMENTS : Textes et Rapports officiels, Etudes, Déclarations (...) > RAPPORTS OFFICIELS > Rapports de "Conseils" : Csen, Cnesco, Cnv, Hce, Csp... > Le Haut Conseil de l’Education (HCE) s’inquiète d’un échec scolaire "croissant" (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le Haut Conseil de l’Education (HCE) s’inquiète d’un échec scolaire "croissant" et préconise de donner la priorité à l’école primaire

10 décembre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

"Le nombre élevé de sor­tants sans diplôme (envi­ron un jeune sur six chaque année) et la pro­por­tion d’élèves ayant des acquis insuf­fi­sants (15 %) ou fra­giles (25 %) tant en fin d’école pri­maire qu’en fin de col­lège en témoignent", selon le document.

Il convient égale­ment d’"accorder la prio­rité à l’école pri­maire, déci­sive pour la réus­site ulté­rieure". Or, si "les dépenses par élève du secon­daire sont 15 % plus élevées en France que la moyenne de l’OCDE", "celles du pri­maire sont infé­rieures de 17 %".

Le rapport

Extrait de vousnousils.fr du 09.12.12 : Le Haut Conseil de l’Education s’inquiète d’un échec scolaire "croissant" (36 pages)

 

Consulter aussi L’Expresso du 10.12.2012 : Le testament du HCE

Répondre à cet article