> 10 - AGENDA > Archives Agenda 2011-2010 > Février et mars 2010. Deux formations d’une semaine au centre Alain Savary (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Février et mars 2010. Deux formations d’une semaine au centre Alain Savary (INRP) sur l’éducation prioritaire (COMPTES RENDUS)

15 juin 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

Lire le compte rendu du module "Etre élève" de février 2010

 

Lire le compte rendu du module "Du travail en éducation prioritaire" de mars 2010

 

Extrait du site de l’INRP, le 16.06.09 : catalogue de formation continue de formateurs pour l’année universitaire 2009-2010.

C’est la cinquième année que l’INRP édite ce document. Les informations relatives aux activités du service formation de l’INRP, dont son programme d’actions ainsi que les modalités d’inscription en ligne, sont disponibles en permanence sur le site de l’Institut à la
rubrique Ressources et services-formation de formateurs

 Extraits

 ÊTRE ÉLÈVE EN ÉDUCATION PRIORITAIRE

Semaine du 1er au 05 février 2010

INRP, Lyon

Responsable : Catherine Pérotin, CAS (Centre Alain Savary), INRP

Public visé

Formateurs d’enseignants (formation initiale et continue), corps d’inspection, conseillers pédagogiques, coordonnateurs de réseaux, cadres du monde éducatif.

Contexte

La politique d’éducation prioritaire lancée en 1981 a évolué en fonction de différentes logiques institutionnelles, sociologiques et pédagogiques notamment. L’examen de ses récents développements est déterminant pour répondre à des questions fondamentales :
Quelles problématiques et quels enjeux sous-tendent ces évolutions ? Quel est l’impact de ces mesures en termes de réussite scolaire ? Ces questions favorisent l’étude des points sensibles persistants dans les politiques éducatives menées dans les établissements scolaires en France. Elles interrogent les politiques de discrimination positive menées en Europe, ainsi que les difficultés et les spécificités des conditions d’apprentissage des élèves dans leur milieu de vie. Les dispositifs institutionnels les plus récents mettent aussi en lumière le rôle et l’implication des familles, ainsi que la place complexe occupée par les différents partenaires de l’école.

Sur ces différents points, la recherche en éducation confrontée aux expériences menées dans les établissements d’éducation prioritaire, permet d’approfondir la réflexion et d’ouvrir de nouveaux chantiers d’études liés notamment au développement intellectuel, scolaire et éducatif des élèves issus de « milieux défavorisés ».
La formation sera l’occasion de faire le point sur ces différents travaux afin d’en dégager des pistes de réflexion et d’action pour la formation initiale et continue des enseignants ayant à exercer en éducation prioritaire et pour la formation des cadres du monde scolaire et éducatif.

Objectifs

Les objectifs de cette formation seront :

- Connaître l’état des travaux et réflexions sur l’éducation prioritaire ;

- S’approprier ces connaissances ;

- Être capable de reproblématiser ces connaissances issues de la recherche en questions de formation ;

- Savoir écrire un texte à destination de formateurs : texte faisant l’état des questions et travaux de recherche sur un des points abordés pendant la formation, et donnant des pistes de réflexion et d’action pour les formateurs.

Organisation de la formation

La formation est organisée sur cinq journées, pouvant se subdiviser en deux modules indépendants respectivement de deux jours (module 1, intitulé Les milieux de l’éducation prioritaire) et trois jours (module 2, intitulé Apprendre en éducation prioritaire).

Chaque jour, un réseau suivi par un chercheur et ayant un axe fort de travail lié au thème de la journée présente son action. Cette situation est analysée par le chercheur qui suit le réseau, ainsi que par les chercheurs qui assurent les conférences de la journée. Seront proposées : des analyses de situations, des tables rondes, des ateliers d’échanges, des conférences, des débats et des groupes de production.

