> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Décrochage > Décrochage (Actes) > Actes des Assises de la prévention de l’absentéisme et de la déscolarisation (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Actes des Assises de la prévention de l’absentéisme et de la déscolarisation (Guyane, 2007)

1er décembre 2007 Version imprimable de cet article Version imprimable

Actes des assises de la prévention de l’absentéisme et de la déscolarisation
22 novembre 2007

Extraits

Intervention de Monsieur Zaïr Kedadouche, IGEN Etablissements et Vie Scolaire

p. 6
Quelques chiffres :
La mesure de l’absentéisme, c’est 4 demi-journées d’absence non régularisées par mois (l’absence régularisée étant celle qui est expliquée et excusée par les parents). C’est cette notion qui est retenue pour l’enquête :
- la proportion d’absents par établissement passe de 2 à 6,5 % de septembre à février, avec un pic de 19% en mars, légèrement en hausse par rapport à l’année dernière
- dans la moitié des établissements, l’absentéisme non régularisé touche chaque mois moins de 2% d’élèves, excepté en mars et avril
- 
les ZEP sont plus touchées que les autres
- la proportion d’élèves faisant l’objet d’un suivi concerté est deux fois plus importante en Lycée
Professionnel qu’en Lycée général et technologique.
- l’absentéisme lourd (au moins 10 demi-journées par mois) concerne environ 1% d’élèves chaque mois
- l’absentéisme répertorié par les inspections académiques transmet des taux très faibles, de 1 à 3%.
- Selon le rapport de Dominique Versini, défenseure des enfants, la réalité serait que 5% des élèves de collèges et lycées seraient concernés, soit au moins 250 000 élèves.

Les contextes de l’absentéisme :
p. 8
- Le premier contexte est celui de l’élève en grande difficulté scolaire. Qui se sent dépassé par des difficultés d’apprentissage, des carences cognitives, les filières spécialisées. Ce rejet s’intensifie à la fréquentation de camarades eux-mêmes absentéistes.
- L’environnement socioculturel, en particulier familial, joue un grand rôle. Si les familles populaires attendent beaucoup de l’école et parfois même surinvestissent dans la scolarité, il arrive en revanche que pour des parents peu ou non scolarisés n’étant pas en mesure d’offrir à leurs enfants le suivi ou le soutien nécessaires, le sens même de l’obligation scolaire ne soit toujours appréhendé.
- Par ailleurs, les situations familiales (divorces, familles éclatées…) constituent des facteurs aggravants.
- Enfin l’absentéisme est souvent associé à des troubles du comportement, tels que l’anxiété, des états dépressifs pas nécessairement identifiés, ainsi que des conduites déviantes avec consommation d’alcool ou de cannabis.
Si une minorité d’élèves se perçoivent en situation d’échec, ces élèves sont souvent le noyau dur des absentéistes.

Comment lutter contre l’absentéisme
p. 9
- Enfin, le métier d’enseignant a évolué. Il conviendrait donc et peut-être est-ce un élément de formation à développer, d’aider les enseignants à franchir la distance qui culturellement les sépare de certains élèves issus des classes populaires et des milieux défavorisés.
Par leur origine et leur éducation, les professeurs sont en effet éloignés des représentations, des valeurs et des modèles sociaux qui composent le paysage mental de référence de ces élèves. Ce qui crée, chez les élèves, la fréquente impression d’ennui. Le discours ne leur parle pas, ne les concerne pas, ne leur est pas destiné. Chez les professeurs, vient le sentiment déprimant d’une impuissance à établir une reconnaissance mutuelle, une base de dialogue sur quoi fonder la relation pédagogique. L’intérêt du rapport que doit remettre M. Pochard sur le métier d’enseignant se situe à ce niveau.
[…]

Conclusion :
Les enseignants ne peuvent faire face seuls aux situations scolaires les plus difficiles ; les parents ont également un rôle déterminant à jouer. La clef du succès est le partenariat (Ecole, justice, conseil général, associations...), interne à l’institution scolaire ou externe, rapports avec les collectivités locales, les associations, le monde de l’entreprise...
Il convient de privilégier les innovations pédagogiques fondées sur la souplesse et se situant au plus près des besoins des élèves, la mise en œuvre de cursus de formations par alternance mais aussi la mobilisation des personnels impliqués, volontaires, disposant d’une large autonomie d’action et d’initiative, sont des gages de succès.
Avec un avantage non négligeable : Le paradoxe de la proximité sur un territoire aussi large que celui de la Guyane. Les décideurs sont à portée des intervenants, le recteur est lui-même sur le terrain. Dans cette académie, le recteur a fait du partenariat une priorité et, face aux défis de demain, la Guyane peut et doit devenir un exemple d’imagination pédagogique ».

Ateliers :

1- Transports scolaires

2- Absentéisme des enfants d’origine étrangère
- Présentation :
La notion d’étranger est fluctuante, en raison des sentiments d’identité nationale, linguistique, culturelle.
L’admission au collège pose problème pour certaines familles, notamment en raison de la barrière de la langue et, en cas d’absentéisme long, la communication est difficile.
Il faut donc réfléchir autour des notions d’insertion et d’intégration.
- Identification des difficultés essentielles :
Le contrôle des absences peut être perçu comme une menace.
Il y a parfois un manque d’idéal dans les communautés (filles dévolues à être seulement mères) et, paradoxalement, une recherche d’avenir meilleur.
Les enfants peuvent tromper leurs parents sur les informations en provenance de l’école.
Certains étrangers veulent faire leur vie en Guyane (stabilité des enfants), mais d’autres repartiront.
- Les voies de progrès :
Une amélioration de la communication avec les familles (référents dans la langue d’origine), par les rencontres de terrain.
Une vigilance pour détecter les spirales d’exclusion.
Une information sur les droits et les devoirs vis-à-vis de l’école.
Un ancrage dans le concept de l’intégration républicaine.

3- Orientation des élèves

4- Exclusion de cours et conseils de discipline

5- Accueil dans les établissements scolaires

6- Grossesses des adolescentes

7- Textes, stratégies, moyens pour lutter contre l’absentéisme Et la déscolarisation

Actes des assises de la prévention de l’absentéisme et de la déscolarisation (14 pages)

Extrait du site de l’académie de Guyane : Actes

Répondre à cet article