> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales au LYCEE > Lycée (Lettres et Langues) > "Anthropologie pour tous" et du théâtre dans le lycée technique prioritaire (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Anthropologie pour tous" et du théâtre dans le lycée technique prioritaire (ex-DERS) Le Corbusier à Aubervilliers

9 juin 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

[...] Enseignante depuis 15 ans au Lycée le Corbusier d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), Catherine Robert est l’une des chevilles ouvrières d’un événement peu banal qui se tiendra le samedi 6 juin au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers : le colloque « L’anthropologie pour tous », comprenez aussi pour les lycéens.
L’objectif, lit-on sur le site, est « de montrer que l’enseignement de l’anthropologie constitue une réponse plus constructive et plus sereine aux préoccupations actuelles que l’enseignement du fait religieux et des cours de morale laïque, trop réducteurs ».

 

Du théâtre dans un lycée technique
L’initiative est peu banale – on parle plus facilement de l’importance du latin pour former les esprits que de la nécessité d’initier les lycéens à l’anthropologie pour comprendre le monde. En plus, elle émane d’un établissement du « 9-3 » - 1 200 élèves, très majoritairement issus de catégories défavorisées -, qui a un profil techno et qui ne compte pas une seule classe de L. A Aubervilliers, c’est le lycée Henri Wallon qui accueille les « littéraires ».

Pour comprendre comment est né ce colloque, un peu d’histoire. « Le Corbusier est l’un des plus anciens lycées techniques d’Ile-de-France, explique Catherine Robert, et il a une particularité : il propose une option Théâtre depuis une quarantaine d’années. C’est une singularité car généralement, on ne destine pas une telle option à ce public ». Le fait qu’Aubervilliers soit historiquement une ville « rouge », gérée par des communistes attachés à une conception de la culture pour tous, peut expliquer cela.

Dès son arrivée, avec des collègues, Catherine Robert a lancé des projets culturels avec ses terminales, notamment les technos en STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) et en STMG (sciences et technologie du management et de la gestion). Le lycée compte aussi quelques classes ES (économiques et sociales) et S (scientifiques), options Sciences de l’ingénieur ou Sciences et vie de la terre.
[...]

Extrait de cafepedagogique.net du : La chronique de V. Soulé : Et si les lycéens faisaient de l’anthropologie ?

Répondre à cet article