> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Rapports officiels > EDUC. PRIOR. Rapports statistiques : Depp, Insee, Cereq... > Une carte de la part des collégiens et collèges en REP+ (dossier de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une carte de la part des collégiens et collèges en REP+ (dossier de Géoconfluences (ENS) sur la Géographie de l’Ecole, édition 2017)

5 juillet 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

Géographie de l’école 2017, 12e édition
Publié le 04/07/2017

Géographie de l’école est un rapport proposé par le ministère de l’Éducation nationale. L’édition 2017 est le 12e numéro. Il dresse un panorama de l’école française, du 1er degré au supérieur, sous forme d’un atlas composé de 39 fiches. Au fil des pages se dessine un tableau de la France scolaire : la moitié des élèves du 1er degré sont scolarisés dans l’enseignement privé dans le Morbihan et en Vendée, contre moins de 5 % dans la Creuse ou la Haute-Corse. La part des jeunes nés en 1992 ayant des difficultés de lecture est de 14 % en Seine-Saint-Denis et de 6 % dans les Hauts-de-Seine ; elle dépasse 30 % dans les départements ultramarins. Si un collégien sur cinq est scolarisé dans un établissement public classé en éducation prioritaire, 40 % de ces établissement sont concentrés dans seulement 5 départements : le Nord, les Bouches-du-Rhône, la Seine-Saint-Denis, la Réunion et la Guyane, alors que d’autres départements n’en possèdent aucun comme la Lozère ou le Cantal. Le rapport dresse aussi un tableau de la population enseignante : alors les contractuels représentent 12 % des professeurs de l’académie de Créteil et 11 % en Corse, ils sont moins de 5 % en Normandie et dans les académies de Limoges et Besançon. >>>

Extrait de geoconfluences.ens-lyon.fr du 04.07.17 : Géographie de l’école 2017, 12e édition

Répondre à cet article