> 8 - PÉDAGOGIE, FORMATION (rubriques) > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Actions autres ou interdisciplinaires) > L’action culturelle et scientifique dans des écoles de la Nièvre, dont (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’action culturelle et scientifique dans des écoles de la Nièvre, dont certaines en EP (Bulletin d’information du Département..., décembre 2018)

16 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Département de la Nièvre
Action Culturelle et Scientifique

Bulletin périodique d’information
Décembre 2018 No. 14

1. Du blues à l’école REP Blaise Pascal

Le mardi 16 octobre, les élèves de CM2 de l’école [REP] Blaise Pascal (Nevers] ont accompagné le groupe King Biscuit avec des instruments originaux fabriqués en classe. Cette restitution de qualité a été l’aboutissement d’un travail réalisé avec les musiciens de cette formation autour de leurs morceaux inspirés par les vieux blues de la région du Mississipi.
En début de projet, les élèves ont assisté au concert du groupe qui les a plongé dans leur univers artistique. Ils ont ensuite bénéficié de trois demi-journées d’interventions et participé à deux types d’ateliers. L’un, intitulé, « lutherie sauvage », dans lequel chaque élève a pu fabriquer un instrument inspiré des instruments de fortune de l’époque, fabriqués
à partir de matériaux de récupération, et un autre atelier, plus accès sur la pratique musicale, où un travail sur la pulsation, le rythme et la maîtrise de l’instrument a été proposé par les musiciens.
Les élèves ont fait preuve d’une grande implication et d’une belle écoute qui se sont manifestées par une restitution très réussie où l’on pouvait entendre des ambiances proches des work songs. En classe, l’enseignante a pu créer des liens avec l’histoire de l’esclavage et les expressions musicales qui en découlent.
Ce projet repose sur un partenariat entre l’école et le Café Charbon qui propose des rencontres avec des artistes divers.

2. Rencontre « chorale » sur les droits des enfants

Mardi 20 novembre, journée internationale des droits des enfants, 8 classes de 5 écoles de Nevers se sont retrouvées au centre des expositions pour chanter.
Cette rencontre chorale, qui s’inscrivait dans la semaine des droits des enfants, organisée par la municipalité de Nevers, a réuni plus 170 chanteurs et 200 élèves spectateurs.
Tour à tour et par groupe de deux, les classes, accompagnées par M. Tabus, CPEM, ont interprété deux chants devant leurs camarades avec implication, sensibilité et rigueur. Le concert s’est terminé avec une chanson commune réunissant les 170 jeunes chanteurs sur scène. Suite au concert, les classes ont pu participer à des ateliers organisés et encadrés par diverses associations sur le thème des droits des enfants.
Cette manifestation a été le fruit d’un investissement conséquent des élèves et de leurs enseignants qui ont travaillé le texte et la mélodie des
chants en quelques semaines de classe seulement pour aboutir à des interprétations de qualité.

Bravo à ces 8 classes !
• École Jules Ferry :
classe de CE2/CM1 de Séverine Martin ;
• École Lucie Aubrac :
classe de CM1/CM2 de Morgane Bernard ;
• École Blaise Pascal :
classe de CE2 de Geoffrey Gobet
et classe de CM1/CM2 de Sandie Hutter ;
• École du Mouësse :
classe de CP/CE1 de Christelle Perdrier
et classe d’ULIS de Noëlle Roux ;
• École Lucette Sallé :
classe de CP de Fabienne Dessartine et classe de CE1 de Catherine Guinault.

5. Une restitution publique forte en émotions pour célébrer la fin de 14-18

Le dimanche 11 novembre, dans le cadre des commémorations du centenaire de l’armistice de la grande guerre, les élèves de CM2 de l’école [EP] Georges Guynemer et ceux de la classe théâtre du lycée Raoul Follereau ont présenté un spectacle poignant au Parc Roger Salengro.
Sous la direction de Pascal Dores, directeur artistique de la compagnie Transverse-Metalovoice, les élèves et leurs enseignants (Mmes Grass et Quenault pour les lycéens et M. Béal pour le CM2) ont travaillé, dès la rentrée de septembre, sur le montage de cette représentation mêlant percussions et textes riches en émotions.
Sur une musique d’ambiance, composée par Thibault Lavèvre, et accompagnés par les écoliers aux percussions, les lycéens ont déclamé avec beaucoup d’expressivité des extraits de textes, issus de témoignages de poilus, sur une mise en scène particulièrement
émouvante. Dirigé par Pogo, percussionniste, les élèves de CM2 ont marqué les esprits par leur présence et leur implication quand les lycéens ont saisi le public par leur jeu plein de sensibilité.
Intitulé enFIN !, ce spectacle initié par la Préfecture avait pour but de célébrer la fin d’une guerre et le début d’un horizon plus clément pour tout un peuple durement touché.

Articles du Journal du Centre
Spectacles, concerts, expos... : le centenaire de l’armistice
célébré de manière exceptionnelle dans la Nièvre programme
Les images fortes de la journée de commémoration de
l’armistice à Nevers

6. Journée nationale consacrée à la première guerre mondiale
A Nevers, le 30 novembre, l’office national des anciens combattants
et victimes de guerre (ONACVG) a organisé une journée nationale consacrée à la première guerre mondiale.
Cet événement a permis de mettre en avant l’engagement des nivernaises dans la grande guerre, et plus particulièrement Jeanne Louise VEAU, infirmière militaire principale originaire de la commune de Chaumard, seule nivernaise reconnue comme étant morte pour la France en 1919.
Plusieurs établissements scolaires se sont succédés sur la scène du théâtre municipal de Nevers pour participer à cet hommage : l’école primaire de St Parize le Châtel, l’école primaire La Barre-Manutention de Nevers, le collège de Pouilly-sur-Loire, l’école de la seconde chance de Château-Chinon et le pôle vocal du collège Victor Hugo de Nevers.
Ce fut une journée de mémoire et de solidarité, riche et émouvante.