Évaluation

La proposition d’évaluation ne concerne que les participants inscrits à l’ensemble de la session (5 jours). Cette possibilité leur sera offerte mais ils resteront libres de la décliner. Les participants volontaires seront répartis en groupes de quatre ou cinq personnes : ensemble ils devront rédiger un texte destiné à des formateurs sur un sujet défini le premier jour. Ces textes seront à la fois un état des connaissances et une aide pour l’action : ils devront pouvoir aider des formateurs à nourrir leur réflexion sur leurs pratiques. Il s’agira de dégager, au sein d’une communauté de formateurs, des points d’accord et de divergence pour diffuser l’information et améliorer les pratiques. Ces textes ne seront pas une synthèse des interventions des conférenciers ou des lectures des participants, mais une reproblématisation des questions et des résultats de recherche. Ces textes seront produits dans des temps de travail autonomes. Pour les réaliser, les participants s’appuieront sur les interventions et les échanges (qui pourront être préparés en amont par eux dans les temps de travail autonome). Ils pourront également y intégrer des éléments de lectures effectuées pendant la formation ou avant. Ces textes seront les objets d’évaluation de cette formation et seront évalués sur la qualité de la problématisation de la question, des connaissances présentées, des pistes d’action et de réflexion proposées et de la lisibilité pour un formateur.

Intervenants

Les intervenants sont issus du centre Alain Savary, centre national de ressource sur les pratiques éducatives dans les établissements et territoires confrontés à d’importantes difficultés sociales et scolaires au sein de l’Institut national de recherche pédagogique. Participeront également à cette formation des acteurs de l’Éducation Nationale et de la politique de la Ville.

Mots Clés

Discrimination positive - éducation prioritaire - partenariat - projet - réussite - scolaire - territoire.

Module 1 : Les milieux de l’Éducation prioritaire

Lundi : Évolution de l’Éducation prioritaire et sociologie des quartiers sensibles

09h30 - 10h00 Présentation des principes et modalités de travail.

10h00 - 11h00 Étude de cas : un réseau témoigne des évolutions qu’il a traversées.

11h00 - 12h30 « Actualité de l’Éducation prioritaire en France » Anne Armand, Inspection Générale de l’Éducation Nationale.

14h00 - 15h30 « Sociologie des quartiers sensibles » ; Cyprien Avenel, sociologue, CNAF (Caisse nationale d’allocations familiales).

15h30 - 17h00 « Les dispositifs d’éducation prioritaire en Europe : évolutions, fonctionnements et débats ». Daniel Frandji, Centre Alain Savary.

17h00 - 19h00 Ateliers d’appropriation et d’échanges puis constitution des groupes de production.

Mardi : Qui intervient auprès des élèves de l’Éducation prioritaire ?

09h00 - 10h30 Étude de cas : un réseau actif sur les partenariats.

10h30 - 12h00 « La famille et l’école ». Pierre Périer, université de Bretagne.

14h00 - 15h30 Conférence sur la politique de la Ville et l’Éducation prioritaire (intervenant à déterminer).

15h30 - 17h00 Ateliers d’appropriation et d’échanges.

17h00 - 19h00 Groupes de production autonomes.

Module 2 : Apprendre en Éducation prioritaire

Mercredi Est-il plus difficile d’apprendre pour un élève d’Éducation prioritaire ?

09h00 - 10h30 Étude de cas : un réseau présente sa stratégie pour favoriser les apprentissages.

10h30 - 12h00 « Le développement intellectuel des élèves en milieu défavorisé » Chantal Zaouche-Gauderon, université de Toulouse.

14h00 - 16h00 « Les malentendus socio-cognitifs : la pédagogie invisible ». Éric Mangez, CERISIS /université catholique de Louvain. « Lecture et écriture ». Sylvie Cèbe, université de Genève.

16h00 - 17h30 Ateliers d’appropriation et d’échanges.

17h00 - 19h00 Groupes de production autonomes.

Jeudi Quelles langues pour apprendre ?

09h00 - 10h30 Étude de cas Patricia Lambert, UMR ICAR (INRP / ENS-LSH).

10h30 - 12h00 « On commence par apprendre à parler ». Evelio Cabrejo Parra, université Paris 7.

14h00 - 15h30 « Langue et langages à l’École » (intervenant à déterminer).

15h30 - 17h00 Ateliers d’appropriation et d’échanges.

17h00 - 19h00 Groupes de production autonomes.

Vendredi Comment apprendre en dehors de la classe ?

