> SYSTEME EDUCATIF. Généralités et Niveaux > EDUC. Généralités (Dossiers et Guides) > "Les dimensions éducatives de l’école", Administration & Education n°142, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Les dimensions éducatives de l’école", Administration & Education n°142, juin 2014 (avec le résumé de plusieurs articles)

21 juillet 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Les dimensions éducatives de l’école
Administration & Education, n°142, juin 2014

Revue de l’Association Française des Acteurs de l’Éducation

Sommaire

Administration & Education
Revue de l’Association Française des Acteurs de l’Éducation

Sommaire du n° 142 - Juin 2014

Éditorial
Lydie KLUCIK

Éducation et/ou instruction ?
Claude LELIEVRE

Dimensions éducatives de l’École : un point de vue académique
Gérard CHAIX

L’enseignement, l’éducation et la pédagogie
Jean-Pierre OBIN

Règlement intérieur et sens éducatif
Alain GARCIA

Le CPE et l’animation éducative dans les établissements scolaires
Yoan DUFRENNE

Le scandale des exclusions ponctuelles de cours
Didier BARGAS
Le résumé
Les exclusions ponctuelles ou temporaires de cours, pratiquées par certains enseignants de manière assez largement abusive, sont mal connues et rarement prises en compte. Elles constituent pourtant une des principales causes des pertes d’heures d’enseignement et une des sources de l’absentéisme et du décrochage. Heureusement, certains établissements ont commencé à réagir.

Démocratie lycéenne : encore un effort !
Christiane BORREDON

Pour une politique éducative d’établissement
Pierre SAGET

Le CESC, entre millefeuille et cheveu sur la soupe (et parfois les deux…)
Marc DAYDIE

École primaire et dimension éducative
Daniel AUVERLOT

Le Conseil de Vie Collégienne, un lieu d’expression citoyenne
Isabelle MARTIN

La politique éducative en établissement Éclair : l’exemple du collège Bellefontaine de Toulouse
Pascal ROQUES et Lionel HANCTIN
Le résumé
Le rapport du Comité interministériel de la modernisation de l’action publique (CIMAP) de juillet 2013 établissait un constat implacable sur les résultats engendrés par les différentes politiques publiques conduites en zone d’éducation prioritaire ces trente dernières années. Les écarts n’ont cessé de se creuser aussi bien en termes d’efficience (réussite aux examens ou aux évaluations nationales) qu’en termes d’orientation ou d’insertion socioprofessionnelle (taux de passage en 1re générale ou technologique, lutte contre le décrochage scolaire). Pourtant, au-delà de ce constat chiffré peu encourageant, le rapport du CIMAP nuance ce tableau noir en identifiant des processus dynamiques mis en oeuvre. Sur le terrain comme principal du collège, j’ai pu observer – depuis ma prise de poste en septembre 2013 – la présence de dispositifs locaux efficaces.

Une politique éducative en Région : l’exemple de l’Île-de-France
Henriette ZOUGHEBI
Le résumé
La décentralisation a fait des Régions des acteurs à part entière des politiques éducatives. Dans le cadre de mon mandat, j’ai tenu à inscrire mon action dans une démarche volontariste afin de répondre aux défis éducatifs d’une Région qui est la plus jeune de France, mais aussi une des plus riches et des plus inégalitaires d’Europe. À travers les mesures que j’ai mises en oeuvre avec la majorité régionale dans les lycées franciliens, c’est moins un inventaire que l’illustration d’une méthode politique au service d’un objectif que je veux dresser.

Peut-on promouvoir une politique éducative dans un Département ?
Elisabeth BISOT et Elisabeth LAPORTE
Le résumé
L’échelon départemental est remis en question depuis plusieurs années déjà, certains lui préférant l’échelon régional, d’autres s’attachant à défendre l’intérêt de périmètres communaux ou intercommunaux. Dans ce contexte, la dimension d’une politique départementale cohérente est sans cesse réinterrogée. Au sein de l’éducation nationale, le directeur académique se trouve désormais dans une situation inédite : placé à la croisée d’une politique éducative élaborée au niveau académique, de priorités posées par un préfet de département et d’un projet politique de l’assemblée départementale, il se doit de concilier des directions parfois divergentes et de rendre visible une politique éducative au service des élèves du Département dont il a la charge par délégation.

