> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Travail et Evaluation par compétences) > Fin juin, la "Semaine du Chouette, c’est pas fini" : les élèves définissent (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Fin juin, la "Semaine du Chouette, c’est pas fini" : les élèves définissent les savoirs/savoir-faire/savoir-être qui leur manquent (la classe REP de Daniel Gostain)

23 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

La Semaine du Chouette, c’est pas fini !
Nous préparons à plusieurs une semaine spéciale de fin d’année (24 au 28 juin) intitulée "La Semaine du Chouette, c’est pas fini !" Ou plus explicitement, une semaine où nous aborderons avec nos élèves des savoirs/savoir-faire/savoir-être qui leur manquent en cette fin d’année. Attention ! Des savoirs qui manquent à leurs propres yeux (rien à voir avec le programme) ! Pour lesquels ils aimeraient avoir une réponse avant que l’année ne s’achève. Et pas obligatoirement des savoirs purement scolaires.

Et voici notre déroulement prévu :

Vendredi 21 : Nous expliquons l’idée de cette semaine spéciale à nos classes, le déroulement prévisionnel de la semaine, et surtout, nous demandons aux enfants de réfléchir chacun pendant le week-end à deux savoirs/savoir-faire ou savoir-être qui leur manquent (exemples : savoir comment se forme un arc-en-ciel ; savoir construire une maquette ; savoir maîtriser ses émotions). Un principal et un en second.

Lundi 24 : Des équipes de 4 sont constituées. Chaque équipe sélectionne un savoir par enfant de l’équipe parmi les deux du week-end, celui qu’ils considèrent comme le plus intéressant, le plus essentiel ou le plus facile à traiter.

Mardi 25, mercredi 26, jeudi 27 et vendredi 28 matin, 6 savoirs par jour seront traités par 6 équipes d’élèves. Donc, un savoir par équipe attribué par tirage au sort. Chaque équipe a donc la matinée pour préparer la réponse la plus complète possible à ce savoir manquant. On s’est dit que les équipes pourraient changer après le mercredi. En fin de chaque matinée, les présentations sont faites à la classe.

Ces présentations peuvent être faites selon des modalités diverses qui leur seront proposées (ou d’autres qu’ils auront imaginées) : exposé classique, création artistique, mise en scène théâtralisée, en journalistes, chantées, par un texte libre, une poésie, etc.

Ce qui serait super, c’est qu’on soit de nombreuses classes à vivre cette semaine-là.

Qui s’y lance avec nous ?

Le site #L’Ecole autrement, #La Classe autrement, #Apprendre autrement

Extrait de pedagost.over-blog.com du 19.05.19

 

Rechercher sur le mot gostain sur le site OZP

Répondre à cet article