> POLITIQUE EDUCATIVE DE LA VILLE > PRE, REUSSITE EDUC. > PRE (Actes) > Compte rendu par le Café de la journée de la réussite éducative "Bien être et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Compte rendu par le Café de la journée de la réussite éducative "Bien être et Santé" de Paris (7 mai 2014), avec des expériences en ZEP

9 mai 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

A quoi ça sert la réussite éducative ? Pour la Journée académique de la réussite éducative, l’académie de Paris a choisi comme thème, le 7 mai 2014, "Bien être et santé". Près de 200 personnes, coordonnateurs de réseaux, médecins et infirmiers scolaires, personnels de la Ville de Paris, représentants des associations ont travaillé en ateliers et écouté des experts. Pour quel résultat ? Les réactions aux informations données montrent que la mise en réseau fonctionne. Et la qualité des projets présentés montre que les enseignants ont intérêt à s’intéresser de près aux démarches de réussite éducative.

[...] Mais la réussite éducative c’est avant tout des projets sur le terrain dans les établissements populaires. Cécile Brun-Conty témoigne dans son réseau Eclair [Georges Rouault] de l’impact d’un atelier Théâtre improvisation sur l’expression orale et l’estime de soi chez des collégiens. L’atelier a été animée par la Ligue d’improvisation. Mais des professeurs de français y ont participé.
Haud Lancien-Guignolet cite un projet de médiation français chinois dans l’[école] RRS Rampal. A la demande de l’école, la mise à disposition d’une médiatrice maitrisant le chinois et le français, a permis de lever des ambiguïtés entre l’école et les parents et des échanges directs entre les enseignants et les parents. La médiatrice a pu aussi aider les parents dans leurs démarches administratives et de santé. Finalement la réussite éducative c’est à tous les niveaux cette meilleure compréhension de l’école.

Programme de la journée
Présentation des ateliers

Extrait de cafepedagogique.net du 08.05.14 : Réussite éducative : Une journée pour apprendre à s’écouter

 

Match d’improvisation inter-collèges à Paris

Les collèges [ECLAIR] Rouault (19e arrondissement) et Clémenceau (18e arrondissement) de Paris participent depuis cette année au Trophée d’Improvisation Culture & Diversité - mis en place pour la quatrième année par la compagnie Déclic Théâtre et la Fondation Culture & Diversité, aux côtés des collèges bordelais, lillois, rochefortais et trappistes.

Grâce au soutien de la DASCO de la Mairie de Paris et de l’Acsé, les élèves de ces deux collèges s’entraînent donc à l’improvisation théâtrale toute l’année, lors d’ateliers d’improvisation hebdomadaires animés par les comédiens de la LIFI, qui organise le Trophée sur Paris.

Ayant déjà expérimenté le match d’improvisation théâtrale en janvier et en février au sein de leurs collèges respectifs, les élèves jouaient cette fois-ci pour le match d’improvisation inter-collèges à la Cité des Sciences et de l’Industrie, Zone 3, un nouvel espace dédié aux jeunes.

Sur des thèmes comme « La folie des fins de séries », « A la vitesse de la lumière », « La guerre de l’eau » ou encore « Les défauts de l’imparfait », les improvisateurs en herbe ont conquis le public !

4 étoilés pour ce match : Noelie et Ricardo (collège Clémenceau) en 3ème étoile ex-aequo, Louis (collège Clémenceau) en 2ème étoile et Yassine (collège Rouault) en 1ère étoile.

Un grand bravo à tous les joueurs, qui représenteront leur ville lors de la finale du Trophée, le 19 mai au Théâtre Comédia à Paris !

Extrait du site de la Fondation Culture & Diversité du 01.04. 2014 : Match d’improvisation inter-collèges à Paris

 

Consulter aussi sur le site de l’académie de Paris la rubrique : Feuille, gazette et lettre d’information des réseaux

 

Note du QZ : Rappelons que le site de l’OZP, depuis la disparition du ministère délégué à la réussite éducative, a choisi de classer, au moins provisoirement, les articles sur "la réussite éducative" dans la rubrique "Dispositifs éducatifs de la politique de la Ville/ PRE et Réussite éducative.

Répondre à cet article