9. “Sur le chemin…”
Projet 2017- 2018 Atelier artistique Collège [REP] Les Loges Nevers

A travers cette pièce, Nadine FOURNIER, Professeur EPS, est l’instigatrice du projet d’une performance artistique associant les élèves de l’Ecole maternelle Rosa Bonheur, les collégiens du Collège Les
Loges et les résidents de l’EHPAD Daniel Benoist. Ce projet avait
pour finalité de favoriser des rencontres et des découvertes, ainsi
que l’insertion des élèves dans leur environnement proche.
La rencontre avec les résidents de l’EHPAD a débouché sur des
échanges touchants autour de leurs souvenirs liés à l’histoire de la
ville de Nevers et de leur histoire personnelle : les jeux, le patronage,
le bombardement de Nevers…
Un atelier rassemblant élèves de la maternelle et collégiens a permis
une improvisation autour du mouvement sur des thèmes communs
 : les jeux, l’écoute, la confiance…
Avec leur enseignante, Carole BERNARD, les “petits” (PS/MS) ont
créé les oeuvres projetées dans la vidéo réalisée en collaboration
avec le professeur documentaliste du collège, Bettina Ruas.
Les collégiens, encadrés tout au long de l’année par Nadine Fournier,
ont cherché, imaginé, partagé, construit et interprété la pièce
intitulée “Sur le chemin…”.
Lucie ANCEAU, l’intervenante danseuse et chorégraphe (Cgnie « 
les alentours rêveurs »), a su les faire évoluer avec bienveillance, exploiter leurs propositions et les guider jusqu’à la restitution finale présentée lors du spectacle de fin d’année du Collège les 5 et 6 juillet
derniers à l’ESGO.
Construit comme un parcours de vie et un parcours dans le quartier, le projet traite de l’évolution de l’enfant jusqu’à l’âge adulte, de celle du quartier au cours des époques, du temps qui passe et influe sur les lieux, l’histoire et les personnes.
En fil conducteur, le thème du jeu exploré dans le mouvement et détourné pour écrire une histoire où se côtoient des “petits pions statues” posés sur un échiquier tracé au sol, des silhouettes évoluant à l’intérieur d’une structure en élastique au rythme de la trotteuse qui égrène les minutes et les secondes, un improbable damier ponctué de
chaussures et une partition dansée sur le jeu “1 2 3 soleil !”. En filigrane la vidéo et le défilé des photos du quartier d’hier à aujourd’hui, les images volées des élèves de l’école maternelle Rosa Bonheur et leurs créations projetées sur l’écran, les cris et les rires de la cour de récréation et les voix émouvantes des résidentes de l’EHPAD distillant leurs souvenirs…

11. Un projet photographie conséquent à Arleuf

Ce projet s’inscrit dans le dispositif national « DES CLICS ET DES CLASSES » en partenariat avec CANOPE, dont la thématique nationale 2018 2019 est « VOIR L’INVISIBLE, MONTRER L’INVISIBLE »
Les élèves d’Arleuf ([REP]) ont eu la chance de conduire ce projet avec Virginie Marnat qui est diplômée de l’École Nationale Supérieure des
Beaux-Arts de Dijon et du Brooks Institute of Photography (Californie).
Cette artiste aborde la pratique photographique tant par le documentaire que par la composition d’images mises en scène. En
partenariat avec Bibracte dont le site archéologique constituait une
source d’interrogation sur le regard.
L’enseignante, Martine Berthault, en témoigne dans ces termes :
« Les élèves ont rapidement posé un regard précis, conscient et attentif
sur le contexte de prise de vue. Ils ont appris à réaliser des
photos précises et intentionnelles. Ils se sont familiarisés avec les
choix inhérents à la prise de vue. Ils ont appris à s’exprimer oralement
sur leur choix. Les élèves ont pu observer l’impact de leurs
choix sur les résultats obtenus. En s’appuyant sur le thème retenu pour le projet nous l’avons explicité et décortiqué
et nous l’avons mis à l’épreuve du réel dans le contexte du Mont Beuvray/Bibracte. Nous en avons fait une opportunité
d’exploration sans perdre de vue sa présence nécessaire dans le résultat et sans présumer de ce dernier. »
Certains clichés des élèves seront visibles au rencontres internationales de la photographie à Arles : une belle consécration !

16. Fête de la science

Pour la 27ème édition de la Fête de la Science on a de nouveau
cherché à donner de l’appétence pour les sciences aux
plus jeunes au Lycée Raoul Follereau de Nevers…
• Spaghettis aux sirops de fruits et des “perles de caviar” colorées
Les 22 élèves de la classe de CM2 de l’école primaire [REP] Albert Camus de Nevers, accompagné par leur professeur, Monsieur PERIE, ont participé à un atelier de cuisine moléculaire.
Ils ont ainsi pu élaborer différentes expériences mêlant chimie et cuisine
moléculaire avec l’aide d’élèves de première scientifique qui ont eu
la charge de jouer le rôle de tuteurs…
[...]

Voir

Extrait de education ;gouv.fr}http://cache.media.education.gouv.fr/file/Bulletin_Action_Culturelle_et_Scientifique/19/7/Bulletin14_1047197.pdf]

Répondre à cet article