> VI- PÉDAGOGIE : Pédagogies, Disciplines, Actions locales (en EP) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales INTERDEGRES > Interdegrés (Français et Langues) > B* Avec les autres, je réussis mieux mon oral, expérimentation construite (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Avec les autres, je réussis mieux mon oral, expérimentation construite par le groupe de travail de la CARDIE de l’académie de Créteil et testée au collège REP M. et G. Politzer à Montreuil

7 novembre 2023

Avec les autres, je réussis mieux mon oral

AVEC LES AUTRES, JE M’EXPRIME MIEUX TOUT SEUL

Le groupe de travail de la CARDIE de Créteil sur les pédagogies coopérative a décidé de travailler sur un constat récurrent que font beaucoup de collègues qui s’intéressent à la coopération en classe : comment passer du travail collectif à l’expression individuelle.

Le groupe de travail est composé de neufs enseignants de tous niveaux : de la maternelle au lycée. Tous se sont réunis pour partager ensemble des réflexions de terrain et construire ensemble des expérimentations testées en classe. Nous partageons ici le travail mené cette année 2022/2023 sur cette thématique.

Emmanuelle et Aude, enseignantes en collège, ont testé des séances avec alternances de temps individuels et collectifs pour progresser à l’oral.

Témoignage d’Emmanuelle Colas-Micheli, enseignante de SVT, et de Aude Larnaudie-Eiffel, au collège [REP] M. et G. Politzer à Montreuil, enseignante d’histoire géographie,
Niveau : 4ème

Activité : « Retour d’expériences sur un projet podcast en vue de préparer l’oral du DNB ».

- Objectifs de cette expérimentation  :

• La coopération au service de l’étayage de l’expression individuelle
• Faire coopérer les élèves pour enrichir une réflexion individuelle grâce aux
questionnements, aux interactions entre pairs
• Préparer les élèves à l’oral du DNB : expliciter la grille du DNB, expliciter les
attentes, savoir mettre en perspective la participation d’un projet dans le cadre d’un
parcours présenté à l’oral du DNB en 3ème

En français, un projet CAC « agora » a été proposé aux élèves de 4ème. Il se déroule de façon filée sur une semaine : semaine du 18 avril 2023. Des podcasts seront réalisés dans le cadre de ce projet.
A l’issue de ce projet, nous avons proposé une séquence en co-animation afin de faire
réfléchir les élèves autour de ce projet : leur faire exprimer leurs ressentis, ce qu’ils ont appris lors de ce projet qu’ils pourront présenter dans le cadre d’un parcours art et culture lors de l’oral du DNB en 3ème.
Cette séquence permet de garder une trace individuelle qui peut être enregistrée sur l’ENT dans un portfolio dans le cadre d’un parcours présenté lors du DNB en 3ème.

- Séance 1 : 1 h

Objectif  : être capable de distinguer les connaissances des compétences travaillées

Un retour métacognitif sur ce projet a été proposé : ce que l’élève a fait, a appris, a aimé :
être capable d’analyser son rôle, sa participation et son engagement dans ce projet, être
capable de comprendre l’objectif de ce projet, de formaliser et de retenir aussi des
connaissances : technique de montage vidéo, métiers, technique pour prise de son, etc.

• Phase collective : présentation de séquence : décrire les objectifs de la séquence, les attentes, modalités de travail : alternance phase individuelle et phase collective.

• Phase 1 individuelle : Chaque élève seul doit écrire un article sur l’expérience « projet
semaine podcast » : ses propres ressentis, son bilan par rapport à ce projet, ce qu’il a aimé ou pas en justifiant, appris : connaissances et compétences. 10 min
◦ Objectif : verbaliser aux autres élèves de son groupe pour enrichir leur témoignage grâce aux questionnements du groupe

• Phase 2 - en grou pe de 3 ou 4 élèves : partage d’expériences : chaque élève présente à son groupe son témoignage : 15min
◦ Objectif : enrichir son analyse réflexive grâce aux retours et interaction des pairs

• Phase 3 individuelle : chaque élève complète son témoignage, il retravaille sur son texte en se nourrissant des échanges, des remarques, des retours et des questionnements des autres. 5 min

• Bilan de cette séance :
◦ Le partage en groupe a permis de remobiliser l’expérience vécue en développant des
exemples concrets d’activités vécues. Il a donné l’occasion à tous les élèves d’échanger sur
leurs ressentis et de se souvenir plus précisément des différentes étapes du projet : sorties,
micro trottoirs, interventions.
◦ Dans les deuxièmes jets, le vocabulaire a été enrichi et les exemples plus détaillés. Les avisont pu se confronter et renforcer certaines positions ou sentiments.

- Séance 2 : 1h vendredi

Une troisième séance a été proposée pour découvrir et travailler autour de la grille critériée
donnée aux membres du jury lors de la passation de l’oral du DNB

• Phase 1 individuelle : prise de connaissances des 3 compétences présentées dans la grille.

