> 8 - PÉDAGOGIES, ACTIONS LOCALES, FORMATIONS > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline (4)/ > Actions locales AU COLLEGE (4) > Collège (Numérique, Communication, Presse) > B* Création d’une micro entreprise d’agence de presse européenne en anglais (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Création d’une micro entreprise d’agence de presse européenne en anglais sur E-Twinning au collège REP Di Fiumorbu de Prunelli-Di-Fiumorbo

26 août 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Collège Fiumorbu
, 20243 PRUNELLI-DI-FIUMORBO
Site du magazine

Création d’une agence de presse où les élèves endossent chacun un rôle précis adapté à ses compétences dans l’équipe de rédaction d’un webzine européen. Le rédacteur en chef étant le professeur. Les élèves sont ainsi amenés à effectuer des choix dans la planification des numéros, à collaborer avec des partenaires européens, mais aussi à avoir une vision globale du monde d’aujourd’hui (Cf : choix des rubriques). L’innovation réside également dans le fait que chaque article naît de l’expérience personnelle d’un élève ou de sa rencontre et partage avec l’autre, de son analyse de ce qui est caché dans notre société (handicapés, personnes âgées, maltraitance animale…). La solidarité et l’importance des émotions prennent du sens. Retrouver les vraies valeurs, mettre en avant ce qui est important. Evaluer un ensemble et plus seulement un individu (Cf : édito du magazine). La pédagogie en amont du webzine est axée également sur la découverte du monde dans sa globalité, problèmes et solutions.

Plus-value de l’action
Une expérience humaine enrichissante permettant de donner un sens à des apprentissages et à des mots. Etre responsable c’est connaître le monde et souhaiter le rendre meilleur pour les humains mais aussi pour les animaux.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Classes de 3ème, 4ème

A l’origine
• l’élève est entraîné et mis en danger malgré lui par l’avancée technologique, les réseaux internet, le manque de stratégie quant à l’utilisation des médias (Facebook, Periscope…).
• il n’est pas un utilisateur averti et n’a pas un esprit critique face à l’information.
• il ne conçoit pas son apprentissage dans une globalité mais fractionné (absence de liens entre les disciplines), pas de cohésion même dans la charge de travail donnée par les professeurs. Course à la bonne note (triche, aide extérieure).
• son apprentissage n’a pas pour lui de lien direct avec la vie quotidienne car il n’a pas vocation à être suivi d’expériences ou de constructions réelles ou bien à susciter des émotions positives, sources de mémoire et intérêt pour les élèves.
• l’élève n’a pas un esprit critique positif et constructif (il n’apprend pas à faire des choix).
• il ne sait pas mettre en relation des outils (langages, compétences…) pour créer un produit fini, coopérer, collaborer.
• il ne sait pas interagir avec le monde extérieur à sa famille : saluer, se présenter, interviewer une personne, écrire un message simple … se créer un réseau. Pas d’autonomie.
• absence de culture commune et de vision globale du monde d’aujourd’hui ou vision erronée ou partielle (non choix, ex : croire en certaines rumeurs, peurs…)
• incapacité à gérer les émotions positives comme négatives.
• les filles n’osent pas se mettre en avant.
• individualisme (absence de liens, possibilité de faire du mal à autrui).

Objectifs poursuivis
• pédagogie de projet en interdisciplinarité : donner du sens aux apprentissages en créant un média scolaire. Création d’une micro entreprise et d’un objet utile.
• travail en équipes hétérogènes, équitables en genre, européennes et complémentaires = à l’image de l’entreprise (Optimiser les compétences de chacun).
• apprendre à coopérer puis à collaborer, SEULE L’EXPERIENCE PERSONNELLE APPORTE LA CONNAISSANCE (les savoirs ne suffisent pas.)
• les élèves ont besoin d’être créateurs et responsables : EMI, EMC, ils créent et font évoluer le projet avec l’enseignant qui les encadre.
• valoriser l’apprentissage des langages : anglais, info…
• réinventer la notion d’espace-temps scolaire : enseignement hybride, télécollaboratif, salle de classe avec un équipement adapté.
• apprendre à connaître son environnement local et à interagir positivement avec en créant un réseau cohérent (profs, partenariats locaux et européens…).
• relier les acteurs du monde de l’éducation dans un projet de cohésion.
• susciter des vocations plus audacieuses, donner des idées de choix d’orientation, éventuellement étude à l’étranger, programme Erasmus…
• éduquer au patrimoine, à la paix, à la solidarité internationale et aux problèmes environnementaux, EMC EMI. Les élèves seront les ambassadeurs du monde de demain (mener des actions humanitaires).
• Rechercher l’intention commune qui puissent mettre fin aux stéréotypes.

