> EDUCATION PRIORITAIRE (251 SR) > PEDAGOGIE EN ZEP (49 SR) > Actions interdegrés (tous niveaux) > 1ère journée de l’innovation de l’ac. de Reims : - Liaison école REP+ Barthou (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

1ère journée de l’innovation de l’ac. de Reims : - Liaison école REP+ Barthou et lycée Chagall à Reims - Apaiser le climat avec un temps d’adaptation en 6e au collège REP+ Les Jacobins de Troyes (2 vidéos)

13 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

L’académie de Reims organise sa première journée de l’innovation

Pour accompagner le dynamisme des équipes pédagogiques, l’académie de Reims organisait le 22 mars sa première journée de l’innovation ; l’occasion de découvrir quelques projets éclairants à travers des interviews et d’apprécier la variété des projets et l’inventivité des équipes pédagogiques et éducatives pour une plus grande réussite des élèves.

L’expérimentation et l’innovation
"Oser ; le progrès est à ce prix" Les Contemplations, Victor Hugo.

Depuis la création des conseillers recherche-développement, innovation et expérimentation (CARDIE), l’Éducation nationale valorise de manière encadrée et spécifique l’innovation. Dans une société telle que la nôtre, la citation de Victor Hugo fait plus que jamais sens. Laisser les enseignants et les équipes éducatives oser, imaginer, inventer, essayer, se questionner , se rencontrer, débattre et échanger, tester, échouer, réussir, c’est la mission de notre conseillère recherche-développement, innovation et expérimentation, Valérie Lefebvre. A l’occasion de cette première journée académique de l’innovation qui s’est tenue au lycée Marc Chagall de Reims, elle a accepté de répondre aux questions du service communication pour présenter l’intérêt d’une telle journée.
[...]

Les deux vidéos

• Parcours école-lycée : instants vifs : école [REP+] Barthou et lycée Marc Chagall, Reims (51)
Vidéo (Durée : 04:44)

• Collège [REP] les Jacobins de Troyes : Une nouvelle dynamique pour davantage de réussite en 6e
Vidéo (Durée : 05:14)

 

Le projet école-lycée

Le service communication est allé à la rencontre de deux des équipes.
Zoom sur "Jeunes Toques, Jeunes Bêches" et sur "Instants Vifs".

• Le projet "Instants Vifs"

"C’était pas un plaisir, c’était mieux qu’un plaisir", Imène CM2

Ce projet, de grande envergure, permet aux élèves de CM2 de l’école Barthoux de Reims, classée en réseau d’éducation prioritaire renforcée (REP+), d’aller à la rencontre des élèves de STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués) du lycée Marc Chagall de la même ville. De leur rencontre, d’abord avec la nature et les sens, naît un texte qui s’épanouit au fil des semaines, puis un décor de théâtre, puis la façade du théâtre et enfin de l’expression scénique. Comme nous l’ont expliqué des élèves de STD2A et de l’école, au total, "17 troupes" ont été constituées.

"Ils sont devenus comme notre petit frère ou notre petite sœur.", Solène, première ST2A

Pour Chloé, "c’était humainement intéressant" et son amie Solène de compléter, "c’était enrichissant, c’est énorme pour eux de venir au lycée".

Pour les professeurs impliqués, l’intérêt est évident. Pour les CM2, "cela leur permet de se projeter dans l’avenir, de leur montrer, ainsi qu’à leurs parents, que le lycée c’est possible" nous confie Madame Guyot, leur professeure des écoles. Pour Madame Brion, l’enseignante de Français des Premières, "ce projet les aide à devenir lecteur expert, ils acquièrent la sensibilité des textes poétiques et portent un autre regard sur l’écrit". Un écrit pour tous, "qui ouvre l’espace réel et l’imaginaire".

C’est aussi une "exceptionnelle aventure humaine", faite de rencontres entre professeurs de plusieurs disciplines et ceux des écoles, entre élèves de différents âges et de milieux variés.

Tous s’accordent à dire qu’une journée comme celle organisée par l’académie permet d’accroître la visibilité d’un tel projet, de le rendre moins confidentiel... en espérant que cela donnera des idées à d’autres enseignants.

• Pour les équipes des deux établissements, c’est le même constat. "On travaille entre ministères (Agriculture et Éducation nationale), entre disciplines, entre filières", nous confie le professeur d’horticulture, Monsieur Singeurlin. "Toutes les équipes sont impliquées, du professeur d’Arts plastiques à celui de Sciences" ajoute Madame Thiebault, la proviseure adjointe du lycée Oehmichen.

Cette expérimentation, qui favorise les circuits courts, basée sur des cultures qui suivent les critères de l’agriculture biologique donne du sens aux apprentissages pour les élèves. Elle crée tellement de lien social, entre élèves souvent internes, qu’ils envisagent d’aller ensemble 2 jours à Versailles en mars 2018 pour visiter le potager du Roi et bien évidemment, les cuisines de Versailles. Pour les y aider, un appel à financement participatif sera mis en ligne sur la plateforme expérimentale du ministère de l’Éducation nationale, la Trousse à Projets.

Extrait de ac-reims.fr du 20.03.17 : L’académie de Reims organise sa première journée de l’innovation

Répondre à cet article