◦ Chaque élève devait décrypter les attentes autour des compétences évaluées, se servir pour certains des critères donnés.
Les 3 compétences travaillées de la grille orale présentée lors de l’oral du DNB avec les
indicateurs de réussite pour les 4 niveaux de maîtrise :
◦ ◦ compétence 1 : Présenter les grandes phases du travail
◦ ◦ compétence 2 : Maîtriser les savoirs
◦ ◦ compétence 3 : Analyser son implication dans le projet

◦ En petit groupe, échanges autour de leur compréhension de la grille, chacun a pu donner son avis.

◦ Un retour au collectif classe a été fait pour valider les attendus du jury. Les niveaux de
maîtrise ont pu être explicités.

◦ Retour en petits groupes : Une évaluation croisée a été effectuée en petits groupes. Chaque élève lisait son texte et les autres élèves donnaient leur avis en fonction des critères explicités.
Ils endossent le rôle d’un membre de jury. Chacun reprenait son texte en vue de l’étayer, de le réorganiser en fonction des critères.

◦ Les points positifs : le texte a été enrichi en termes de vocabulaire, plus organisé. Les élèves se sont approprié les critères.
Un travail métacognitif a été mené, ce qui a permis de bien distinguer les buts
d’apprentissages, des tâches et des compétences travaillées. Un travail d’explicitation qui
permet à tous de comprendre les objectifs d’apprentissages et de réduire les inégalités
scolaires.

◦ Les limites : des groupes ont eu du mal à se prêter au jeu : les élèves les plus en difficulté ont eu plus de mal à rester engagés dans l’activité pour les plus en réussite, ce moment leur a permis d’organiser leur pensée.

◦ Les points de vigilance à avoir en tête :
◦ ◦ Une attention particulière à la constitution des groupes : il est préférable de partir sur des groupes hétérogènes
◦ ◦ Nous veillerons aussi être attentif à l’implication de tous les élèves ; risque chez les élèves en difficulté de se conformer à l’avis des autres membres de son groupe et de ne pas développer sa propre opinion.

• Phase 2 individuelle : Réécriture de son témoignage à l’aide de cette grille. (15min)
Chaque texte sera mis en forme sous forme d’un article.

• Phase 3 : en petit groupe, échanges entre pairs de leurs synthèses réécrites à l’aide de la
grille

• Bilan de cette expérimentation :

◦ Les points positifs :
◦ ◦ La première phase collective a permis à une grande majorité d’élèves d’étayer et de développer leurs textes. L’analyse en groupe des critères d’évaluation et l’évaluation en binôme du travail a permis d’expliciter les critères de correction et de faire sens. Les élèves ont approfondi leur réflexion, ils ont su distinguer les connaissances et les compétences mobilisées.
◦ ◦ Pour les élèves les plus en réussite : le travail final a gagné en organisation et en précision : les écrits individuels sont développés et étayés grâce à la phase collective qui permet d’enrichir leur premier jet.
◦ ◦ Pour les élèves les plus en difficulté, une amélioration du texte au niveau de la longueur et du vocabulaire utilisé est constatée entre la phase 1 et la phase 2. Cependant, rapidement une lassitude s’installe à retravailler le même texte et ils ont peu progressé au cours des phases 3 et 4. Ils se sont montrés actifs dans la phase collective d’explicitation du barème de l’oral du brevet mais n’ont que très peu repris et réorganisé leur production à la suite de celle-ci.

◦ Les points de vigilance :
Le risque est une uniformisation des avis. En effet, les élèves en difficulté se rallient à l’avis
des élèves en réussite et leurs écrits peuvent perdre de leur aspect personnel par moment. On peut expliciter ce point avec les élèves pour éviter ce travers.

◦ A retenir :
◦ ◦ Ce travail a été particulièrement pertinent dans le cadre de la préparation de l’oral du brevet puisque les élèves ont créé un document réutilisable en 3ème et qu’ils ont pu s’approprier les critères de réussite donnés lors de l’oral du brevet grâce à une explicitation et reformulation par les pairs.
◦ ◦ C’est un exemple d’activité qui permet de faire travailler l’oral avec les élèves dès le niveau de 4ème et donc de mieux les préparer.
◦ ◦ On peut imaginer de compléter ces activités par une activité numérique collaborative.

- Séance 3 : 1h TICE : « Journal de classe » sur l’ENT

◦ Activité “ création d’un journal collaboratif” :
◦ ◦ On peut imaginer que chaque texte retravaillé soit déposé sous forme d’un article sur l’ENT et de créer ainsi un journal collaboratif.
◦ ◦ On peut utiliser un site en ligne « madmags education » qui permet de créer gratuitement un journal scolaire après inscription et création d’un compte.
◦ ◦ On peut utiliser le blog de l’ENT où chacun dépose son article dans son blog de classe.

◦ Cette dernière phase, une activité numérique permet de travailler les compétences du
C.R.C.N. et donc permet de préparer les élèves à la certification de PIX chez nos élèves. Cette activité numérique collaborative permet de travailler le domaine 2 en particulier :
“communication et collaboration” et le domaine 3 “création de contenus” parmi les 5
domaines définies des compétences numériques.

Extrait de cardie.ac-creteil.fr du 27.09.23

Répondre à cet article