> 8 - PÉDAGOGIE, ACTIONS LOCALES, FORMATION(S) > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Actions autres ou interdisciplinaires) > B* 3 actions au collège REP Jules Verne du Pontet (Vaucluse) : web-radio (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* 3 actions au collège REP Jules Verne du Pontet (Vaucluse) : web-radio des métiers, Faire pour apprendre, GéoTICE_Art

3 octobre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

La web-radio des métiers Un média pour la découverte professionnelle

Collège [REP] Jules Verne
DOMAINE DE FARGUES , 84134 LE PONTET
Site du collège
Auteur : Françoise Sarto
Mél : fsarto@ac-aix-marseille.fr

« La web-radio des métiers » : un média pour la découverte professionnelle. Comprendre l’information, son origine et son développement, travailler comme un journaliste, rencontrer des professionnels, voilà autant de postures qui mettent en œuvre des compétences essentielles à la construction du futur citoyen. Face à la multitude de données qui envahissent l’espace informationnel, il est indispensable de donner à nos élèves des clés pour comprendre et critiquer ce qui leur parvient, mais aussi pour pouvoir s’exprimer – et publier – de façon responsable. Travailler autour des métiers et en contact avec des professionnels permet aux jeunes d’élargir leur horizon et de se projeter dans l’avenir.

Plus-value de l’action
Bilan enthousiaste au bout de 4 mois de mise en oeuvre : 4 mois pour monter une émission ? Non ! Nous en avons déjà deux autres presque prêtes et encore deux bien avancées. Les 3 heures hebdomadaires de « ruche bourdonnante » passent à la vitesse de l’éclair... Et notre planning est émaillé de sorties en entreprises et de rencontres avec des professionnels.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Niveau 3ème : les élèves inscrits dans l’option DP3 (entre 14 et 18). Les 10 classes du professeur d’éducation musicale (quel que soit le niveau).

A l’origine
Le souhait de notre ministre de voir se créer un média par établissement nous a poussées à réfléchir dans ce sens. Le travail accompli autour d’une émission de radio – fut-elle en différé et podcast dans un premier temps – met en oeuvre un grand nombre de compétences indispensables à la construction de nos futurs citoyens de la république. Les élèves de notre établissement ont à la fois besoin de rigueur et de réussite, et l’activité proposée leur permettra, dans un contexte éloigné des pratiques scolaires habituelles, d’éprouver le plaisir de l’une tout en se confrontant aux contraintes de l’autre.

Objectifs poursuivis
Nous espérons, au travers de ce projet, aider les élèves à comprendre l’information et savoir la critiquer, mais aussi à acquérir de l’assurance à l’oral comme à l’écrit, à prendre la mesure de leurs responsabilités notamment sur Internet et construire leur identité numérique de façon positive. Le travail sur la connaissance des métiers et des formations, inscrite au PIIODMEP (Parcours Avenir : le parcours individuel d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel), pourra être abordé par bien des aspects, suscitant un intérêt pour le monde professionnel et une motivation à la poursuivre des études.

Description
L’action commencera la première année avec les élèves de l’option découverte professionnelle et les classes de musique, pour être étendue, si elle donne satisfaction, à d’autres classes à projets. Il s’agira dans un premier temps de proposer de façon régulière sur le site du collège des émissions enregistrées sur le thème des métiers. Dans un deuxième temps, et si les conditions matérielles nous le permettent, nous envisagerons quelques émissions en direct.

Modalité de mise en œuvre
Travail en co-animation sur un après midi (3 heures). La documentaliste sera associée au projet sur ce créneau horaire – sans que cela contraigne systématiquement son emploi du temps. L’enseignante d’éducation musicale se propose de travailler sur des productions sonores qui pourront être utilisées dans les montages des émissions – et ce avec toutes ses classes, à une période ou une autre de l’année. Les premières séances seront consacrées à la découverte et l’analyse d’émissions radiophoniques. Les techniques de recueil et validation des informations, d’écriture journalistique et de montage du son seront découvertes auprès de professionnels, rencontrés en classe ou sur leur lieu de travail – ou par le biais d’un intervenant du CLEMI. Les élèves proposeront une ligne éditoriale et travailleront à la recherche de données, dans les bases et sur le terrain. Ils construiront leurs émissions, les enregistreront et les déposeront sur le site de l’établissement, en planifiant le travail de façon à respecter une régularité de diffusion. La qualité (de l’information, de l’expression, du son) sera un des objectifs visés en priorité.

