> Rythmes scolaires > Rythmes scolaires : OTS (EN) et Accueil périscolaire (Collectivités) > Rythmes scolaires (Etudes) > Le temps scolaire et la formation des enseignants : deux questions vives (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

- Le temps scolaire et la formation des enseignants : deux questions vives pour l’école primaire (Jean-Paul Delahaye) - Temps et Contretemps à l’Ecole (dossier Administration et éducation, (sept. 2023)

22 septembre 2023

Deux questions vives pour l’école primaire
De nombreuses évaluations nationales et internationales permettent d’établir un diagnostic peu satisfaisant sur le niveau scolaire des élèves de l’école primaire. L’école primaire ne va pas bien et c’est l’ensemble du système éducatif qui en est fragilisé.

[...] 1. Le temps scolaire et son utilisation
Les horaires d’enseignement en Français et Mathématiques sont-ils suffisants ?

[...] Le temps scolaire de l’école primaire est-il organisé dans l’intérêt des élèves ?

[...] La semaine de 4 jours a été rendue possible en 1990 dans le seul intérêt des adultes
[...] L’inspection générale [en 2000] ajoute néanmoins que « Les réserves les plus vives sur la poursuite de l’expérience de la semaine de quatre jours sont exprimées par les enseignants exerçant en cours préparatoire et/ou en réseau d’éducation prioritaire, c’est à dire auprès des enfants les plus fragiles. Les conséquences éducatives du samedi libéré sont très diverses : si cela semble ne poser aucun problème en zone rurale ou semi-rurale, certains élèves apparaissent trop souvent livrés à eux-mêmes le samedi matin dans les zones urbaines sensibles. Enfin l’absentéisme durant le temps scolaire pris sur les congés est très souvent préoccupant ».

[...] 2. La formation des enseignants du premier degré

Rappelons ce propos plus que jamais d’actualité de Jules Simon : « C’est le Maître qui est l’Ecole. Avoir de bons maîtres ! Le reste… Il n’y a pas de reste. Vous êtes chargés de la lourde responsabilité de l’enseignement populaire en France ? Votre devoir est tout tracé ; vous n’en avez qu’un, un seul, mais redoutable : choisir des hommes ! Le jour où vous serez sûrs que votre recrutement est bon… soyez tranquilles sur vous-mêmes et sur l’avenir du pays ; et si ce jour-là on peut entasser en un monceau les règlements, les circulaires, les comptes-rendus de quinzaine et de trimestre, qu’on en fasse un feu de joie ! »[23].

Ce que dit l’Inspection générale de l’Éducation nationale en 2013 des difficultés rencontrées par les enseignants pour mettre en œuvre les programmes de l’école primaire de 2008 est à méditer : « La qualité disparate de la mise en œuvre des programmes s’explique par le niveau de maîtrise très hétérogène des outils conceptuels et didactiques par les professeurs des écoles, pour mettre en œuvre les programmes tels qu’ils existent et pour donner à leur enseignement toute l’efficacité attendue. La mission d’inspection générale relève des améliorations en mathématiques ou en sciences particulièrement. Mais dans tous les autres domaines, la logique d’activités prend le plus souvent le pas sur une logique d’apprentissage. Le déficit de formation continue autour des programmes, et plus largement en matière de didactique des disciplines, est patent. Quantitativement, les services déconcentrés ont souvent accordé une place de choix à la maîtrise de la langue et depuis peu aux mathématiques, mais des disciplines comme l’histoire, la géographie ou l’instruction civique et morale ont été totalement négligées. Qualitativement, c’est l’ensemble des disciplines qui ne bénéficient pas d’un accompagnement suffisant »[24].

Plusieurs explications possibles aux difficultés rencontrées par les professeurs des écoles.

La polyvalence, identité de l’enseignant du premier degré, nécessite une solide formation et le temps manque pour cela

Le professeur des écoles est un enseignant polyvalent qui a en responsabilité l’enseignement de l’ensemble des activités et disciplines au programme de l’école maternelle et de l’école élémentaire. La notion de polyvalence s’est à juste titre élargie à celle de polyvalence d’équipe dans des écoles à plusieurs classes où des échanges de service peuvent permettre des spécialisations partielles. [...]

Extrait de blogs.mediapart.fr du 25.09.23

 

Temps et Contretemps à l’École
Administration et éducation
– n° 179 – 2023/3
Coordonné par : Alain BOISSINOT, Genevieve GAILLARD, Isabelle KLÉPAL et Lydie KLUCIK

Télécharger le résumé des articles

Extrait de afae.fr du 22.09.23

Répondre à cet article