09h00 - 12h00 Table ronde :
- « Le travail des élèves ». Patrick Rayou, université Paris 8.
- « Le travail à la maison ». Séverine Kakpo, université Paris 8.
- « L’accompagnement du travail des élèves ». Christine Félix, IUFM / université de Provence.

14h00 - 16h30 Échanges sur les productions.

 ----------

  DU TRAVAIL EN ÉDUCATION PRIORITAIRE

Semaine du 08 au 12 mars 2010

INRP, Lyon

Responsables : Françoise Carraud, CAS (Centre Alain Savary), INRP

Public visé

Formateurs et accompagnateurs d’enseignants en formation initiale et continue.

Contexte

L’éducation prioritaire évolue : modifications institutionnelles et organisationnelles, mutations des contextes sociaux et politiques, évolution des publics, etc. Quel impact ces modifications et transformations ont-elles sur le travail enseignant et ses évolutions ? D’une manière générale, la recherche en éducation s’intéresse depuis longtemps aux différentes questions relatives à l’éducation prioritaire, dont elle suit les évolutions : spécificités des difficultés d’enseignement apprentissage, modalités différentes de collaboration ou de partenariats, efficacité et évaluation des dispositifs, etc.

La question de la spécificité du métier enseignant dans ces contextes spécifiques a souvent été posée sans être toujours complètement traitée. Actuellement, et dans le cadre d’un intérêt grandissant porté au travail enseignant, les travaux portant sur l’activité enseignante dans ces contextes spécifiques évoluent eux aussi. Non seulement ils se développent, mais ils s’approfondissent et s’affinent en considérant les différents aspects du métier et en prenant en compte ses dimensions objectives et subjectives. Cette formation sera l’occasion de faire le point sur ces travaux pour en dégager des pistes de réflexion et d’action pour la formation initiale et continue des enseignants ayant à exercer en éducation prioritaire.

Objectifs

Les objectifs de cette formation sont :

- Connaître l’état des travaux et réflexions sur le travail en éducation prioritaire ;

- S’approprier ces connaissances ;

- Être capable de reproblématiser ces connaissances issues de la recherche en questions de formation ;

- Savoir écrire un texte à destination de formateurs : texte faisant l’état des questions et travaux de recherche sur un des points abordés pendant la formation, et donnant des pistes de réflexion et d’action pour les formateurs (pour les participants choisissant de le faire).

Organisation de la formation

La formation est organisée sur cinq journées, pouvant se subdiviser en deux modules indépendants :

- Module 1 (deux jours) : Les fondamentaux de la professionnalité (avec une journée sur l’éducation prioritaire et une journée sur le travail enseignant) ;

- Module 2 (trois jours) : Apprendre et enseigner en éducation prioritaire (travailler à plusieurs, accompagner le travail personnel des élèves, se développer professionnellement). La formation comportera des conférences, des tables rondes avec échanges et débats, des ateliers d’approfondissement et d’échanges, du temps de travail de groupe en autonomie (pour préparer l’évaluation).

Évaluation

L’évaluation proposée ne concerne que les participants inscrits à l’ensemble du module (5 jours). Cette possibilité leur sera offerte et ils resteront libres de la décliner. En lien avec les objectifs définis plus haut, elle se fera sur une production écrite à plusieurs (quatre ou cinq personnes seulement). La production écrite sera un texte destiné à des formateurs sur un sujet défini le premier jour. Le texte sera évalué sur la qualité : de la problématisation de la question, des connaissances présentées, des pistes d’action et de réflexion proposées et enfin de la lisibilité pour un formateur. Ces textes seront à la fois un état des connaissances et une aide pour l’action et ils devront pouvoir aider des formateurs à nourrir leur réflexion sur leurs pratiques. Il s’agira de dégager au sein d’une communauté de formateurs des points d’accord et de divergence pour diffuser l’information et améliorer les pratiques.

Ces textes ne seront pas une synthèse des interventions des conférenciers ou des lectures des participants, mais bien une re-problématisation des questions et des résultats de recherche.

Ils seront produits dans des temps de travail autonomes. Pour les réaliser, les participants s’appuieront sur les interventions et les échanges (qui pourront être préparés en amont par eux dans les temps de travail autonome). Ils pourront également y intégrer des éléments de lectures effectuées pendant la formation ou avant. Ces textes seront les objets d’évaluation de cette formation. Ils pourront, le cas échéant et avec l’accord de leurs auteurs, être publiés par le centre Alain-Savary, sur son site internet, dans XYZep ou sur d’autres supports.

