> EDUCATION PRIORITAIRE (Politique d’) > EDUC. PRIOR. Rapports officiels > EDUC. PRIOR. Rapports IG, MEN, (Com)missions > Le rapport Armand (IGEN) sur l’"Animation pédagogique des RAR" a été remis au (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le rapport Armand (IGEN) sur l’"Animation pédagogique des RAR" a été remis au ministre hier et va être diffusé

8 octobre 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

Lors de la Rencontre OZP d’hier (07.10.09) sur l’évaluation des RAR, Anne Armand (IGEN) a annoncé qu’elle avait remis le matin même au cabinet du ministre son rapport sur l’"animation pédagogique dans les RAR". Il sera bientôt diffusé aux instances académiques.

Ce rapport reprend le travail d’un groupe des inspections générales qui a porté sur 18 académies.

Il comprend trois parties et dans l’ensemble, selon Anne Armand, aboutit à un constat positif :

- Le renouvellement de l’action pédagogique depuis leur création.

- Le pilotage à différents niveaux

- L’évaluation dans les RAR.

C’est cette dernière partie que l’intervenante a développée lors de cette rencontre dont le compte rendu sera très prochainement mis en ligne sur notre site.

Lors de cette Rencontre, Anne Armand a souligné à plusieurs reprises combien l’évaluation des RAR était un miroir grossissant des difficultés de cette procédure en France et en même temps un laboratoire d’innovation.

Ci-dessous, un extrait de l’introduction de ce compte rendu en cours de rédaction :
L’exposé d’Anne Armand a accordé une large place à une transformation radicale de son propre métier, l’inspection : ne plus juger l’enseignant mais évaluer des actes d’enseignement en accompagnant les équipes et en prenant en compte les acquis des élèves au cours de leur cursus.
Les questions des participants amènent Anne Armand à développer une des préconisations importantes de son rapport : Rééquilibrer le dispositif vers le premier degré et ne pas abandonner les acquis et l’expertise de celui-ci.
Pour elle, "la réussite scolaire dans les RAR est l’enjeu de notre démocratie, il doit être assumé par tous"
.

 

Note du QdZ de mai 2010
Le rapport Armand n’a pas été diffusé...

Répondre à cet article