> 8 - PÉDAGOGIE, FORMATION > Innovation (généralités) > Journée nationale innovation 2019. LILLE. 2 projets sur 4 en éducation (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Journée nationale innovation 2019. LILLE. 2 projets sur 4 en éducation prioritaire : - Le Cooplab du bassin de Roubaix-Tourcoing _- Un territoire apprenant à Harnes

8 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Présentation des 4 actions de l’Académie de Lille retenues dans le TOP 30
SEPIA, Académie de Lille, 2019
.
Journée nationale de l’innovation

- Le cooplab, Bassin de Roubaix-Tourcoing
[Nombreux établissements prioritaires]

Les écoles et les établissements d’un bassin d’éducation s’engagent dans la mise en place d’un projet de pédagogie coopérative à l’échelle du territoire, allant de l’école maternelle au baccalauréat, pour favoriser l’accrochage et la persévérance scolaires, ainsi que l’amélioration des taux de réussite aux examens. Les démarches mises en œuvre permettent de faire évoluer les pratiques de chacun, en faisant vivre la notion de territoire apprenant et en favorisant la coopération à différents niveaux :
- dans la classe,
- au sein des équipes pédagogiques et éducatives,
- entre les écoles et les établissements du territoire, avec l’appui de partenaires.
A la suite de formations à différents niveaux, la création d’un espace dédié, le COOPLAB, sur l’Espace Numérique de Travail du Bassin, permettra de poursuivre la dynamique d’échanges de pratiques et de mutualisation de ressources.

- "Territoire apprenant ; territoires et apprenants", Collège [REP] Victor Hugo, Harnes

L’action dans laquelle l’établissement et ses partenaires se sont engagés est née de la problématique globale posée par le manque, voire l’absence, de mobilité des élèves et de leurs familles, qui ont peur et parfois même refusent de façon explicite de sortir des limites du territoire (collège, domicile, commune, quartier) pour s’emparer de leur avenir professionnel ou plus simplement pour accéder à d’autres espaces de loisirs ou de culture.
Il s’agit à la fois de permettre aux élèves de s’approprier leurs territoires et les dynamiques qui y sont à l’œuvre et de leur apprendre à agir sur ces territoires. Mais il s’agit aussi de faire du territoire et de son décloisonnement un objet partagé par la communauté éducative pour engager tous les acteurs (élèves, personnels du collège, familles) dans une dynamique d’apprentissage et d’orientation positive.

Extrait de view.genial.ly du 22.02.19 : Présentation des 4 actions de
l’Académie de Lille retenues dans le TOP 30
SEPIA, Académie de Lille, 2019

Répondre à cet article