> INEGALITES SCOL., MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > INEGALITES SCOLAIRES (Types de document) > Inégalités scolaires (Rapports officiels) > Tests de positionnement en début de seconde : les profils sociaux des élèves (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Tests de positionnement en début de seconde : les profils sociaux des élèves n’expliquent pas tous les écarts de performances entre les académies (Depp, juillet 2020)

28 août Version imprimable de cet article Version imprimable

DEPP
NOTE D’INFORMATION
n° 20.24 – Juillet 2020
.

Test de positionnement de début de seconde 2019 : des écarts de performances selon la voie de formation, le profil des élèves et les académies

 À la rentrée 2019, plus de 720 000 élèves de seconde ont effectué un test de positionnement visant à évaluer leurs acquis et leurs besoins de façon à leur proposer un accompagnement personnalisé adapté et à remédier à leurs difficultés éventuelles.
En français, huit élèves sur dix ont une maîtrise satisfaisante ou très bonne des domaines évalués en début de seconde. En mathématiques, ils sont un peu plus de sept sur dix.
Les écarts entre les voies sont très marqués : les élèves de seconde générale et technologique présentent des niveaux de maîtrise nettement supérieurs à ceux de seconde professionnelle.
Toutes formations confondues, les écarts entre académies sont importants. Si la tonalité sociale des académies est susceptible d’expliquer une partie de ces écarts, certaines se distinguent toujours par de meilleurs résultats que ceux attendus compte tenu des profils sociaux de leurs élèves.

Répondre à cet article