> 8 - PÉDAGOGIE, FORMATION > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Français et Langues) > Une exposition au rectorat de Rouen : « Je t’écris de Verdun », réalisée par (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une exposition au rectorat de Rouen : « Je t’écris de Verdun », réalisée par des élèves de classe de 3ème du collège REP Henri Matisse de Grand-Couronne

18 novembre 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

"Je t’écris de Verdun"

Le rectorat de Rouen accueille du vendredi 13 novembre au mardi 15 décembre 2015, une exposition intitulée « Je t’écris de Verdun », entièrement réalisée par des élèves de classe de 3ème du collège [REP] Henri Matisse de Grand-Couronne, avec leurs enseignants, dont Sophie Bocquet-Tourneur, professeur documentaliste, Claire Ridel et Laurence Bot, professeures de lettres modernes.

Cette exposition se compose d’une quarantaine de panneaux, présentant de nombreuses biographies d’écrivains, diverses informations relatives à la première Guerre Mondiale ainsi que des lettres de poilus, entièrement pensées et rédigées par l’ensemble des élèves participants.

L’objectif de ce projet, en lien avec le programme scolaire, était d’apporter un grand nombre de connaissances de cette période historique de manière à la fois originale et ludique.

Pour ce faire, un gros travail de réflexion et de recherche a été réalisé durant l’année scolaire 2014-2015.

Dans un premier temps, les élèves ont travaillé sur la création et la mise en place et en scène de l’exposition à travers la réalisation des panneaux, la reconstitution d’une tranchée ou encore de tombes (ces dernières n’ont pu être exposées au rectorat pour des raisons logistiques et de transport).

Puis, dans un second temps, les élèves ont effectué des recherches, étudié les auteurs de l’époque ainsi que les lettres écrites par les soldats lors des cours de français. Ils ont ensuite, à leur tour, créé et rédigé des lettres dignes de vrais combattants racontant la vie sur le front.

Grâce à leur professeur de mathématiques, une des classes a travaillé sur les statistiques des pertes humaines de la Grande Guerre, et les a mis en avant sur une carte géographique. En cours d’éducation musicale, les élèves ont également enregistré une chanson en lien avec la thématique.

C’est un réel travail pluridisciplinaire qui a été engagé dans cet établissement de 230 élèves, mobilisant les professeurs de français, d’éducation musicale, de documentation, d’histoire, de mathématiques et d’arts plastiques, ainsi que les personnels techniques pour la création de la tranchée.

Au regard de la réussite de cette exposition qui avait été mise en place en mai 2015 au sein du collège Matisse, le projet évolue et prend de l’ampleur. Les élèves de 3ème de l’année scolaire 2015-2016 prennent le relais et compléteront cette exposition, avec l’aide de leurs 14 professeurs, tous très impliqués dans le projet.

En français, matière qui constitue le cœur de l’exposition, les biographies d’écrivains seront renouvelées avec les élèves, en ajoutant une dimension supplémentaire qui sera celle de la cartographie littéraire. Par ailleurs, les lettres de poilus se transformeront en roman épistolaire, où tout un village français s’écrira pendant la guerre.

Enfin, l’originalité de cette exposition provient de toutes les données numériques accessibles.

En effet, les visiteurs peuvent accéder à toute une base de données numériques grâce à des « flash-codes » insérés sur les panneaux d’exposition.

Pour ce faire, vous pouvez emprunter une tablette au bureau du web (J 101 - du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 17h00), où l’on pourra vous en expliquer le fonctionnement.

Si vous préférez utiliser votre propre téléphone portable ou tablette, assurez-vous de disposer d’un débit de données suffisant (Wi-Fi de préférence) et installez l’application « iziTRAVEL » (les liens sont indiqués sur l’une des grilles de l’exposition). Une fois l’application installée, ouvrez-la, cherchez l’exposition intitulée « centenaire » et appuyer sur la 1ère option : « scanner un code ».

Extrait du site de l’académie de Rouen du 16.11.15 : "Je t’écris de Verdun"

Répondre à cet article