> 7 - DISPOSITIFS, ÉVALUATION, VIE SCOLAIRE... > PILOTAGE DES RESEAUX (tous niveaux) > Pilotage académique > Visite de recteur ou Dasen > Visites de recteurs dans des écoles et collèges : - dans le REP Eugène Mona (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Visites de recteurs dans des écoles et collèges : - dans le REP Eugène Mona du Marigot (Martinique) mettant en œuvre le projet EOL (Expression orale libre) - dans le REP Felix Arnaudin à Labouheyre (Landes) - les dédoublements dans l’académie de Bordeaux

22 octobre 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Visite du recteur Pascal Jan au Marigot

Mardi 16 octobre 2018, le recteur Pascal Jan s’est rendu à l’école Baignoire et au collège Eugène Mona dans le cadre de la mise en place du projet expérimental Ecole des Savoirs et du dispositif Expression Orale Libre (EOL).

A cette occasion, il a été accueilli en chanson par les élèves de l’école Baignoire et a assisté à deux séances d’EOL en classes de CP et CE2. A chaque fois, un élève s’est exprimé sur un sujet de son choix et il s’agissait pour l’enseignante de l’amener à préciser, développer et argumenter sa pensée. Bien qu’intimidés, les élèves se sont prêtés au jeu.

Au collège Eugène Mona, une séance EOL était également prévue où une élève a souhaité s’exprimer au sujet du climat. Les échanges ont été fructueux dans la classe et le recteur a également pris part à l’argumentation. Un moment d’échange avec la communauté éducative a ensuite eu lieu à propos de l’Ecole des Savoirs, dispositif expérimental visant à créer une structure mixte regroupant l’école et le collège sur un même espace. Ce projet a notamment vocation à éviter les ruptures inter-degrés et à pondérer les effets de la décroissance scolaire et premet également une mise en synergie des moyens mobilisés par l’ensemble des acteurs institutionnels concernés.

Extrait de ac-Martinique.fr d’octobre 2018 : Visite du recteur Pascal Jan au Marigot

 

EOL
Expression Orale Libre est un exercice quotidien du CP à la Terminale. Un élève s’exprime pendant 5 minutes en début d’un cours sur un sujet choisi par lui.
L’enseignant dispose de 5 minutes pour l’amener à préciser sa pensée, à mieux argumenter, à davantage proposer et suggérer sans jamais aborder le fond du thème librement choisi par l’élève. Outre l’acquis de l’expression orale, la structuration d’un “propos” bref, le goût de la discussion, l’exercice a pour objectif de renforcer l’estime de soi, de renforcer la capacité de synthèse et l’esprit critique dans le respect des principes valeurs républicaines et le respect d’autrui.

16 juil. 2018. L’école en Martinique. Commission Académique des Projets 2023 (CAP 2023) p. 41 sur 48

 

Rentrée scolaire 2018 : visite du recteur Dugrip dans les Landes

Le 11 septembre 2018, dans le cadre de ses visites de rentrée, Olivier Dugrip, recteur de la région académique Nouvelle-Aquitaine, recteur de l’académie de Bordeaux, Chancelier des Universités d’Aquitaine, s’est rendu dans les Landes à l’école Anne-Sylvestre et au collège Felix-Arnaudin à Labouheyre.

Il était accompagné de Luc Pham, Inspecteur d’académie, directeur des services départementaux de l’Education nationale des Landes.

- Visite à l’école [REP] Anne-Sylvestre à Labouheyre

Le recteur a tout d’abord visité l’école Anne-Sylvestre à Labouheyre où il a échangé avec les équipes pédagogiques et assisté à des séquences en classes de CP dédoublés.

→ Dédoublement des classes de CP et de CE1 dans l’éducation prioritaire pour plus d’égalité

Durant l’année scolaire 2017-2018, près de 2 500 classes de CP ont été dédoublées au niveau national en REP et en REP+. La dynamique engagée pour 100% de réussite en CP se poursuit à la rentrée 2018 avec l’objectif de garantir à chaque élève l’acquisition des savoirs fondamentaux : lire, écrire, compter, respecter autrui.