Vers une éducation partagée
Du projet éducatif local (PEL)
Au projet éducatif territorial (PEDT)

Antoine ANDERSON

Le résumé
Depuis le début de l’année 2013, l’actualité éducative s’est portée sur la réforme des nouveaux rythmes scolaires et à terme l’élaboration d’un projet éducatif territorial. La notion de projet éducatif à l’échelle locale n’est pas nouvelle, impulsée depuis la fin des années 1990 par les ministères concernés. Le projet éducatif met en scène les différents acteurs de la communauté éducative et plus particulièrement l’École, la collectivité, les associations d’éducation populaire et associant les familles et les bénéficiaires. Pour comprendre l’innovation et les attendus du nouveau promu (PEDT), nous mettrons en perspective les enjeux de cette démarche, nous analyserons les avancées par rapport à la situation antérieure et nous conclurons sur les effets attendus au regard des objectifs poursuivis.

L’École et la vraie vie
Maryse ESTERLE

L’éducation est-elle sortie de l’École ? L’autoformation des adolescents dans les activités juvéniles
Anne BARRERE

Les associations dans les projets éducatifs de territoire : l’exemple de l’AFEV
Christophe PARIS

Le résumé
L’AFEV (Association de la Fondation étudiante pour la ville), est une association loi 1901 qui s’est créée en 1991 dans le sillage de la politique de la ville. Sa création était le fruit à la fois d’un refus, celui de voir certains quartiers progressivement relégués, et d’une conviction : la certitude que les étudiants souhaitaient s’engager pour agir concrètement contre les inégalités, loin du cliché d’une jeunesse uniquement individualiste. Pour ses fondateurs, l’AFEV devait être un outil pour faciliter l’engagement des citoyens aux côtés des politiques publiques et une passerelle qui permette la création de liens solidaires entre deux jeunesses qui souvent ne se rencontraient pas..

Parce qu’un enfant ne se réduit pas à un élève : agir ensemble pour l’éducation
Catherine CHABRUN et Anne SABATINI

Le point de vue des parents : « table ronde »
APEL et FCPE et PEEP
Le résumé
Nous avons organisé cette table ronde en interrogeant les deux fédérations et l’association de parents d’élèves que sont la FCPE, la PEEP et l’APEL. Notre perspective n’est évidemment pas de comparer les réponses des uns et des autres mais de voir, comment, dans le contexte actuel, le groupe des « parents d’élèves » se situe par rapport aux évolutions récentes de l’École et de la société. Il apparaît nettement que, dans une perspective de co-éducation partagée, quelques points nodaux restent à travailler pour mieux élaborer une cohérence éducative dans le cadre d’une complémentarité qui respecte la place et le rôle de chacun. Les propositions présentées : formation des enseignants au travail avec les parents, préparation bi-partite des réunions… peuvent, peut-être, apparaître comme des voeux pieux ; il n’en reste pas moins que les dimensions éducatives de l’École ne sont pas contestées. La table ronde a été élaborée autour de 7 questions préparées par les 2 coordonnateurs du numéro, Paul FAYOLLE et Didier BARGAS. Nous remercions Caroline SALIOU pour l’APEL, Valérie MARTY, pour la PEEP, Paul RAOULT, pour la FCPE, d’avoir accepté de se prêter à l’exercice.
Quelle politique éducative dans l’enseignement privé catholique ?
Pascal BALMAND

Une mission éducative distribuée au sein des établissements de l’enseignement agricole
Jean-François MARCEL

Apprendre pour bien vivre : créativité et diversité
Jean GORDON et Linda O’TOOLE

RUBRIQUES

Extrait de education-revue-afae.fr : Les dimensions éducatives de l’école

Répondre à cet article