> Formation (hors EP) > Formation (hors EP). Textes et Déclarations officielles > Publication du guide du Plan français : une révolution dans la formation (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Publication du guide du Plan français : une révolution dans la formation continue des enseignants du 1er degré ?

30 juin 2020

Plan français : Révolution dans la formation ou flicage des profs ?
Alors que les « badges » annoncent une nouvelle politique de gestion des relations humaines dans l’Education nationale, la formation continue proclame aussi une sorte de révolution culturelle. Officiellement le « plan français » est un modèle de formation innovante basée sur la formation par les pairs. Pourtant ce plan, qui sera lancé dans le premier degré à la rentrée 2020, suscite déjà l’inquiétude de formateurs qui y voient à la fois un outil de mise au pas des professeurs des écoles et une charge de travail colossale pour eux-mêmes. Les 5 journées de formation obligatoires devraient avoir lieu durant les congés.

Une invention : la « constellation »

Annoncé dans une lettre aux recteurs du 5 mars, le Plan français est présenté par la direction de l’enseignement scolaire comme « une modalité de formation fondée sur les échanges entre pairs, sur un accompagnement dans la durée et sur un renouvellement partagé des gestes professionnels des professeurs des écoles et des formateurs ». Il devrait permettre la formation de tous les professeurs des écoles (PE) sur un rythme de 6 ans sur « des problématiques adaptées aux contextes locaux ». La Dgesco annonce la formation des conseillers pédagogiques (CPC) référents dès l’automne 2020.

Effectivement, le plan français change radicalement la formation continue. Il introduit un nouveau modèle de formation : la « constellation ». Le guide officiel du plan annonce « une nouvelle démarche de formation continue sur l’enseignement du français, qui intègre une analyse réflexive accompagnée : le travail au sein d’un groupe réduit de six à huit professeurs, animé par un formateur de proximité et installé au plus près des classes ». C’ets ce groupe qu’on appelle une constellation. « Avec le Plan français, tous les professeurs bénéficieront tous les six ans d’une formation intensive sur l’enseignement du français de dix demi-journées (5 jours) étalées sur une année scolaire et le travail engagé sera prolongé sur les autres années » continue le guide.

L’exemple des lesson studies

Le plan « fonde la formation sur le contexte local d’enseignement (les classes deviennent les lieux de formation) et articul