> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Français et Langues) > La poétesse de l’école REP La Gravette à Carcassonne (Les portraits de jeudi (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La poétesse de l’école REP La Gravette à Carcassonne (Les portraits de jeudi des Cahiers pédagogiques)

11 février Version imprimable de cet article Version imprimable

La poétesse de la Gravette, Arlette
Les portraits de jeudi, par Monique Royer

Les écoles sont singulières. Elles recèlent chacune une particularité qui les distingue, un arbre remarquable dans la cour, une architecture aux recoins pleins de trésors, une histoire fantastique et des personnes qui font pulser son cœur. Mais, sans doute, nulle part ailleurs qu’à l’école [REP] de la Gravette à Carcassonne, une poétesse enchante les lieux de ses mots.

[...] Arlette a toujours aimé les mots, depuis l’école primaire, celle de La Gravette, à Carcassonne, où elle travaille aujourd’hui. Elle dégustait avec plaisir ces moments où les textes libres étaient de mise, où l’imaginaire était convoqué à la table de travail. Depuis cinquante ans, elle les aligne sur des feuilles. Elle aurait aimé être parolière pour des artistes dans la veine de Gilbert Bécaud ou d’Yves Duteil, de ceux qui interprètent des textes vivants par leur apparente simplicité.

[...]

Une école qui nourrit l’inspiration

Au début, là encore, elle n’osait rien dire. L’inspiration était pourtant présente, nourrie de la chaleur des lieux, de l’effervescence d’une école où la créativité pédagogique est au rendez-vous. Elle a franchi le pas en offrant un poème au directeur de l’époque, un compliment sous forme d’acrostiche composé à partir du prénom Pascal.

[...]

Don Quichotte et les enfants

Elle écrit aussi à la demande, sur l’école, la classe, l’enseignement. Les textes rejoignent les murs pleins des reflets studieux et joyeux d’une pédagogie à l’accent coopératif. Elle est associée à la préparation du spectacle de fin d’année ou aux représentations de la CHAM (Classe à horaires aménagés musique) pour lesquels elle écrit un poème. Cette année, Don Quichotte est à l’honneur, un Don Quichotte qui traverse les époques et les pays. Cette liberté-là l’a inspirée.

[...]

Depuis seize ans, elle raconte ainsi avec ses rimes la vie de l’école de la Gravette.

Extrait de cahiers-pedagogiques.net du 07.02.20

Répondre à cet article