• Rentrée 2017 : plus de 2 500 classes de CP dédoublées en REP+
• Rentrée 2018 : dédoublement de 3 200 classes de CP en REP supplémentaires ainsi que les CE1 en REP+
• Rentrée 2019 : tous les CP et les CE1 en réseau d’éducation prioritaire seront dédoublés

A terme, cette opération constituera la mesure la plus importante prise en faveur de l’éducation prioritaire depuis la création des ZEP en 1981.

Pourquoi dédoubler les classes de CP en REP+ ?
Un constat : pour lutter efficacement contre le décrochage scolaire il convient d’agir dès les premières années des apprentissages fondamentaux (CP et CE1). L’augmentation du taux d’encadrement permet de consacrer davantage de temps à chaque élève au moment où il commence l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, tremplin indispensable vers la réussite.

→ Dans l’académie de Bordeaux

L’académie de Bordeaux compte 3 REP+ concentrés dans le département de la Gironde et regroupant 3 collèges et 20 écoles maternelles et élémentaires :

§ le réseau du collège Lapierre à Lormont ;
§ le réseau du collège Montaigne à Lormont ;
§ le réseau du collège Blanqui à Bordeaux.

• Nombre de classes dédoublées rentrée 2018

Département CP en REP CE1 en REP CP en REP+ CE1 en REP+ Total
Dordogne 29 0 - - 29
Gironde 205 13 35 27 280
Landes 17 7 - - 24
Lot-et-Garonne 35 8 - - 43
Pyrénées-Atlantiques 34 5 - - 39
Académie 320 33 35 27 415

- Visite au collège [REP] Felix Arnaudin à Labouheyre

Le recteur a poursuivi ses visites au collège Felix-Arnaudin. Au programme : visite de l’établissement, échanges avec l’équipe pédagogique sur le dispositif « Devoirs faits » et sur les parcours d’excellence 3ème.

Le dispositif « Devoirs faits » pour offrir à tous les élèves un accompagnement après la classe

Le travail personnel des élèves est décisif pour la réussite de leurs apprentissages et de leur scolarité. Il est d’abord développé dans la classe. Les leçons, exercices et travaux écrits qui sont donnés en dehors de la classe prolongent le travail fait en classe.

En proposant aux élèves volontaires des études dirigées après la classe, le dispositif Devoirs faits dont le déploiement progressif a débuté en collège en novembre 2017 vise à lutter contre les inégalités scolaires dont on sait qu’elles trouvent en partie leur source en dehors de la classe. Il permet d’améliorer la synergie entre les temps de classe et les devoirs.

Le dispositif est renforcé à la rentrée 2018 (objectif de 4 heures/semaine) et a vocation à être étendu à l’ensemble des écoles et des collèges d’ici la rentrée 2020.

→ Dispositif Devoirs faits en 4 points-clés :

• un accompagnement gratuit ;
• proposé en collège depuis la rentrée des vacances de la Toussaint 2017 puis déploiement progressif sur les rentrées 2018 à 2020 (à l’école et au collège) ;
• offert à tous les élèves sur la base du volontariat des familles ;
• un dispositif qui s’appuie sur les compétences et l’expertise d’intervenants susceptibles d’être mobilisés localement :

◦ enseignants volontaires rémunérés en heures supplémentaires ;
◦ assistants d’éducation au collège (réorientation des missions) ;
◦ recours aux volontaires de service civique* et aux associations qui interviennent déjà sur ce champ ;
◦ retraités et étudiants ;
◦ réserve citoyenne de l’Education nationale.

Extrait de ac-bordeaux.fr de septembre 2018 : Rentrée scolaire 2018 : visite du recteur Dugrip dans les Landes

Répondre à cet article