> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Climat scolaire, Harcèlement) > B* ADHERE 13 - Des actions de prévention du décrochage et du harcélement (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* ADHERE 13 - Des actions de prévention du décrochage et du harcélement adaptées par des enquêtes préalables par questionnaire dans les écoles du réseau REP+ Mallarmé de Marseille 13

11 octobre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

ADHERE 13 - Action contre le décrochage et le harcèlement : éducation et régulation par l’environnement

Collège [REP+] Stéphane Mallarmé
35 AVENUE DE LA CROIX ROUGE , 13013 MARSEILLE
Site de la circonscription de Marseille 10
Auteur : Stéphanie Rodriguez
Mél : stephanie.rodriguez@ac-aix-marseille.fr

Le projet ADHERE vise à prévenir la violence, le harcèlement et le décrochage en milieu scolaire en proposant des actions adaptées aux écoles concernées en fonction de besoins préalablement repérés par le biais de questionnaires proposés à l’ensemble des élèves et des adultes. En fonction des besoins, des actions « sur mesure » sont mises en place de manière durable par des formations sur site (classe/école/collège) et des suivis de longue durée. La présente fiche décrit la déclinaison de ce projet national dans les Bouches-du-Rhône, sur le réseau "REP+" marseillais du collège Mallarmé.

Plus-value de l’action
En attente des premiers résultats

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Tous les élèves de CE2, CM1 et CM2 qui se trouvent dans les écoles REP+ du réseau Mallarmé

A l’origine
Un climat scolaire difficile, des écoles accueillant un public scolaire socialement très défavorisé, des enseignants en recherche d’outils pour faire face et améliorer la situation.

Objectifs poursuivis
Trouver des formations

Description
Un diagnostic précis et localisé est effectué par le biais d’enquêtes de victimation en milieu scolaire auprès de tous les élèves de cycle 3 du réseau ainsi que de l’ensemble du personnel qui travaille auprès des élèves. Après restitution des résultats aux équipes, des besoins sont identifiés et des actions « sur mesure » sont mises en place de manière durable par des formations sur site (classe/école/collège) et des suivis de longue durée. Une fois les actions réalisées, une nouvelle passation des enquêtes suivie d’une restitution permet de faire un bilan et de décider d’une éventuelle réorientation du processus.

Modalité de mise en œuvre
Les équipes sont accompagnées sur site par l’équipe de circonscription (i.e.n, coordonnatrice REP+, association "plus fort") et à distance par l’équipe de M. Debarbieux, coordonnateur du projet au niveau national (le Projet adhère : 32 sites REP ou REP+ : 14 en Seine St Denis, banlieue lyonnaise et bordelaise).

Trois ressources ou points d’appui
• L’impulsion donnée par l’équipe de la circonscription
• L’accompagnement par la recherche
• L’accompagnement par l’association "plus fort".

Moyens mobilisés
• Financement privé du projet ADHERE.
• Moyens humains pour l’éducation nationale (coordonnatrice REP+).

Partenariat et contenu du partenariat
L’association "plus fort", basée à Marseille, est l’opérateur du projet et le relais du pilotage national du dispositif ADHERE.

Liens éventuels avec la Recherche
Action qui fait partie du projet ADHERE, coordonné par Eric Debarbieux, enseignant chercheur en sciences de l’éducation.

Evaluation
• Nombre d’incivilités
• Nombre d’incidents graves
• Satisfaction des enseignants à l’issue des formations suivies, du projet global • Développement des enseignants à l’issue du projet(gestes professionnels, posture, bien-être au travail)

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Auto-évaluation et évaluation externe.

Effets constatés
En attente des premiers résultats

Extrait du site Expérithèque : ADHERE 13 - Action contre le décrochage et le harcèlement : éducation et régulation par l’environnement

Répondre à cet article