Trois ressources ou points d’appui
Point ac@r Vaucluse contacté et prêt à suivre le projet. Intervention d’une formatrice du groupe de compétence RUN possible.

Moyens mobilisés
Utilisation du matériel de l’établissement : 15 ordinateurs ; 1 zoomH4 ; une paire d’enceintes amplifiées ; logiciel Audacity (libre et gratuit) ; SPIP (libre et gratuit - hébergé sur les serveurs du rectorat)

Partenariat et contenu du partenariat
Le projet a été construit en partie durant le MOOCdocTICE EMI proposé par le documentalistes de l’académie de Besançon, en collaboration avec Marion Utéza, Mandar Marques et Patricia Dubois (professeurs documentalistes). Canopé Vaucluse : conseils sur les ressources et ateliers autour des médias. Le CLEMI : intervention dans la classe pour la découverte de la présentation de l’information dans les médias. Possibilité de partenariat avec France Bleu Vaucluse ?

Liens éventuels avec la Recherche
La réflexion s’appuie également sur les apports du MOOC eFAN EMI proposé par l’ENS Cachan – ressources internes et externes – auquel 2 des membres de l’équipe projet sont inscrites.

Evaluation
- Indicateurs quantitatifs : Résultats notés des élèves – en particulier pour l’épreuve orale du brevet. Taux de présence en cours – pendant l’option DP3 (rappel : pendant ces 3 heures, les autres élèves des classes proposant cette option n’ont pas cours...) et pendant les autres cours. Statistiques de suivi des émissions proposées.
- Indicateurs qualitatifs : Appréciation de l’activité en classe : participation, réflexion, écoute des autres, collaboration – pendant l’option et dans les autres cours. Attitude plus responsable des élèves au sein du collège. Maturité acquise vis à vis des informations données par les médias – y compris Internet et les réseaux sociaux. Choix raisonné de l’orientation en fin d’année.

Documents
Article sur le projet de webradio sur le site de la DANE, délégation académique au numérique éducatif (diaporama)
6ème émission de la webradio du collège Jules Verne (Le Pontet) (audio)

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
• Réunion de l’équipe une fois par trimestre pour évaluer la progression des élèves et la possibilité d’évolution du travail.
• Evaluation par les élèves, à partir de grilles construites d’abord par les professeurs, ensuite par les élèves eux-mêmes (après analyse du travail des professionnel et repérage de critères de qualité et d’efficacité).
• Evaluation des progrès des élèves dans leur comportement, leur assurance, leurs résultats globaux.
• Evaluation de la progression du projet par l’équipe et la direction.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : En l’espace de 4 mois de mise en oeuvre : Les élèves ont pris de l’assurance, sont quasiment autonomes, et volontaires pour toutes les tâches – même si on constate déjà des « spécialisations ». Leur écoute des informations a changé, leur réflexion s’est approfondie.
- Sur les pratiques des enseignants : -
- Sur le leadership et les relations professionnelles : -
- Sur l’école / l’établissement : -
- Plus généralement, sur l’environnement : -

Extrait du site Expérithèque : La web-radio des métiers Un média pour la découverte professionnelle

 

Faire pour apprendre

Collège [REP] Jules Verne
DOMAINE DE FARGUES , 84134 LE PONTET
Site du collège
Auteur : Françoise Sarto
Mél : fsarto@ac-aix-marseille.fr

La classe de « 3e expé » réunit les conditions favorisant la prévention du décrochage scolaire et l’orientation active vers la voie professionnelle : conduite autour de projets multidisciplinaires, elle s’organise en plages de travail assurées en co-animation par les professeurs de l’équipe pédagogique. L’observation du milieu professionnel est programmée au cours de l’année dans des secteurs correspondant aux offres de formations du bassin. Le travail oral – écoute, enregistrement, montage, diffusion – est privilégié, et l’évaluation se fait sur les compétences, celles du socle commun et celles qui seront utiles à un cursus en voie professionnelle.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
22 élèves de 3ème

