> ACTES, PRODUCTIONS OZP > TOUT SAVOIR SUR LES ZEP. Une série de fiches OZP (2004-2012) > Un système évolutif

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un système évolutif

juin 2006 Version imprimable de cet article Version imprimable

Des fiches pour tout savoir sur l’éducation prioritaire

Un système évolutif

 

L’éducation prioritaire ne peut être envisagée comme un système clos. Au contraire, il s’agit d’un système en constante évolution.

 

Considérer l’éducation prioritaire comme un système qui se construit, c’est supposer que le législateur n’a pas de solution toute prête, il ne peut que dresser un cadre général. L’évolution des textes officiels est le fruit des décisions prises suite aux réponses que l’embryon de système peut apporter. Il faudrait imaginer le schéma suivant :

Un système en évolution

- Ce schéma représente le fonctionnement de l’ensemble du système : les informations (apportées notamment par les relances) sont les entrées, elles permettent de faire évoluer le système. Les sorties sont les nouvelles instructions officielles qui prennent en compte ces informations. C’est ainsi que les rapports, Moisan-Simon et Anne Armand et Béatrice Gille, apportent des informations qui sont prises en compte dans les instructions suivantes. Un nouveau cadre général du système éducation prioritaire est alors précisé et appliqué pendant un certain temps. Les effets sur l’ensemble sont alors étudiés par les chercheurs et constituent le feed back, devenant, à leur tour, une nouvelle entrée.

- Ce schéma représente aussi le fonctionnement de l’éducation prioritaire au plus près du terrain : les entrées sont toutes les données spécifiques retenues par les acteurs après une évaluation diagnostique du territoire. Après traitement par le système (projet formalisé en contrat et appliqué pendant une certaine durée), les résultats sont évalués par comparaison avec les entrées et constituent le feed back qui permet ainsi de nouvelles entrées. C’est le coordonnateur qui fournit et traite les informations, avec l’appui du Centre académique de ressources pour l’éducation prioritaire (CAREP)inscrit dans le réseau national du Centre Alain Savary.

 

Le système progresse, se transforme et s’adapte de cette manière. Souplesse, adaptabilité, dynamisme, en sont les principales caractéristiques. Considérer l’éducation prioritaire comme un système qui se construit permet de donner du sens aux fluctuations et aux dérives qui peuvent le caractériser. Il s’agit d’une durée créatrice.

 

Documents :

Selon J. Mélèse [1] :

"L’approche systémique est un processus qui tend à faire évoluer l’organisme auquel il s’applique en débloquant des latitudes d’initiatives et de changement : on élabore en premier lieu un baby-system finalisé, fortement ouvert sur l’environnement et doté de capacités d’adaptation et d’apprentissage. La structuration de chaque partie du système, la définition de ses liaisons, de ses méthodes et de ses procédures vont se développer progressivement par essais-erreurs au contact de l’environnement, par ajustements successifs et par accroissement de la variété de contrôle" (pages 79-80)

 

Retour au sommaire des Fiches

 

Notes

[1Mélèse, J. (1972). L’analyse modulaire des systèmes de gestion, A.M.S., Puteaux, France. Éditions hommes et techniques.

Répondre à cet article