> 7 - DISPOSITIF > PILOTAGE DES RESEAUX (tous niveaux) > Pilotage local des réseaux > Contrat et projet de réseau > Vade-mecum Maitrise de la langue (MDL) du cycle 1 au cycle 4 élaboré par le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Vade-mecum Maitrise de la langue (MDL) du cycle 1 au cycle 4 élaboré par le REP+ d’Orly. Une formation réseau

7 juillet 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

Additif du 02.10.17

Travail du REP+ d’Orly (Val-de-Marne), MDL année scolaire 2016-2017

Voir l’infographie en pièce jointe (source Twitter)

 

Vade-mecum « MDL » REP+ Orly.

Répertoire de gestes professionnels pour favoriser l’apprentissage et
la maîtrise de la langue du cycle 1 au cycle 4.

Document (2 p.) élaboré par l’ensemble des enseignants du REP+d’Orly lors d’une demi-journée de réflexion sur la maitrise dela langue (31.05.17) et suite à des formations annuelles (cycles1,2,3 et 4)

Extrait de drive.google.com Vade-mecum « MDL » REP+ Orly. (2 pages)

 

Formation réseau
]

Une mise en œuvre des priorités 1, 4, 5 et 6 du référentiel de l’éducation prioritaire.
(1) Garantir l’acquisition du « Lire, écrire, parler » et enseigner plus explicitement les compétences que l’école

requiert pour assurer la maîtrise du socle commun.
(4) Favoriser le travail collectif de l’équipe éducative.
(5)Accueillir, accompagner, soutenir et former les personnels.
(6) Renforcer le pilotage et l’animation des réseaux.
Formation MDL interdegrés en REP+ à Orly.

Partant du principe qu’il est déterminant pour faire progresser l’ensemble des élèves d’un REP que
l’ensemble des enseignants d’un réseau harmonisent leurs pratiques, le plan de formation du réseau
prévoyait une formation en maîtrise de la langue pour tous les enseignants du réseau, de la toute petite
section à la troisième.

Notre problématique était alors la suivante :

Comment faire pour que cette formation, destinée à tous les enseignants du réseau, bénéficie le plus

rapidement possible à tous les élèves ?

(Ou comment harmoniser les pratiques d’un réseau d’éducation prioritaire en maîtrise de la langue pour

faire progresser tous les élèves ? )
Nous avons mis en oeuvre deux dispositifs complémentaires :
Le premier dispositif visait à créer un outil qui permette de mettre en place les mêmes gestes
professionnels chez tous les enseignants du réseau et de ce fait, d’instaurer chez ces derniers une
culture professionnelle commune en maîtrise de la langue.
Notre objectif était que les 2230 élèves du réseau Desnos améliorent significativement durant leur
scolarité leurs compétences en maîtrise de la langue, grâce à une harmonisation et une cohérence des
pratiques des enseignants du réseau.
Dans un premier temps, chaque cycle du réseau a établi en formation un vade-mecum des gestes
professionnels en maîtrise de la langue, recueil de gestes que l’enseignant devait mettre en place pour
travailler la maîtrise de la langue avec ses élèves.
Dans un second temps, une fois toutes les formations de cycle achevées, une demi-journée de travail
interdegrés réunissant l’ensemble des enseignants du réseau de la toute petite section à la troisième
(125 personnes) fut organisée. A cette occasion, un vade-mecum de réseau (cliquez ici pour y accéder )
fut rédigé afin de regrouper, condenser, prioriser ces gestes (voir précisions en fin de doc).
IMPORTANT : un peu plus tard, des affichages furent élaborés afin d’être installés dans toutes les
classes du réseau (TPS—>3ème, voir en annexe du vade-mecum).
Notre second levier fut un dispositif de formation aux modalités innovantes :
Il avait pour objectif de faciliter et d’accélérer la mise en pratique des gestes professionnels réfléchis en formation.
En cycle 3, une formatrice académique, également enseignante dans le réseau, formait ses collègues de cycle 3
tout au long de l’année en maîtrise de la langue. En parallèle, cette formatrice co-intervenait dans les classes de
cycle 3, en mettant en pratique avec ses collègues les gestes réfléchis en formation à travers des projets travaillant
le « lire, le dire et l’écrire ».

Ces aller-retours réflexifs entre les temps de formation et ceux de co-enseignement

Documents joints



  • Word - 140.6 ko

Répondre à cet article