A l’origine
Le collège passe en REP à la rentrée 2015 ; en effet, la population de la zone de recrutement se paupérise fortement ces dernières années (CSP : 57,8 % d’ouvriers et inactifs, contre 37,3 % pour le département et 35,3 % pour la France à la rentrée 2014). Le nombre d’élèves à difficultés associées augmente, et sans relever d’une structure particulière comme l’ULIS ou la SEGPA (qui existent dans le collège), certains présentent une inappétence scolaire qui s’accroit en 3ème (on compte déjà 25 % d’absences non justifiées cette année en 4ème) et aboutit à une tendance au décrochage et une orientation subie en fin de parcours collégien. Le pourcentage d’élèves en retard à l’entrée en 6ème en 2012 (cohorte qui monte en 3ème à la rentrée prochaine) était de 20,6 % contre 13,6 % dans le département et 11,6 % pour la France. Sur cette même cohorte, on comptait un taux de redoublement en 6ème également supérieur à celui du département et celui de la France. D’autre part, les familles sont parfois difficiles à impliquer dans la scolarité de leurs enfants, et pour l’orientation, la proximité prime souvent sur le choix de formation, ce qui est très handicapant en voie professionnelle. Pourtant, le collège envoie 40 % de ses élèves en CAP ou Bac Pro (contre 35 % dans le département et en France en 2014). Sources : fiche établissement 2014 et statistiques de la vie scolaire.

Objectifs poursuivis
Des élèves qui (re)trouvent l’estime de soi et vivent des relations sociales apaisées. Engagés dans l’orientation active, ils réussisent leur brevet des collèges série professionnelle et sont en capacité de choisir leur orientation en toute connaissance de cause. Des adolescents et des parents qui ont une vision positive du collège. Des enseignants qui changent de posture dans leurs pratiques pédagogiques – en préfiguration de la rentrée 2016. Un établissement qui teste une organisation nouvelle qui pourra servir pour la réforme à venir.

Description
L’objectif du projet est d’amener les élèves de la classe à retrouver le goût des apprentissage et les faire travailler sur les compétences nécessaires pour intégrer un lycée professionnel. La mise en confiance (en soi, en les autres) sera travaillée avec l’évaluation des compétences (détermination des critères de réussite, auto-évaluation et analyse des résultats). Pour donner corps aux apprentissages, la classe travaillera autour de projets pluridisciplinaires. L’interdisciplinarité sera privilégiée et rendue effective par la co-animation de séances montées autour des projets (source de tâches complexes à résoudre à travers tous les enseignements). Afin que les élèves puissent envisager leur avenir de façon constructive (en travaillant notamment sur la mobilité géographique), des stages leur seront proposés au cours de l’année, en entreprise, dans les lycées professionnels et les CFA du bassin, en suivant autant que possible une logique de découverte des secteurs couverts par ces établissements. Ces moments de confrontation avec le milieu du travail permettront de mettre en évidence les compétences attendues par un entrepreneur (savoirs, savoirs-faire mais surtout savoirs-être) et seront l’occasion de se rendre compte que les compétences scolaires sont « un pilier incontournable de la réussite ». Les séances d’observation feront l’objet de compte-rendus oraux (filmés afin que les élèves puissent s’auto-évaluer et mesurer leur progression). Le dispositif prévoit un accompagnement personnalisé par les professeurs de la classe à travers un système de tutorat. Les parents seront invités à assister à des présentations, à raconter leur métier et participer à l’orientation active. Modalités de mise en œuvre Organisation temporelle sur l’année Organisation particulière du groupe classe ou des enseignements Articulation particulière des disciplines (co- intervention par exemple) ...

Modalité de mise en œuvre
Recrutement des élèves selon leur profil – tendance au décrochage, dévalorisation de l’image de soi, besoin de re-motivation, préférence pour un cursus court. Un contrat sera signé en début d’année, liant l’établissement, l’élève et la famille sur un engagement à tout mettre en œuvre pour la réussite de l’obtention du brevet des collèges série professionnelle et d’une orientation positive dans une voie professionnelle. Les projets seront conduits par tous les membres de l’équipe éducative, en ménageant des plages de co-animation dans la semaine (ce dispositif nécessite des HS). Les élèves partiront en stage 4 fois dans l’année (sur des périodes d’une semaine), par demi- classe. Les heures de co-animation seront annualisées afin de répondre au plus près aux besoins de la classe, favorisant par là une pédagogie adaptée aux élèves en difficulté(il faut compter au moins 4 heures supplémentaires – heures devant élèves – à se répartir entre les enseignants de l’équipe pédagogique).

Moyens mobilisés
Matériel de la salle de technologie ; matériel commun avec l’option DP3 (web-radio) ; caméra du foyer socio-éducatif ; utilisation d’une salle informatique. Logiciels de bureautique et de traitement de son ; site et ENT du collège.

