> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > Accompagnement éducatif > Accompagnement éducatif dans les écoles en ZEP (archives 2007-2014) > Accompagnement éducatif (Rapports officiels) > Le rapport 2009 des inspections générales évalue l’accompagnement (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le rapport 2009 des inspections générales évalue l’accompagnement éducatif

22 septembre 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le rapport annuel 2009 des inspections générale (IGEN et IGAENR), au préambule signé de François Perret et Thierry Bossard, dans sa première partie intitulée "Vers une Ecole de l’inclusion", évalue "les dispositifs éducatifs et pédagogiques mis en place récemment pou rassurer une meilleure égalité des chances entre les jeunes".

Le chapitre 1 évalue les Réseaux Ambition réussite
Le chapitre 2 évalue l’accompagnement éducatif (ci-dessous)
Le chapitre 3, intitulé "Réussir, exceller : un horizon de possibles", évalue les dispositifs d’excellence du plan Espoir banlieues

Nous reproduisons ci-dessous des extraits du chapitre 2 (pp. 45-53)

page 45 : Chap 2 : L’accompagnement éducatif

[...] Le rapport dresse ainsi un bilan d’ensemble de l’accompagnement éducatif. Par ailleurs, ses analyses tiennent compte du fait que la culture des établissements de l’éducation prioritaire est sensiblement différente de celle de la plupart des établissements scolaires.

[...] Dans les régions et les départements, il existe des actions péri-éducatives
multiples et de qualité variable. Dans le premier degré, certaines communes s’investissent d’autant plus dans l’activité éducative que la garde des enfants est une préoccupation forte des parents. D’une manière générale, les mairies insistent sur l’autonomie des communes en matière de prise en charge des élèves après l’école et souhaitent privilégier leurs propres actions, payantes, au détriment des actions gratuites de l’État, au motif d’une meilleure durabilité.

L’association des maires de France (AMF) et l’association nationale
des directeurs de l’éducation des villes (ANDEV) expriment le souhait d’un
véritable partenariat, associant les collectivités locales à la réflexion que
l’Éducation nationale conduit en amont de ses décisions.
Les associations traditionnellement proches de l’enseignement public
ont, quant à elles, adopté une attitude positive à l’égard du dispositif de
l’accompagnement éducatif. Toutefois, elles se sont parfois vivement étonnées qu’une prescription concernant une politique d’accompagnement des élèves en dehors du temps scolaire ait été prise par le ministre de l’Éducation nationale sans concertation préalable avec les collectivités territoriales. [...]

page 49 : Pilotage et contenus pédagogiques
[...] Quand on observe les contenus pédagogiques de l’accompagnement
éducatif mis en place, on remarque un certain déséquilibre entre l’aide
aux devoirs et aux leçons, qui occupe environ 60 % de l’activité proposée,
l’ensemble des pratiques artistiques et culturelles, qui vaut pour environ
30 % de cette activité, et enfin les pratiques sportives, qui n’en concernent
que 10 %. De manière très marginale, on note que quelques activités sont
proposées autour des TICE.

L’aide aux devoirs et aux leçons
[...] La mise en place de l’aide aux devoirs et aux leçons n’en a pas moins
été une réelle réussite, pour trois raisons principales. D’abord, elle a majoritairement
eu lieu dans des établissements qui avaient déjà développé un
tel dispositif par le passé ; ensuite, les enseignants ont plutôt joué un rôle
« d’adultes instruits » qu’une fonction de professeurs et d’experts ; enfin, en raison de la dimension d’affectivité qu’a pu acquérir le dispositif, le regard
des élèves sur les professeurs, celui des parents sur l’école et celui enfin des professeurs sur les élèves se sont modifiés ou du moins complétés. [...]

Les pratiques artistiques et culturelles
[...] Cependant, alors que les vertus éducatives des pratiques artistiques
sont évidentes, dans la mesure où elles amènent l’élève à s’approprier sa
scolarité et à mieux se situer dans l’école, celles-ci sont souvent l’objet de
représentations fausses (divertissement, animation) et pour cette raison
demeurent mal raccordées au dispositif global de l’accompagnement éducatif.[...]

page 53 : Un dispositif à consolider
[...] Pour les inspections générales, la consolidation de l’ensemble du
dispositif impliquerait d’établir une très forte cohérence entre l’accompagnement éducatif proprement dit, le projet d’établissement et les orientations pédagogiques des diverses disciplines, d’une part ; le projet éducatif local, du quartier ou de la ville, d’autre part. À coup sûr, l’accompagnement éducatif doit être considéré comme un véritable levier, susceptible de faire évoluer le système éducatif, à la fois dans sa composante interne – les pratiques pédagogiques et les représentations qu’elles suscitent – dans ces dispositifs complémentaires – ateliers artistiques, École ouverte, etc. – et dans ses relations avec les familles ainsi que les partenaires associatifs et territoriaux.

 

Consulter le rapport intégral sur le site de la Documentation française : Rapport annuel des Inspections générales 2009

 

Dans le premier degré, "d’une manière générale, les mairies insistent sur l’autonomie des communes en matière de prise en charge des élèves après l’école".

[...] Autre recommandation notable du rapport : régler avec les collectivités la "difficile question du retour des élèves chez eux". Les solutions tentées sont des "palliatifs", aucune solution n’étant totalement satisfaisante :

[...] Enfin, concernant le pilotage et les contenus pédagogiques, les auteurs estiment que "la rapidité avec laquelle la décision de mettre en œuvre l’accompagnement éducatif a été prise a fait que le pilotage pédagogique en a été limité".

Extrait de localtis.info du 21.09.10 : Accompagnement éducatif : les inspections générales font des recommandations

 

Autres comptes rendus :

Lire le compte rendu du Café pédagogique

Lire le compte rendu de "Tout educ"

Lire le compte rendu du Figaro

Répondre à cet article