> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale AU COLLEGE > Collège (Citoyenneté, Laïcité) > B* Contre la violence et pour la citoyenneté, création d’un Comité d’Education (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Contre la violence et pour la citoyenneté, création d’un Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté CESC 2i (inter-degré intra-réseau) au sein du collège REP+ Dillon 2 de Fort-de-France (actions inscrite au contrat de ville)

13 novembre 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté CESC 2i (inter-degré intra réseau)Expérimentation art.34

Collège [REP+] Dillon 2
97200 FORT-DE-FRANCE
Site du collège
Auteur : Didier MARMOT
Mél : Ce.9720708m@ac-martinique.fr

La mise en œuvre d’actions citoyenne. Au sein du réseau du REP+ Dillon 2, le besoin de constituer un groupe de travail de réflexion émerge afin d’impulser une politique volontariste dans le domaine de la santé et de la citoyenneté.

Plus-value de l’action
Plus-value de l’action : au-delà des apports de formation commune, la prise en compte des besoins des élèves engendre la bienveillance envers ce public.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
CM2 :90 élèves ; 6ème : 90 élèves

A l’origine
Au sein du réseau du REP+ Dillon 2, le besoin de constituer un groupe de travail de réflexion émerge afin d’impulser une politique volontariste dans le domaine de la santé et de la citoyenneté. Le groupe ainsi créé sous l’appellation CESC interdegré intra-réseau, doit répondre aux besoins suivants :
• Développer chez les jeunes du quartier fréquentant les écoles concernées une attitude citoyenne afin d’éviter la détérioration des moyens de secours.
• Lutter contre le délitement du lien social en agissant sur la posture des élèves
• Eduquer les jeunes citoyens pour donner sens aux valeurs de la république
• Harmoniser sur les pratiques éducatives au sein des classes pour faciliter la fluidité des parcours

Objectifs poursuivis
• Programmer, suivre et accompagner au sein d’un groupe de travail inter-degré des actions pour susciter des réflexes citoyens en matière de sécurité, de coopération et de bien vivre ensemble
• Transmettre les valeurs de la république à travers la construction d’un parcours citoyen école-collège
• Responsabiliser les jeunes à l’action citoyenne
• Développer la citoyenneté et la culture de l’engagement

Description
Le CESC interdegré est un groupe de travail au sein du réseau d’éducation prioritaire composé de personnes des deux degrés afin de lutter contre les faits de violence au sein des écoles et du collège. Il a pour objectif de refondre une école sereine et citoyenne.
Le groupe de travail devient un outil coopératif permettant à toute la communauté éducative au sens le plus large possible de mener la lutte contre les phénomènes de violence de façon concertée et coopérative.
Deux actions ont déjà vu le jour et se poursuivront cette année. Tout d’abord par une reconduction mais aussi par de nouvelles modalités d’évolution.

Modalité de mise en œuvre
- L’action expérimentée l’année dernière a permis de créer le groupe de travail qui a travaillé sur l’action citoyenne « Ti Soveté Matinik » . Cette action a bénéficié d’un partenariat Contrat de ville pour cette année 2015 2016. Outre les écoles qui participent à l’action, les élèves du collège, arrivés en sixième cette année deviendront des référents pour leur établissement et des ressources PPMS. Le groupe de travail envisage cette année l’évolution des actions, leur pérennité,
- D’autres actions seront programmées dans le cadre du parcours citoyen sur (apprendre à porter secours, apprendre à coopérer, apprendre à vivre ensemble…)

Trois ressources ou points d’appui
• Partenariat SDIS
• CARDIE
• Partenariat Parents

Difficultés rencontrées
Néant

Moyens mobilisés
• HSE afin de permettre la rémunération des professeurs de 2015-2016
• Mise en oeuvre avec le soutien de la CARDIE (50 HSE)

Partenariat et contenu du partenariat
Partenariat avec le Colonel TISSIER. Action plébiscitée par le Préfet de la Martinique dans le cadre de la journée des Jeunes sapeurs-pompiers

Liens éventuels avec la Recherche
Néant

Evaluation
Au sein du réseau du REP+ Dillon 2, le besoin de constituer un groupe de travail de réflexion émerge afin d’impulser une politique volontariste dans le domaine de la santé et de la citoyenneté.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Une évaluation de réseau permettra de constater des progrès des élèves La mise en œuvre du Parcours citoyen serait un bon indicateur qualitatif de ce que le CESC est capable de mener.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Changement de comportement des élèves
- Sur les pratiques des enseignants : Prise en compte de l’éducatif au cœur même du pédagogique de classe
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Meilleure continuité des politiques éducatives entre les écoles et le collège
- Sur l’école / l’établissement : Meilleure articulation dans le partage des ressources, des outils, des démarches
- Plus généralement, sur l’environnement : Renforcement du sentiment d’appartenance au sein du réseau

Extrait du site Expérithèque : Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté CESC 2i (inter-degré intra réseau)

 

En Martinique, les actions du groupe de travail du comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté sont conduites par la communauté éducative du réseau de l’éducation prioritaire renforcé (REP +) du collège du Dillon 2. Elles s’inscrivent dans le contrat de ville de Fort-de-France.

Pour cette année 2015-2016, 180 élèves de CM2 et de 6e du quartier prioritaire du Haut-Dillon bénéficient du programme « Ti Soveté Matinik ». Au-delà d’apprendre aux enfants les bons gestes en cas d’accident majeur (séisme, tempête, explosion…), il les responsabilise à l’action citoyenne et les encourage à coopérer.

Extrait de lettrecget du 04.12.15 : Un comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté en Rep+, au collège du Dillon 2

Le site du collège

Répondre à cet article