Partenariat et contenu du partenariat
Partenariat avec les LP du bassin d’Avignon : Robert Schuman – Avignon Maria Casarès – Avignon René Char – Avignon Domaine d’Eguilles – Vedène Montesquieu – Sorgues pour les stages d’orientation active Les CFA : journées de découverte de l’apprentissage Le CLEE : mise en relation avec des entreprises susceptibles ce recevoir les élèves, soit en visite, soit en stage.

Liens éventuels avec la Recherche
Sur l’image de soi, un article de Jean-Claude Richez, responsable de l’unité Recherche, études, formation de l’Injep (Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, 11 rue Paul Leplat, 78160 Marly-le-Roi – www.injep.fr).

Evaluation
- Indicateurs quantitatifs :
• Taux d’absentéisme
• Nombre de rencontres avec les parents
• Nombre d’exclusions de cours, de remarques pour incivilités
• Résultats au brevet professionnel
• Taux d’obtention de l’orientation choisie.
- Indicateurs qualitatifs :
• Implication dans le projet de la classe
• Climat de la classe – écoute, respect de la parole, collaboration
• Revalorisation de l’estime de soi
• Prise en charge active par l’élève de son orientation
• Evaluation des compétences : co-construction de grilles d’auto-évaluation (élèves-profs)
• Elaboration de situations complexes interdisciplinaires favorisant les apprentissages
• Enseignants co-animateurs de séquences (évolution de la posture de l’enseignant.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Evaluation par l’équipe pédagogique par l’équipe éducative par l’équipe d’encadrement Indicateurs de l’OAPE . Bilans trimestriels.

Effets constatés
Sur les acquis des élèves : En attente des premiers bilans.
Sur les pratiques des enseignants : -
Sur le leadership et les relations professionnelles : -
Sur l’école / l’établissement : -
Plus généralement, sur l’environnement :-

Extrait du site Expérithèque : Faire pour apprendre

 

GéoTICE_Art

Collège[REP] Jules Verne
DOMAINE DE FARGUES , 84134 LE PONTET
Site du collège
Auteur : Céline MOURALIS
Mél : Celine.mouralis@ac-aix-marseille.fr

Le projet GéoTICE_Art par le biais de la liaison CM2-6° a pour but de mobiliser les élèves dans une situation innovante afin de surmonter les difficultés et le manque de motivation en géométrie.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Niveau CM2 – 6°

A l’origine
Les élèves ont un niveau faible en mathématiques. Le but du projet est de faire progresser les élèves, de rendre les mathématiques plus attractives par l’utilisation d’un outils informatique.

Objectifs poursuivis
Nous espérons par ce projet, motiver les élèves, les aider à surmonter certaines difficultés par le biais de l’outil informatique et du travail en équipe.

Description
Dans le cadre de la liaison CM2-6°, les élèves seront amenés à reproduire puis concevoir des figures géométriques par le biais de l’outil Géogébra. Les élèves seront amenés à travailler en binôme CM2-6°. Les productions des élèves seront exposées (collège,école, château de Fargues ...)

Modalité de mise en œuvre
Dans le cadre de liaison CM2-6°, les élèves du CM2 seront amenés à se rendre au collège. Les élèves seront répartis en binôme sous la responsabilité de l’enseignant de mathématiques et de l’enseignant de l’école primaire. L’utilisation d’un poste informatique est nécessaire par binôme.

Trois ressources ou points d’appui
Accompagnement par le point Ac@r.

Difficultés rencontrées
Les 2 salles informatique nécessaire au projet sont très sollicitées par l’ensemble des enseignants. Il serait par ailleurs intéressant de pouvoir travailler dans une seule salle commune et d’avoir du matériel informatique mobile. Il faudra prévoir la mise en place de ce matériel mobile (droit d’accès au réseau, wifi …). Il faudra également prévoir du matériel plus performant : imprimante couleur.

Moyens mobilisés
Postes informatiques : 1 par binôme soit environ 26 postes Logiciel Géogébra + Paint Imprimante couleur Plastifieuse

Partenariat et contenu du partenariat
Exposition des productions au château de Fargues au Pontet (si accord du château de Fargues)

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Un bilan par trimestre réalisé par les 2 enseignants participants au projet. Le chef d’établissement participe au suivi et à l’évaluation de l’action.

Effets constatés
Sur les acquis des élèves : En attente du premier bilan.
Sur les pratiques des enseignants : -
Sur le leadership et les relations professionnelles : -
Sur l’école / l’établissement : -
Plus généralement, sur l’environnement : -

Extrait du site Expérithèque : GéoTICE_Art

Répondre à cet article