> 6 - DISPOSITIF > DISCRIM. / ETHNICITE > Lutte contre les discriminations > 4 études et testings sur les discriminations à l’égard des élèves de ZEP et des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

4 études et testings sur les discriminations à l’égard des élèves de ZEP et des jeunes des quartiers prioritaires présentés lors du colloque de l’INJEP du 05.02.18

12 février Version imprimable de cet article Version imprimable

« Les jeunes issus de l’immigration et des quartiers prioritaires sont fortement
discriminés »

Stages en classe de troisième, entrée en apprentissage, achat d’une voiture d’occasion… Lors du colloque « Les discriminations comme frein à l’insertion des jeunes », organisé le 5 février, l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep) a présenté les résultats de quatre études et testings, menés sous l’égide du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse, qui révèlent l’étendue des discriminations touchant les jeunes dans leur vie quotidienne.

Si l’âge seul n’est pas un critère discriminant, il renforce les discriminations liées au genre, à l’origine et à l’adresse auxquelles sont confrontées les moins de 25 ans dans leur vie quotidienne.

[…] Des orientations scolaires contraintes
Dès leurs premiers pas dans le monde du travail, les jeunes sont confrontés à des inégalités sociales et territoriales. Environ 56% des élèves hors Réseau d’éducation prioritaire (REP) scolarisés dans les Yvelines évoquent la cohérence de leur stage de troisième avec leur projet d’orientation, contre seulement 31% des collégiens de REP.

[...] Les candidats supposés d’origine maghrébine de 20 ans ont près de deux fois moins de chances d’accéder sans désavantage à la visite de logements que les candidats sans origine migratoire du même âge (78% des cas contre 44%).

Extrait de lagazette.fr du 07.02.18 : « Les jeunes issus de l’immigration et des quartiers prioritaires sont fortement discriminés »

 

Voir aussi :

- Testing dans le parc locatif privé français sur l’existence de discriminations envers les jeunes et selon diverses combinaisons de critères
Rapport réalisé par ISM CORUM
Auteur(e)s : Sandrine Argant et Eric Cédiey
direction@ismcorum.org
Ce testing a été financé par le Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse dans le cadre de l’appel à projets AP5 lancé en 2014 par le Ministère chargé de la jeunesse

Extrait de islcorum.org : Testing dans le parc locatif privé

- Les inégalités scolaires et l’alliance perdue de l’école et des catégories populaires
Par Régis Cortesero, chargé d’études et de recherche à l’INJEP

On le sait grâce aux vagues successives des enquêtes PISA [1] , la France figure parmi les pays les plus inégalitaires en matière éducative : l’école y fonctionne même comme un véritable amplificateur d’inégalité sociale [2]. Mais les conséquences outrepassent la seule question de la distribution sociale des individus. Les inégalités scolaires affectent également la fonction éducative de l’école, notamment pour les plus faibles, en sapant la crédibilité du projet d’émancipation, individuelle et collective, au cœur de l’image traditionnelle de « l’école libératrice ».

Extrait de injep.fr du 03.02.18 : Les inégalités scolaires et l’alliance perdue de l’école et des catégories populaires

Répondre à cet article