> POLITIQUE VILLE > PERISCOLAIRE VILLE : Afev, Clas, Coup de Pouce, autres soutiens > AFEV > Trajectoires-Reflex a évalué le dispositif d’accompagnement vers la lecture (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Trajectoires-Reflex a évalué le dispositif d’accompagnement vers la lecture (AVL) mis en oeuvre en maternelle et CP par l’Afev avec la fondation Sncf

10 février 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

Mi-janvier 2017, le cabinet d’études Trajectoires-Reflex remettait à l’Afev et à son partenaire la Fondation SNCF son rapport d’évaluation (à télécharger ici), portant sur le dispositif « d’accompagnement vers la lecture » : un accompagnement individualisé mis en œuvre par l’Afev en grande section de maternelle et en CP pour développer le langage, et promouvoir la lecture plaisir.

Un document reposant sur deux ans de travail (questionnaires, entretiens qualitatifs), visant à mesurer l’impact de l’action des étudiants de l’Afev sur les enfants accompagnés. L’occasion aussi de constater, sans l’ombre d’un doute, qu’une alliance raisonnée entre divers acteurs éducatifs porte très généralement ses fruits. Résultats et commentaires des parties prenantes.

Directrice d’études chez Trajectoires-Reflex, Valérie Pugin a orchestré l’enquête, pour une association, l’Afev, avec laquelle son cabinet travaille : « Cette association d’éducation populaire dispose d’un projet construit, propose des modes d’action innovants et se montre capable à la fois de faire émerger des sujets qu’elle met à jour sur l’agenda national et de s’interroger sur ce qu’elle fait, sur l’impact de son action sur les enfants et les familles. »
Concernant les résultats, elle relève plusieurs points encourageants : en amont, « le bon public est ciblé par les enseignants, soit les enfants qui ne baignent pas dans un environnement favorable au langage. » En effet, trois quarts des enseignants interrogés en début d’action pensent que les écoliers concernés ne disposent pas de livre à la maison, et une moitié que leurs parents ne maîtrisent eux-mêmes pas bien le français.

Extrait de lab-afev.org du 03.02.17 : Lutter efficacement contre les inégalités dès le début du parcours éducatif

Le rapport (20 pages)]

Répondre à cet article