> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > Ouverture sociale > Grandes écoles, universités, entreprises, fonction publ. > Ouverture sociale (Dossiers) > Le programme Erasmus+ 2018 : 38% des bénéficiaires sont des jeunes d’origine (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le programme Erasmus+ 2018 : 38% des bénéficiaires sont des jeunes d’origine sociale populaire (60% dans la formation professionnelle)

26 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

DE PLUS EN PLUS DE BENEFICIAIRES

A la faveur d’une augmentation de 23% du budget d’Erasmus + en France entre 2017 et 2018 (201,8 millions d’euros), on observe une augmentation générale du nombre de mobilités et de partenariats. Les résultats 2018 du programme Erasmus + en France témoignent de l’intérêt des Français et de leurs établissements de
formation pour la mobilité et la coopération européennes.

 85 409 mobilités sont prévues dans les contrats 2018.
 La demande de bourses de stages continue de croître, confirmant l’intérêt pour des expériences professionnelles à l’étranger.
 La mobilité des enseignants et personnels de l’enseignement scolaire augmente de 69% et le nombre d’établissements scolaires français de 64% dans le cadre des « échanges scolaires Erasmus+ »
 Les établissements de l’enseignement supérieur confirment leur intérêt pour la mobilité hors Europe, notamment la nouvelle opportunité des stages hors Europe.

DES JEUNES DE TOUS HORIZONS
Le programme Erasmus + s’adresse à tous, y compris ceux avec moins d’opportunités, en décrochage scolaire, issus des zones rurales, en recherche d’emploi… La Note n°10 de l’Observatoire Erasmus + montre que :
 38% des apprenants en Erasmus + sont des jeunes d’origine sociale populaire, une proportion qui atteint 60% des apprenants dans la formation professionnelle.
 20% doivent faire face à des situations de précarisation et de vulnérabilité.
 La participation à Erasmus + des étudiants boursiers sur critères sociaux (39%) est supérieure à la moyenne nationale (37%).

 

Le dossier de presse de l’Agence Erasmus+

Erasmus+ 2018 en chiffres

Répondre à cet article