> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale A L’ECOLE > Ecole (Action autre ou interdisciplinaire) > B* Un dispositif de formation à l’aménagement de l’espace et du temps pour les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Un dispositif de formation à l’aménagement de l’espace et du temps pour les professeurs des écoles des CP dédoublés en REP+ de la circonscription Toulon II

14 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Un engagement collectif au service du 100% de réussite dans les CP dédoublés

Circonscription 1er degré IEN Toulon II
, 83000 TOULON
Site de la circonscription
Auteur : RIPOLL Cathy
Mél : catherine.ripoll@ac-nice.fr

Un protocole de formation impliquant IEN, conseillers pédagogiques et chargée de mission a été défini dans la circonscription de Toulon 2 afin d’accompagner au plus près les PE particulièrement dans l’organisation spatiale et temporelle des classes de CP REP+ et garantir ainsi l’acquisition des 4 savoirs fondamentaux : lire écrire, compter, respecter autrui.

Plus-value de l’action
Le dispositif mis en œuvre peut sembler chronophage et déstabilisant au départ mais les effets positifs constatés dès la première période aussi bien sur les élèves, que sur les enseignants et l’équipe de circonscription, sont significatifs.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Les 14 CP REP+ dédoublés

A l’origine
Il était nécessaire de revisiter les pratiques pédagogiques afin que ce nouveau dispositif réponde au plus près au besoin des élèves pour un réel parcours individualisé et étendre à l’élémentaire la pertinence du fonctionnement en ateliers de l’école maternelle.

Objectifs poursuivis
Du côté des élèves, viser le 100% de réussite, et du côté des enseignants, obtenir plus d’efficacité dans les gestes professionnels. Ce protocole de formation et d’accompagnement se rattache à deux axes du projet de réseau REP+ : « aider l’élève à construire sa pensée » et « développer des parcours de réussite dans le respect des valeurs civiques et morales ».

Description
Au regard des besoins ayant émergé suite aux évaluations nationales et à un questionnaire proposé aux enseignants de CP REP+, des formations adaptées et un accompagnement régulier ont été pensés en mai 2017 et mis en place dans la circonscription dès la rentrée des classes. L’importance est accordée au pilier 1 et à l’EAC. Différents espaces didactisés sont créés, la pédagogie par le jeu est préconisée. Dans le respect des processus d’apprentissage, les enseignants font désormais preuve d’une grande souplesse dans leur gestion du temps de la journée (les élèves peuvent faire et refaire autant que nécessaire) et revisitent leurs supports d’apprentissage traditionnels (fichiers). Les modalités d’évaluation ont évolué sur le principe de l’observation des élèves dans des tâches complexes.

Modalité de mise en œuvre
Le protocole proposé aux PE a été explicité en amont (juin 2017) à la réunion de directeurs REP+ : les enseignants allaient être engagés à penser la relation « espace et choix pédagogiques ». L’importance de la planification des activités a été précisée en précisant combien les espaces étaient au service des apprentissages. Les formateurs accompagneraient les PE pour une gestion de l’espace et du temps en parallèle. Les résultats des évaluations nationales ont été analysés et les items les moins réussis pris en compte afin d’orienter le plus précisément possible les modules de formations interactifs avec accompagnement.

Les formations concernent les 4 domaines. La première animation pédagogique a permis de poser les enjeux et de clarifier la démarche, expliciter le module de formation avec les supports, les outils, les modalités d’échanges et de mutualisation. Les enseignants ont été invités à développer une posture d’observateur avec élaboration de supports et à ouvrir leur classe aux formateurs pour des co-interventions et co-observations. Les formations suivantes, ayant été construites collectivement par l’équipe de circonscription, ont toutes été connectées les unes aux autres afin de favoriser la mise en lien chez les PE pour forger leurs propres outils : aménagement de l’espace, mathématiques, évaluation, maîtrise de la langue et empathie par le corps. Dès le début de l’année, les formations ont été massées pour faciliter la réflexion et une mise en œuvre rapide. Chaque formation fait l’objet d’un compte-rendu transmis aux enseignants sur la plateforme Magistère.

