> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > LES PEDAGOGIES > Pédag. coopérative (dont Freinet) > Les conseils coopératifs d’élèves ciblaient à l’origine les enfants pauvres, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les conseils coopératifs d’élèves ciblaient à l’origine les enfants pauvres, abandonnés ou délaissés par les structures scolaires ordinaires, par Sylvain Connac in Education et socialisation (texte intégral)

8 octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

Education et socialisation
53 | 2019

Dossier
Origines et valeurs des conseils coopératifs d’élèves
Sylvain Connac

Résumé
Les conseils coopératifs d’élèves s’inspirent des organisations à l’origine de la démocratie politique. Plusieurs pédagogues de l’Education Nouvelle ont ensuite mis en œuvre des assemblées démocratiques au sein de Républiques d’enfants. Leurs projets consistaient à organiser des pistes d’éducation et d’autonomisation pour des enfants pauvres, abandonnés ou délaissés par les structures scolaires ordinaires. De nos jours, ces conseils d’élèves s’inscrivent dans les logiques d’éducation à la citoyenneté. L’analyse d’entretiens avec des enseignants et des élèves participant à ces conseils révèle qu’ils convoquent des finalités relatives à l’engagement de tous, la responsabilité, la fraternité et la paix.

Extrait de journals.openedition.org

Site ozp. En haut de la page le chemin de la sous-rubrique Pédag. coopérative (dont Freinet) et en bas ses articles récents
On peut croiser l’un des mots-clés de la colonne de gauche avec d’autres. Voir l’aide
Rechercher sur le mot connac

Répondre à cet article