Description
• inventer une micro entreprise européenne sur la plateforme E-Twinning qui a pour but concret de créer, médiatiser, diffuser …un magazine en langue anglaise et française écrit par des adolescents pour des adolescents, dissémination : « Megapean Eurozine »
• ce magazine est élaboré en coopération et en collaboration avec plusieurs classes européennes partenaires.
• avec l’aide de partenaires locaux également (associations, élus…).
• ebzine semestriel et accompagné de l’ouverture d’un compte Facebook pour un partage plus large et de l’interaction en langue anglaise = dissémination.
• les rubriques principales reprenant les 5 critères pour l’obtention du label école UNESCO : 1. dialogue interculturel : modes de vies, coutumes, traditions, valeurs, discussions entre partenaires…
2. patrimoine mondial : patrimoine matériel + immatériel à l’aide des TICE.
3. développement durable : échange de stratégies, inventions, posters, chansons, art
4. éducation à la paix : droits et devoirs des hommes et des enfants, démocratie, respect, civisme, résolution des conflits, cyberbullying… commémorations… Courrier des lecteurs, témoignages…
5. Problèmes mondiaux et solidarité internationale : célébration, chantiers de solidarité, action en faveur des défavorisés, parrainages, infos, reportages découverte, Nations Unies…animaux.

Modalité de mise en œuvre
1. rédaction du projet en anglais déposé sur la plateforme E-Twinning.
2. mise en place de l’équipe corse (rédaction, reporters, photographes…)
3. création de partenariats avec les enseignants euros et partenaires extérieurs (locaux ou non)
4. rencontre entre des journalistes et l’équipe corse : méthodologie et organisation.
5. cours de photo sur smartphone.
6. répartition des tâches dans chaque pays et entre les pays : coopération et collaboration.
7. choix du style du magazine, son nom, logo.
8. élaboration de questionnaire ou enquêtes… sur outils collaboratifs
9. travail de terrain : interviews, cours en présentiel, distanciel.
10. écriture des articles ou autres (chanson, films…) en coopération ou collaboration + montage sur Madmagz
11. diffusion sur internet.
12. discussion Facebook…médiatisation…

Trois ressources ou points d’appui
• Validation d’un MOOC EMI Etwinning : formation en ligne, groupes de travail, conférences…
• Rencontres avec des personnes travaillant dans les domaines traités à travers notre magazine, partenariat (besoins).

Difficultés rencontrées
Manque de fonds pour mettre les élèves en situations variées d’expériences qualifiantes.

Moyens mobilisés
OUTILS : labo de langues multimédias, plateforme d’apprentissage , eTwinning, logiciels : Madmagaz, Framapad, Facebook, Twitter, logiciel coopératifs.

Partenariat et contenu du partenariat
• E-Twinning France et Europe
• Parc Régional de Corse
• Associations et doctorants
• Médias corse
• Elus

Evaluation
• Motivation
• Résultats scolaires

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
• Evaluation du professeur : de l’implication des élèves sur le twinspace du projet, du travail sur le terrain (interview, prise de note, photos…), de la prise d’initiative dans le projet (proposition d’articles…) esprit d’entreprise, place dans son équipe, rédaction d’article, TICE, langue anglaise.
• Auto évaluation : critique positive et constructive du webzine + création de quiz et sondage par les élèves (Cours sur la critique).
• Evaluation externe : par les enseignants et élèves partenaires du projet, impression de la journaliste venue répondre aux élèves en début d’année. Impression des lecteurs du webzine.
• Evaluation dans les pays partenaires.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Des élèves sont devenus plus autonomes, entreprenants. Volonté de porter un regard neuf sur le monde et sur l’éducation. Plus heureux car dans une situation émotionnelle plus adaptée (Les adolescents s’intéressent aux problèmes liés à la planète et aux animaux).
- Sur les pratiques des enseignants : Le travail en projet ne s’invente pas, surtout pour l’élaboration d’un webzine. C’est un long apprentissage touchant de nombreux domaines et nécessitant de l’expérience réelle. Un projet n’est pas un exposé numérisé. Les ressources pour les articles ne doivent pas être du copier-coller mais repose sur de véritables expériences. Elargir sa vision de la culture n’est pas chose facile, changer son mode de fonctionnement non plus. Passer de la narration à la création se fera progressivement, sans parler de la maîtrise de l’espace-temps, de l’alphabétisation numérique, d’une vision interdisciplinaire, de collaboration et de travail en équipes…
- Sur le leadership et les relations professionnelles : De belles rencontres et des propositions intéressantes de la part de personnes en dehors de l’éducation nationale (OEC / PNRC / eTwinning / maison d’éditions…).
- Sur l’école / l’établissement : J’ai trouvé une partenaire pour poursuivre le projet l’année prochaine en la personne du professeur documentaliste qui m’a aidé dans des projets cette année.
- Plus généralement, sur l’environnement : Présentation lors d’un séminaire eTwinning.

Extrait du site Expérithèque : [Cross the borders : TICE un monde solidaire->http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=12429

Répondre à cet article