> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > PEDAGOGIES (LES) > Pédag. différenciée / individualisée > "La pédagogie différenciée : une vieille histoire avec les Cahiers (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"La pédagogie différenciée : une vieille histoire avec les Cahiers pédagogiques" (entretien avec Jean-Michel Zakhartchouk)

15 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

Parution du hors-série « Différencier sa pédagogie »
E
ntretien avec Jean-Michel Zakhartchouk
Propos recueillis par Cécile Blanchard

La pédagogie différenciée : une vieille histoire avec les Cahiers pédagogiques, promoteurs de la première heure d’une notion pas toujours bien comprise et qui est parfois une auberge espagnole. D’où l’intérêt de ce dossier qui présente en outre de nombreuses pistes pour la pratique en classe ou dans l’établissement. Entretien avec un militant de longue date de la différenciation pédagogique (auteur notamment de Au risque de la pédagogie différenciée en 1999) qui a coordonné le numéro.

Que signifie vraiment l’expression « pédagogie différenciée » pour vous ?

Il y a sans doute une ambiguïté dans les mots. Quel est l’opposé d’une pédagogie « différenciée » ? Peut-être une pédagogie « différenciatrice » qui trie et sépare au lieu de tenir compte comme point de départ du fait que tout le monde n’est pas à égalité face au savoir scolaire, d’où la nécessité de ne pas être indifférent aux différences, pour pouvoir les dépasser lorsqu’elles sont signes d’inégalité. Je crois au fond que l’idée de pédagogie différenciée n’est pas seulement dans des dossiers spécifiques, mais dans une majorité d’articles de notre revue relatant des pratiques se voulant démocratisantes et efficaces.

Faut-il parler de différenciation pédagogique ou de pédagogie différenciée ?

On peut jouer sur les mots, mais il est vrai que la nominalisation fige un peu les choses et laisse penser qu’il s’agit là d’une « méthode ». Un conseiller de Jean-Pierre Chevènement avait dit à l’époque que la pédagogie différenciée, ce n’était qu’une méthode pour élèves en difficulté ! Utiliser la dynamique du verbe indique qu’il s’agit davantage d’une posture, d’une orientation de sa pratique. De plus, je ne suis guère friand du déterminant défini « la » qui essentialise. Il y a bien des façons de différencier et non une orthodoxie…

Extrait de cahiers-pedagogiques.com du 10.07.20

 

Voir la sous-rubrique Pédag. différenciée / individualisée

Répondre à cet article