Des outils de remédiation et de nouveaux supports d’activités ont été co-construits et mutualisés dans les écoles. Les résultats des évaluations ont été analysés avec les les PE de maternelle (GS) ; des visites croisées ont été mises en place pour une observation dans les classes par les PE et leur exploitation. Plusieurs visites-conseils ont été organisées dans les classes par les formatrices, seules ou accompagnées de l’IEN.
Des outils communs d’observation sont utilisés par les formateurs et l’IEN pour analyser les points d’amélioration et optimiser l’aide apportée qui évolue en fonction des besoins. Les maîtresses E se sont impliquées dans le dispositif aux côtés des PE lors des formations, de l’analyse des pratiques et de la construction d’un outil d’observation, d’évaluation et de remédiation. Parallèlement, l’équipe de remplaçants REP+ est missionnée par l’IEN depuis 3 ans pour travailler particulièrement sur le vivre ensemble et le respect d’autrui. Chaque remplaçant est attaché aux mêmes classes toute l’année et peut ainsi mener un projet suivi avec les élèves et le PE titulaire de la classe sur une thématique qu’il aura retenu concernant le « respect d’autrui » (travail sur les émotions, le harcèlement, l’égalité fille-garçon, l’empathie par le corps..).

Trois ressources ou points d’appui
• La bienveillance des formateurs qui ont su créer un climat de confiance.
• L’engagement de chacun (PE et équipe de circonscription) révélé dans la création d’ un collectif pour la réussite du dispositif et ainsi de tous les élèves.
• Le temps libéré devant élèves propre au REP+.

Difficultés rencontrées
• La difficulté des PE à adapter des outils existants pour un réel suivi individualisé de l’élève.
• La difficulté des formateurs à dégager du temps régulièrement pour se concerter en amont et en aval de chaque formation et les mettre en lien et en ligne sur Magistère.
• L’appréhension des PE de ne pas pouvoir répondre parfaitement aux attentes institutionnelles.

Moyens mobilisés
La priorité dans le Plan National de Formation et le Plan de formation REP+ a été donnée aux CP dédoublés pour cette première année. La mobilisation des formateurs en terme de formation et d’accompagnement sera transférée n+1 en direction des CE1 dédoublés et des néo-entrants au CP. Les PE formés deviennent personnes ressources dans leurs équipes et pourront être sollicités pour intervenir lors de futures formations.

Partenariat et contenu du partenariat
OCCE du Var sur la thématique de l’empathie

Liens éventuels avec la Recherche
• Pour l’aménagement de l’espace : Anne- Marie FONTAINE « Observation et aménagement des espaces de jeu » (conférence du 24 février 2017 à l’IPE de La Seyne dans le cadre de la formation « Attachements, cognition et Education ») ; Jacques BOSSIS/ Catherine DUMAS/ Christine LIVERATO/ Claudie Méjean « Aménager les espaces pour mieux apprendre- A l’école de la bienveillance » (RETZ)
• Le coin écrivain : Mireille BRIGAUDIOT « Première maîtrise de l’écrit » ; Lucy Calkins/Abby Oxenhorn/ Rachel Rothman « Ecrire des récits inspirés de nos petits moments » (Chenelière éducation)
• Pour les mathématiques : le groupe de recherche ACE avec Serge Quilio
• Pour la maitrise de la langue : vocabulaire, Micheline Cellier (conférence) ; langage, Pierre Peroz (conférence) ; écriture, Daniel Dumont. Pour le respect d’autrui et l’estime de soi : Omar Zana (conférence), Daniel Favre.

Evaluation
Evaluations de circonscription ou de classe. Résultats aux évaluations nationales ou départementales (en cours de réalisation). Questionnaire en fin d’année destiné aux enseignants de CP REP+ pour le bilan 2017-2018 et améliorer en 2018-2019 l’aide apportée.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
• Observation de la mise en lien des formations et de l’évolution des pratiques dans la classe pour la réussite des élèves : 2 visites mensuelles par période pour chaque PE.
• Accompagnement et analyse des effets de l’action par l’équipe de la Cardie

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Les élèves écrivent et entrent dans la lecture avec plaisir. Ils ont la possibilité de développer leur imaginaire et leur créativité grâce à la pratique artistique. Les élèves sont en capacité de prendre la parole en confiance devant leurs pairs.
- Sur les pratiques des enseignants : Amélioration des pratiques et modification de la posture pédagogique. Utilisation régulière des ressources en ligne. Mutualisation sur la plateforme dédiée des ressources créées dans les classes.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : La confiance accordée à l’IEN et à l’équipe de formateurs a permis aux enseignants d’expérimenter et de partager les réussites avec leurs collègues.
- Sur l’école / l’établissement : Essaimage des pratiques sur le cycle 2
- Plus généralement, sur l’environnement : Echanges inter-écoles sur les pratiques innovantes.

Extrait du site Expérithèque : Un engagement collectif au service du 100% de réussite dans les CP dédoublés

Répondre à cet article