> 6 - DISPOSITIF > DEDOUBLEMENT, PDMQDC et TAILLE DES CLASSES > B* La co-observation pour favoriser le travail en équipe en élémentaire à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* La co-observation pour favoriser le travail en équipe en élémentaire à l’école ECLAIR Frontenac de Châteauroux (Journées de l’innovation 2014)

10 janvier 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

2014 - Ecole Frontenac - Châteauroux ( 36 ) - La co-observation pour favoriser le travail en équipe en élémentaire
école ECLAIR Orléans, base,décrochage,formation enseignants, violence, recherche innovation, cointervention, coordinatrice, IEN,compétences

La co-observation pour favoriser le travail en équipe en élémentaire

Ecole élémentaire Louis de Frontenac
36000 Châteauroux
Site de l’école
Auteur : Estelle Fortat-Ledoux
Mél : ec-louis-de-frontenac-chateauroux@a...

Impulser une dynamique collective à une équipe pédagogique en utilisant la co-observation et le partage d’expériences professionnelles pour favoriser une culture commune autour de l’acte et des contenus d’enseignement et in fine avoir un impact sur le climat et la réussite scolaire.

Nombre d’élèves et niveaux concernés
Toute l’école soit 210 élèves et 12 enseignants.

A l’origine
- La configuration de l’école (4 bâtiments distincts) ne favorise pas la communication entre les enseignants et cloisonne les enseignants dans leur niveau, dans leurs échanges sur leurs pratiques pédagogiques et sur les élèves.
- Les élèves sont de plus en plus démobilisés pour les apprentissages et le climat scolaire se dégrade de façon exponentielle. Aux journées de l’innovation 2013, la présentation du projet : co-observer pour favoriser le développement professionnel et les différentes expériences menées notamment celle comme « Léa », ont permis de s’interroger sur l’impact que pourrait avoir ce type d’expérience sur l’école

Objectifs poursuivis
- Déclencher une dynamique collective autour de l’observation et de l’analyse des pratiques pédagogiques
- Développer une culture commune autour de l’acte et des contenus d’enseignement
- Partager des procédures professionnelles dans le but de faire réussir les élèves

Description
Sur des temps déterminés et des contenus d’apprentissage précis, les enseignants s’engageront sur plusieurs temps à :
- Définir des critères d’observation et analyser l’acte d’enseignement
- Co-observer en classe sur un contenu précis
- « Débriefer » de façon critique et positive sur la séance
- Confronter et mettre en commun différentes observations lors d’un conseil des maîtres pour permettre l’avancée pédagogique
- Établir dans la mesure du possible des ressources à partager.

Modalité de mise en œuvre
- 1)Temps 1 : septembre/octobre : définir ce que l’on attend de la co-observation et définir les critères appropriés
- 2)Temps 2 : Octobre/novembre : Mise en place de la co-observation : personnes appartenant au même cycle
• Observer une fois et se faire observer sur un même type de contenu
• « Débriefing » sur les observations en présence ou non d’une personne extérieure (coordinatrice, CPC…)
- 3) Temps 3 : Décembre : Confronter et mettre en commun les différentes observations lors d’un conseil de cycle
- 4)Temps 4 : Janvier : produire une ressource à partir des observations
- 5) Temps 5 : février/mars : Mise en place de la co-observation : personnes de cycles différents
- 6) Temps 6 : avril : Confronter et mettre en commun les différentes observations lors d’un conseil de cycle
- 7)Temps 7 : mai : produire une ressource à partir des observations

Trois ressources ou points d’appui
- Pilotage de l’équipe de circonscription
- La volonté des enseignants de vouloir faire évoluer l’école

Difficultés rencontrées
- Les temps de concertation « mangeur de temps »
- L’acceptation du regard de l’autre sur son enseignement.

Partenariat et contenu du partenariat

L’IEN, M. Barrault et l’équipe de circonscription de Châteauroux(ce.ien3@ac-orleans-tours.fr - CARDIE OT

Evaluation
- Modification des pratiques
- La nature des échanges en conseil de maître et de cycle
- Le nombre de propositions faites par les équipes pour améliorer le fonctionnement pédagogique et organisationnel de l’école
- Une meilleure analyse des besoins des élèves
- Progression des résultats des élèves aux différentes évaluations
- Amélioration du climat scolaire (diminution des bagarres…)

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Le projet sera suivi par l’équipe de circonscription et une analyse régulière sera engagée lors du comité de pilotage du réseau

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves :
• Progrès dans l’acquisition des compétences du socle commun
• Favoriser le désir d’apprendre
• Déclencher le désir de s’investir
• Mieux vivre dans la « maison-école »
- Sur les pratiques des enseignants :
• S’engager dans une démarche collective pour construire des contenus didactiques et pédagogiques.
• Se questionner sur ces pratiques pédagogiques pour les améliorer.
- Sur l’école / l’établissement :
• Créer une dynamique pédagogique.
• Créer un véritable « laboratoire » au service de la pédagogie.

Extrait du site Expérithèque  : 2014 - Ecole Frontenac - Châteauroux ( 36 ) - La co-observation pour favoriser le travail en équipe en élémentaire

Répondre à cet article