> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > MIXITE SOCIALE et Carte scolaire > Mixité sociale et Carte scolaire (Textes et Rapports officiels) > Ségrégation sociale au collège et relation école-famille. Quelques constats et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Ségrégation sociale au collège et relation école-famille. Quelques constats et outils d’analyse, article d’Olivier Monso (Depp), in Editions des archives contemporaines, mai 2020 (présentation du Café)

13 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Ségrégation sociale au collège et relation école-famille
Quelques constats et outils d’analyse
Olivier Monso

Résumé :
Plusieurs recherches suggèrent que la relation école-famille est influencée par le contexte socio-économique des établissements où elle se déroule. Ce chapitre propose une contribution à cette réflexion sous l’angle de la ségrégation sociale au collège. Dans un premier temps, nous illustrons en quoi le niveau et les formes de la ségrégation entre collèges, sur un territoire donné, peuvent y influencer les relations avec les familles. En particulier, les situations de forte ségrégation peuvent renforcer les difficultés rencontrées par les familles les plus éloignées de la culture scolaire. Dans un second temps, nous présentons des outils statistiques permettant de mieux caractériser cette ségrégation. Nous illustrons l’apport que de tels outils peuvent offrir en termes de contextualisation : du point de vue des recherches, en appui à des approches plus qualitatives, et du point de vue des politiques visant à mieux prendre en compte les situations de ségrégation.

Extrait de eac.ac de mai 2020

 

Présentation par le Café

 

Ségrégation sociale au collège et relation école-familles
" En quoi la ségrégation sociale entre collèges est-elle un critère pertinent pour comprendre les relations école-famille ? Quels critères statistiques permettent d’identifier et caractériser un territoire ségrégué, et où les enjeux qui ont été précédemment identifiés risquent-ils le plus d’apparaître ?" Olivier Monso (Depp) fait le point des études et présente l’outil utilisé par la Depp pour calculer la ségrégation des collèges. Il montre que " la ségrégation sociale entre les collèges représente un défi pour la relation avec les familles, à deux titres. Tout d’abord, la concentration d’élèves de milieux sociaux défavorisés dans une partie des collèges y est associée à des difficultés scolaires plus fréquentes et à un climat scolaire moins favorable. Cette situation risque d’y renforcer des difficultés dans les relations avec les familles, notamment celles les plus éloignées de la culture scolaire. Ensuite, les forts écarts de composition sociale, lorsqu’ils sont constatés entre des collèges voisins, sont générateurs de tensions autour de la carte scolaire, qui peuvent également se traduire dans les attentes des familles à l’égard des établissements. Plusieurs travaux ont ainsi illustré la façon dont certains établissements ont mis en place des classes « protégées » répondant à la demande, explicite ou implicite, d’une partie des familles". Cela concerne aussi les familles des collèges favorisés qui d’une part peuvent avoir des déceptions par rapport à leurs attentes et d’autre part épousent parfois un comportement de protection du collège. L’article invite à aller plus loin dans l’évaluation de la ségrégation par exemple en comparant la composition du collège avec celle que permettrait la carte scolaire.

Article dans Pelletier, Liliane ; Lenoir, Annick (dir.) (2020), Regards critiques sur la relation école-familles, Editions des archives contemporaines, France, ISBN : 9782813002600.

Extrait de cafepedagogique.net du 12.05.20

 

Regards critiques sur la relation école-familles

AUTEUR(E)S / DIR. SCIENTIFIQUE
Pelletier, Liliane
Lenoir, Annick
Parution : 2020/05

Présentation :
Depuis une quarantaine d’années, la liste des études portant sur la relation école-familles dans l’ensemble des pays occidentaux s’allonge tranquillement sans pour autant permettre de cerner les facteurs explicatifs des écueils ou du succès de cette relation pour les familles. Nous savons toutefois qu’il existe des écarts de sens entre les enseignants et les parents quant à l’investissement dans la vie scolaire et que les écarts de sens autour de ces investissements provoquent frustrations et malentendus. Or, la relation école-familles est une notion qui fait partie intégrante du discours sur la persévérance et la réussite scolaire et le lien entre cette relation et le succès scolaire de l’élève est généralement présenté comme évident. Cependant, si les familles de la classe moyenne et celles pour qui l’immigration est source d’une promotion sociale voient positivement la socialisation à l’œuvre dans l’espace scolaire, d’autres familles contestent cette mission de socialisation de l’école. C’est le cas de celles pour qui l’expérience scolaire est synonyme d’échec ou des familles immigrantes pour qui la réalisation du projet migratoire est source de déception, parfois d’un déclassement social, ou encore de celles pour qui la mission de socialisation de l’école confronte les valeurs prônées à la maison. Ainsi, les familles sont-elles hétérogènes dans leurs trajectoires et dans leurs relations à l’école et la catégorie « parents d’élèves » est une catégorisation traditionnelle qui n’a de sens que dans le fonctionnement des institutions scolaires.

Le présent ouvrage vise à une réflexion collective à l’international (France, Québec, Suisse), sur les liens entre école et familles, et à la mise en débat du concept de coéducation/collaboration, via une démarche critique.

Cet ouvrage a été édité avec le soutien du Laboratoire ICARE de l’Université de La Réunion.

SOMMAIRE / SUMMARY
Préface
Pierre Périer

Introduction
Liliane Pelletier, Annick Lenoir

Première partie : Discours historique, idéologique et politique sur la relation école-familles
Des discours aux actes
Evolution de la relation école/familles à partir d’une réflexion française
Liliane Pelletier

La collaboration école-familles dans le nouveau discours pédagogique québécois
Joëlle Quérin, Annick Lenoir

Communication entre enseignants et parents minoritaires lors du premier entretien
Effet-miroir d’extension et de restriction de rôles
Xavier Conus, Tania Ogay

La construction de l’espace scolaire entre parents et enseignants
Passages de seuils physiques et symboliques
Nilima Changkakoti, Laurent Fahrni

Ségrégation sociale au collège et relation école-famille
Quelques constats et outils d’analyse
Olivier Monso

Représentations sociales des systèmes scolaires des sociétés d’accueil et d’origine de parents d’élèves récemment immigrés au Québec
Josée Charette

La relation école-familles
La parole aux parents et aux enseignantes
Annick Lenoir

Les rôles des parents dans le cheminement scolaire de leur enfant au Québec
Perceptions de parents et d’enseignants
Serge J. Larivée, Fernand Ouédraogo, Joëlle Duval, Julie Bouchard

Soutien a la parentalite, ambiguite ou certitude dans l’accompagnement des pratiques éducatives
Le dispositif vacances / famille
Thierry Malbert

L’apport de la mobilisation communautaire pour un rapprochement école-famille en contexte autochtone au Québec
Natasha Blanchet-Cohen

Conclusion
Gilles Monceau
Notices biographiques des auteurs

Extrait de eac.ac/books de mai 2020

Répondre à cet article