> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales au LYCEE > Lycée (Citoyenneté) > B* Action interdisciplinaire de développement durable au LPO (ex-lycée ZEP) (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Action interdisciplinaire de développement durable au LPO (ex-lycée ZEP) de Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne)

18 octobre 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

- Le lycée Joliot-Curie passe au vert, L.P.O. Frédéric Joliot-Curie - Dammarie-les-Lys, ZEP

La démarche E3D est un projet global et pérenne au sein de l’établissement. Ce projet, initié en 2007 au lycée polyvalent Frédéric Joliot-Curie de Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne), s’intègre au projet d’établissement, qui comprend un axe
d’éducation au développement durable. Celui-ci renvoie à plusieurs éléments.

Tout d’abord, l’ancrage disciplinaire (électrotechnique, sciences de l’ingénieur, SVT, sciences économiques et sociales, philosophie, EPS...) est incontestable et favorise une réflexion d’ensemble sur les compétences et les connaissances en la matière.

Ensuite, cette réflexion par discipline se retrouve dans les projets inter ou transdisciplinaires, tels que les travaux personnels encadrés (TPE) et les projets pluridisciplinaires à caractère professionnel (PPCP).
En prenant appui sur ces diverses activités pédagogiques conduisant
les élèves à entrer en relation avec toutes les catégories de personnel
de l’établissement (professeurs, administratifs, agents, partenaires
extérieurs, tels que les collectivités locales ou les entreprises), plusieurs
niveaux d’action sont déclinés au sein du lycée.

Une démarche de sensibilisation

L’ensemble du personnel s’inscrit dans cette démarche de repérage et de
propositions d’actions éco-citoyennes, dont le but est d’impulser un état
d’esprit de développement durable à l’échelle de l’établissement.
[...]
Cette sensibilisation a permis au lycée de nouer des liens avec des partenaires tels que les collectivités locales (par exemple, le service environnement de la mairie) mais
également avec des entreprises engagées dans ce processus d’éducation au développement durable.
Des niveaux et sections d’enseignement divers sont concernés par des activités sur ce sujet (secondes, premières et terminales de sections générales, technologiques et professionnelles ou encore classes de troisième, de CAP, de BTS).
Le conseil de la vie lycéenne ainsi que des clubs (santé, alimentation...) sont aussi des lieux de réflexion et d’action au sein de l’établissement.
En termes de solidarité internationale, il est à noter qu’un partenariat – inscrit au projet d’établissement – existe depuis 2005 entre le lycée technique de Bafang au Cameroun et le lycée Joliot-Curie. En effet, sur la base d’un transfert de technologies, de connaissances et de compétences, des élèves et professeurs de l’établissement participent au développement durable et cette action est activement
soutenue par les parents d’élèves et les partenaires extérieurs (collectivités et entreprises).

Extrait du site de l’académie de Créteil le 12.10.2011 : : Regards croisés sur l’éducation, n° 1, avril 2011 (p. 6 sur 16)

Répondre à cet article