> 4 - Débats/Product. OZP > Les 10 séminaires professionnels OZP (2008-2017) > Séminaire OZP 2 décembre 2017 : Quelles continuités pour construire des (...) > Séminaire professionnel OZP 2017 : Intervention de Patrick Picard, directeur (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Séminaire professionnel OZP 2017 : Intervention de Patrick Picard, directeur du Centre Alain Savary (Ifé)

6 décembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Séminaire OZP : Construire des collectifs professionnels dans les réseaux Retour ligne automatique
Paris, 2 décembre 2017

 

Intervention de Patrick Picard, directeur du Centre Alain Savary (Ifé)

Patrick Picard d’emblée remercie les participants d’avoir contribué au succès du site du Centre Alan Savary, qui vient d’enregistrer sa 1 000 000ème page consultée, avec une audience qui augmente maintenant de 30% par an.
[Le site de l’OZP, qui relaie systématiquement toutes les productions du CAS, se réjouit grandement de ce succès spectaculaire et de la place irremplaçable que le centre et son équipe occupent dans le dispositif national de formation et d’accompagnement de l’éducation prioritaire, NDLR]

Ci-dessous le PDF des 44 pages projetées et commentées par Patrick Picard pendant son intervention

Relevons quelques grands thèmes de cet exposé très riche

Page 6 : Les 5 maximes résument les conclusions à tirer des pages précédentes : ne pas occulter l’existence des conflits de classe (Bernard Charlot), prendre des distances avec les annonces médiatiques de méthodes miracles ( école de Singapour où Agir pour l’ecole)...

Pages 10-22 : Comprendre l’organisation du travail

Pages 27-28 : Extraits traduits d’un article de S. Brick. Un paradigme d’amélioration de la recherche.

Pages 36-37 : Les quatre points que nous retenons de notre enquête.

 

Quelques remarques glanées lors de l’exposé :

- Les points de vue des différents métiers alimentent les sessions de formation en académie et ces corpus servent à identifier leurs problèmes.
- Les adjoints des chefs d’établissements n’ont pas nécessairement le même discours que leur supérieur.
- Chaque métier est soumis à des tensions et à des dilemmes.
- Il importe de distinguer le rôle et la fonction du chef de projet et de responsable du réseau. On ne peut pas être chef de tout.
- Le pilotage varie d’une situation à l’autre et chaque réseau a sa géographie et son histoire. Il nous faut comprendre l’organisation de chaque réseau.
- Le vrai travail de réflexion ne se fait pas dans les comités de pilotage mais dans des structures informelles.
- Nous proposons une boussole comme un outil synthétique qui pourrait être une référence pour tous.
- Le coordonnateur est-il un organisateur ou un conseiller pédagogique ?
- Les directeurs d’école n’ont pas de véritable statut mais sont les vrais pilotes en raison du turn-over important dans second degré.
- Il est essentiel de confronter le prescrit au réel.
- Beaucoup d’objectifs sont insuffisamment définis.
- La formule favorite du centre Alain Savary est celle-ci : "C’est quoi le problème ?"
- Diffuser les bonnes pratiques n’amène pas forcément de changement.
- C’est l’intermétier et les relations qui créent la qualité.
- Comprendre pour accompagner
- Centrer le pilotage sur le cœur de la classe (déjà la recommandation d’un rapport de l’IG)
- Développer les preuves basées sur la pratique
- Le prescrit est très fort mais l’institution ne le prend pas toujours au sérieux (des incohérences et des changements fréquents)
- Le référentiel élaboré par Marc Bablet (Dgesco) est un outil extraordinaire.
- Arrêter un programme parce qu’on change de pilote "devrait être interdit".
- Mettre au premier au premier plan le conservatoire et l’observatoire, arrêter le laboratoire permanent et travailler sur le long terme.

 

Voir les comptes rendus OZP 2017 déjà en ligne
Séminaire OZP 2 décembre 2017 : Quelles continuités pour construire des collectifs professionnels dans les réseaux ?

Documents joints



  • PDF - 4.2 Mo

Répondre à cet article