> 5 - TYPES DE DOCUMENTS : Textes et Rapports officiels, Etudes, (...) > DOSSIERS et GUIDES (Education) > Au Québec, une démarche musicosociale des "Jeunes musiciens du monde" en lien (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Au Québec, une démarche musicosociale des "Jeunes musiciens du monde" en lien avec le Ctreq avec des rencontres inter école (les Harmonisateurs) et des rencontres d’équipe-école (les JaMMs pédagogiques)

9 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Jeunes musiciens du monde : la collaboration pour s’harmoniser et s’améliorer encore et encore !

Comment améliorer de façon continue nos façons de faire ? Pour les membres des équipes-écoles de Jeunes musiciens du monde, la clé était de miser sur la collaboration. Depuis septembre 2018, ils travaillent à renforcer cette collaboration afin qu’elle devienne un véritable levier pour l’apprentissage de tous et pour le développement personnel des élèves qui fréquentent l’organisme.

Le travail collaboratif à Jeunes musiciens du monde

La directrice de la pédagogie musicosociale et les membres des équipes-écoles de Jeunes musiciens du monde, en collaboration avec le CTREQ, ont développé le Cadre de référence de l’approche musicosociale JMM. Ce cadre de référence présente les valeurs de l’organisme, ses objectifs ainsi que le modèle d’accompagnement privilégié pour aider tous les élèves à développer leur plein potentiel. L’objectif de ce cadre de référence : favoriser la qualité, la cohérence et l’efficacité des actions de Jeunes musiciens du monde.

L’équipe de Jeunes musiciens du monde travaille actuellement avec le CTREQ pour accompagner les professeurs, les intervenants et la direction de ses écoles afin qu’ils renforcent ensemble leur capacité à déployer l’approche musicosociale de façon optimale. Pour y parvenir, les membres des équipes-écoles misent sur une collaboration systématique. Depuis septembre dernier, plusieurs rencontres sont organisées afin qu’ils puissent :

• se donner un langage et des objectifs communs ;
• harmoniser leurs façons de faire ;
• partager des stratégies ;
• créer des activités d’apprentissage ;
• développer des outils de suivi des élèves.

Tous les membres des équipes-écoles mettent à profit leur créativité, apprennent les uns des autres et développent une véritable expertise collective qu’ils peuvent mettre au profit des jeunes. La structure de collaboration établie par Jeunes musiciens du monde comprend deux types de rencontres d’équipe formelles : les Harmonisateurs et les JaMMs pédagogiques.

Les Harmonisateurs : des rencontres inter écoles

Les Harmonisateurs visent principalement à assurer la cohérence des actions au sein de l’organisme. Lors de ces rencontres, la direction et les intervenants musicosociaux des écoles de Québec, Montréal, Sherbrooke et Val-d’Or travaillent ensemble afin de renforcer leur leadership et leur capacité à soutenir les professeurs. Ils échangent à propos de la progression de chaque équipe-école vers l’atteinte des objectifs fixés et ils réfléchissent ensemble à des pistes d’action pour faire avancer les choses. Les directions et les intervenants s’entraident, établissent des priorités communes et recherchent des solutions pour des situations qui concernent toutes les équipes-écoles. Il s’agit d’un bel exemple de collaboration qui permet à l’organisme de bonifier ses actions en plus d’en assurer la cohérence.

Les JaMMs pédagogiques : des rencontres d’équipe-école

Organisés lors des Harmonisateurs en collaboration avec la directrice de la pédagogie musicosociale, les JaMMs pédagogiques réunissent les professeurs, les intervenants musicosociaux et la direction de chaque école de Jeunes musiciens du monde. Ces rencontres portent à la fois sur les pratiques collaboratives et sur l’accompagnement fourni aux élèves par les professeurs et les intervenants musicosociaux. Les membres de l’équipe-école discutent de leur façon de collaborer, des rôles et des responsabilités de chacun et des aspects du travail des uns qui sont liés à ceux des autres. Ils partagent des idées pour améliorer leurs interventions, ils créent des outils pédagogiques et ils recherchent des solutions pour faire face aux difficultés rencontrées avec certains jeunes. Les JaMMs pédagogiques tentent de répondre à une question fondamentale : Que ferons-nous pour aider les élèves à développer leur plein potentiel dans un contexte d’apprentissage musical ?

Déjà, la collaboration à Jeunes musiciens du monde porte fruit et les membres des équipes-écoles sont heureux des progrès accomplis.

Le travail d’équipe nous rend plus efficaces et il constitue une importante source d’inspiration et d’épanouissement professionnel. – Un membre d’une équipe-école

L’expertise collective développée au sein de l’organisme aura certainement un impact positif sur le développement personnel des jeunes qui fréquentent l’organisme. Un processus à suivre de près !

Extrait de ctreq.qc.ca du 10.04.19

Répondre à cet article