> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales au LYCEE > Lycée (Citoyenneté) > Du 6 au 10 octobre 2014 à Marseille, semaine de rencontres sur "La traversée (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Du 6 au 10 octobre 2014 à Marseille, semaine de rencontres sur "La traversée des frontières" au Lycée d’excellence Saint-Exupery et à la Villa Méditerranée

19 septembre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

La Villa Méditerranée et le Lycée Saint-Exupéry organisent pendant une semaine

une série de rencontres sur le thème des frontières.

Le monde méditerranéen cristallise une grande part de l’instabilité du monde d’aujourd’hui : conflits religieux ou politiques, pauvreté, instabilité, terrorisme, révolutions, etc. Cette situation entraîne d’importants exodes de populations fuyant la violence et les conflits à la recherche d’une vie meilleure. Migrations et frontières sont donc devenues un enjeu politique et sociétal majeur.

C’est pourquoi, dans la continuité de son travail sur les grands enjeux du monde méditerranéen d’aujourd’hui, la Villa Méditerranée, en partenariat avec le Lycée Saint-Exupéry (Marseille 15e), a choisi ce thème qui par son actualité et sa complexité, concerne aujourd’hui toutes les populations du pourtour méditerranéen, et en priorité la société civile et sa jeunesse.

Un sujet aux multiples facettes
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la mondialisation, au lieu de marquer la fin des frontières, en a multiplié les enjeux et les acteurs. Les Etats ne sont plus les seuls sur la scène internationale et diverses organisations jouent un rôle important : organisations internationales, ONG, courants religieux, organisations criminelles ou terroristes, multinationales, etc. Cette multiplicité d’acteurs entraîne la création de « nouveaux types de frontières », la frontière ne concerne plus seulement les territoires, mais aussi les modes de pensée, de relation, de pouvoirs.

La notion de « frontière » est aujourd’hui de plus en plus complexe et peut être abordée sous une multitude d’angles. Parler de « frontière » c’est à la fois toucher au registre philosophique, au plan psychanalytique mais aussi à l’histoire, à la géographie, à la sociologie, à l’économie, à l’art et la littérature. C’est ce qui a amené Augustin Giovannoni, professeur agrégé de philosophie au Lycée Saint-Exupéry, avec l’appui des équipes de la Villa Méditerranée, à élaborer ce programme. Ainsi sont conviés à intervenir des intellectuels de toutes les spécialisations (philosophes, historiens, sociologues, architectes, urbanistes, géographes, psychanalystes, écrivains), dans une volonté d’échanges interdiscipinaires sur le sujet.

Un événement ouvert à tous qui cible en priorité les jeunes
Ouvert au grand public, cet événement a été conçu également pour les lycéens et étudiants de Marseille et sa région. Le thème est en lien avec les programmes de première, de terminale, BTS ou classes préparatoires. Les professeurs et chefs d’établissement sont conviés à faire participer leurs élèves. Au Lycée Saint-Exupéry, les conférences et débats seront préparés en classe avec les professeurs et discutés et retravaillés a posteriori.

La semaine consacrée à « La traversée des frontières » se déroule à la fois au Lycée Saint-Exupery (du 6 au 9 octobre) et à la Villa Méditerranée (9 et 10 octobre). Le choix de ces deux lieux a été à la fois d’amener le public étudiant et lycéen à la Villa Méditerranée, lieu de débat sur les enjeux méditerranéens, mais aussi de faire entrer les publics dans l’enceinte du Lycée Saint-Exupéry, établissement en zone d’éducation prioritaire des quartiers nord de Marseille.

Un partenariat entre le Lycée Saint-Exupéry et la Villa Méditerranée : faciliter l’accès des jeunes de ZEP à la citoyenneté et à la culture.

Situé dans les quartiers nord, le Lycée Saint-Exupéry est situé sur une des zones géographiques les plus défavorisées de Marseille. Les élèves de l’établissement classé en zone d’éducation prioritaire ont pour beaucoup peu accès à la culture. C’est ainsi que l’équipe dirigeante et l’équipe pédagogique se sont données pour objectif de combler au maximum ce retard. L’équipe du Lycée parle de « combat » au quotidien : « nos élèves sont aussi intelligents que ceux des quartiers sud, mais il leur manque souvent une bonne maîtrise de la langue et surtout le bagage culturel que peuvent avoir les lycéens des quartiers plus favorisés ».

En ce sens, la programmation de cet événement au sein et en dehors du Lycée fait partie de leur politique éducative et permet l’appropriation des enjeux citoyens. En préparant les élèves à ce type d’événement de haut niveau, c’est aussi leur montrer qu’ils sont aptes comme les autres à appréhender ces sujets.

Pour beaucoup de ces jeunes élèves, le sujet des frontières et ses implications : exil, mémoire, histoire, politique, etc. a semblé une entrée pertinente vers la réflexion et la connaissance.

Augustin Giovannoni, concepteur du projet, vit à Marseille. Il enseigne la philosophie en classes préparatoires au lycée Saint-Exupéry. Dans le cadre de ses activités, il a été à l’initiative de nombreuses actions pédagogiques dans les établissements des quartiers nord de Marseille à l’articulation entre recherche et formation (les Assises de la citoyenneté en 2000 ; Figures de l’exil en 2002 ; Méditerranéo en 2005 et 2006 ; Europe, les exils, la frontière en 2012). Augustin Giovannoni tente de mettre en évidence la richesse des pluralités qui nous construisent et travaille actuellement sur les phénomènes de violence extrême et l’histoire des opprimés. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’exil et la question du sujet.

Voir "le programme complet de la semaine sans frontières" http://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/upload/docs/application/pdf/2014-09/programme_traversee_des_frontieres.pdf

Le mardi 16 septembre 2014
"La traversée des frontières" au Lycée Saint-Exupery et à la Villa Méditerranée

Répondre à cet article