Intervenants

Les intervenants sont des chercheurs ou des partenaires travaillant régulièrement avec le Centre Alain Savary de l’INRP (centre national de ressource sur les pratiques éducatives dans les établissements et territoires confrontés à d’importantes difficultés sociales et scolaires).

Mots clés

Activité enseignante - éducation prioritaire - évolution des publics.

Module 1 : Les fondamentaux de la professionnalité

Lundi L’Éducation prioritaire

09h30 - 10h00 Présentation des principes et modalités de travail.

10h00 - 12h30 « Un point sur l’éducation prioritaire : définitions, évolutions, textes officiels ». Anne Armand, Inspection Générale de l’Éducation Nationale.

14h00 - 17h00 « L’éducation prioritaire et ses évolutions : catégorisations territoriales ou individuelles ? » Agnès van Zanten, observatoire sociologique du changement (Institut d’études politiques - Centre national de la recherche scientifique).

17h00 - 19h00 Ateliers d’échanges puis travail de groupe : cadrage et constitution des groupes.

Mardi Le travail enseignant : différentes approches

09h00 - 12h30 Table ronde autour de quelques questions : « Approche sociologique ». Françoise Lantheaume, UMR Éducation & Politiques (INRP / Université Lyon 2) ; « Approche clinique ». Frédéric Saujat, UMR ADEF (INRP / Université de Provence) ; « Approche didactique ». Roland Goigoux, IUFM / Université de Clermont-Ferrand.

14h00 - 17h00 Ateliers d’appropriation et d’échanges animés par les intervenants.

17h00 - 19h00 Travail de groupe autonome.

Module 2 : Apprendre en Éducation prioritaire

Mercredi Le travail enseignant en Éducation prioritaire : travailler à plusieurs

09h00 - 12h00 Deux conférences : Luc Ria, INRP, IUFM d’Auvergne / Université Blaise Pascal, laboratoire PAEDI (Processus d’actions des enseignants : déterminants et impacts). Jean-François Marcel, UMR Éducation & Politiques (INRP / Université Lyon 2).

14h00 - 16h00 Ateliers d’appropriation et d’échanges animés par les intervenants.

16h00 - 19h00 Travail de groupe autonome.

Jeudi Le travail enseignant en Éducation prioritaire : accompagner le travail personnel des élèves

09h00 - 12h00 Deux conférences : Christine Félix, UMR ADEF (INRP / Université de Provence) ; Patrick Rayou, université Paris 8.

14h00 - 16h00 Ateliers d’appropriation et d’échanges animés par les intervenants.

16h00 - 19h00 Travail de groupe autonome.

Vendredi Contribuer au développement professionnel

09h00 - 12h30 Table ronde « Agir, évaluer, se développer » : « Le modèle de l’agir enseignant ». Dominique Bucheton, IUFM / Université Montpellier 2 ; « Le rôle de l’évaluation ». Anne Jorro, laboratoire EVACAP-CRÉFI-T (Évaluation et professionnalisation des acteurs et des contextes - Centre de recherches en éducation, formation et insertion de Toulouse), université Toulouse 2 ; « Le développement professionnel ». Richard Wittorski, laboratoire CIVIIC (Centre de recherches interdisciplinaires sur les valeurs, les idées, les identités et les compétences), université de Rouen.

14h00 - 16h30 Travail de groupe et finalisation des textes, échange des productions.

 -----------

INRP, Institut national de recherche pédagogique, 19 allée de Fontenay - BP 17424, 69347 LYON CEDEX 07 France Tél. 33(0)4 72 76 61 00, Fax 33(0)4 72 76 61 10

Service de la formation des formateurs

Responsable : Michel BOIS

Chargé d’études : Jérôme FALDA

Contacts : Tél. 33(0)4 72 76 62 34 Courriel

Ressources en ligne Inscriptions ; Programme ; Bilans ; Synthèses ; Documents de travail ; Conférences (format MP3) ; Diaporamas ; Vidéos ...

Répondre à cet article