> 8 - PÉDAGOGIES, ACTIONS LOCALES, FORMATIONS > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline > Actions locales au LYCEE > Lycée (Actions autres ou interdisciplinaires) > B* Le dispositif "Heures de Vie de Classe" autour du professeur principal (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Le dispositif "Heures de Vie de Classe" autour du professeur principal au lycée polyvalent ZEP Saint-Exupéry à Fameck (Moselle)

9 mai 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Lycée : les heures de vie de classe, pour quoi faire ?
Expérimentation terminée

Lycée général et technologique Antoine de Saint-Exupéry [labellisé Ambition Réussite]
11 AVENUE SAINT EXUPERY , 57290 FAMECK
Site du PASI académique
Auteur : Monique DELAHAIE
Mél : ce.0570023@ac-nancy-metz.fr

Le dispositif "Heures de Vie de Classe" du lycée polyvalent Antoine de Saint-Exupéry à FAMECK (Moselle) consiste à donner en libre utilisation à une classe et à son professeur principal un volume d’heures déterminé en début d’année scolaire afin de satisfaire des demandes précises formulées par les élèves.

Plus-value de l’action
Les Heures de Vie de Classe constituent, par leur nature même, un espace de liberté dans lequel se construit, par le dialogue, un processus d’aide et d’encadrement des élèves. La négociation est donc la pierre angulaire du dispositif et c’est en grande partie sur elle que repose la réussite de l’expérience.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
12 classes de seconde de l’établissement. Lors des réunions du Bureau des élèves et du Conseil d’Administration, les délégués de seconde ont envisagé la poursuite des Heures de Vie de Classe en première et les délégués de terminale en ont réclamé l’instauration pour leur niveau. Le projet d’établissement a été adapté à ces suggestions et le dispositif de 1994/95 concerne les 1170 élèves du lycée.

A l’origine
Lors des conseils de classe, certains parents délégués expliquent que les modules de seconde créent des conditions d’écoute bénéfiques qu’il faudrait pouvoir élargir à des activités non disciplinaires. Au moment des bilans sur les modules, des professeurs, en particulier des professeurs principaux, expriment le souhait de pouvoir discuter avec la classe autrement qu’à la sauvette ou en rognant sur les heures de cours. Les délégués des élèves, dans les réunions du Bureau des délégués et au Conseil d’Administration, expriment des demandes qui rejoignent celles des parents et des professeurs.
Ainsi, ces besoins (apprentissages scolaires interdisciplinaires, projet professionnel de l’élève, reconnaissance de la dimension individuelle de chaque élève) présentent en fait un dénominateur commun : donner ou ajouter du sens à l’enseignement et à la vie scolaire, dépasser le clivage apprenant/individu social pour prendre en compte la globalité de l’élève.

Objectifs poursuivis
Ils sont au nombre de trois :
• Améliorer les apprentissages scolaires transdisciplinaires.
• Mieux informer, lors de chaque palier, sur les modalités et les possibilités d’orientation en prenant en compte le projet personnel de l’élève.
• Individualiser la concertation et l’échange entre professeurs et élèves.

Description
Pour satisfaire cette demande de sens et de globalisation, il a semblé qu’il fallait ménager à tous les élèves des temps d’échanges et de dialogues avec un acteur du système scolaire pouvant pratiquer à la fois la pédagogie, l’écoute et le conseil individualisé. Le professeur principal a paru constituer la personne-ressource pour ce type d’action, à condition de le placer hors de son cadre purement disciplinaire et sous réserve de lui donner les moyens matériels, en particulier en temps, pour travailler avec des objectifs différents de ceux du cours.

Modalité de mise en œuvre
Les actions menées sont les suivantes :
• évaluation intégrée,
• débats sur les savoir-faire scolaires, sur les projets personnels d’études, sur la formation civique et sociale,
• enquêtes.

Trois ressources ou points d’appui
Moyens pour sa mise en place : en 1993/94, chaque professeur principal de seconde avait sur son V.S. 1/2H année de Vie de Classe. Pour les 12 classes, l’établissement a donc pris 6 heures/année sur sa dotation générale horaire...

Difficultés rencontrées
L’obstacle essentiel à la pleine efficacité du dispositif tient plutôt au manque de formation des professeurs principaux dont certains s’adaptent mal aux processus de la négociation : ainsi la plage horaire sélectionnée a été trop souvent imposée par l’adulte, ce que regrettent 25% des élèves dans l’enquête.

Moyens mobilisés
Les moyens ont été centrés sur le professeur principal pour deux raisons : répondre à la demande institutionnelle sur le rôle de celui-ci et accomplir l’expérience avec des professeurs volontaires, puisqu’au lycée Saint-Exupéry, le recrutement des professeurs principaux s’établit sur la base du volontariat. Comme les Heures de Vie de Classe concernent 38 divisions et par conséquent 38 professeurs principaux [sur 90 environ travaillant dans le second cycle] une grande partie du corps professoral s’est insérée d’emblée dans le dispositif.

Partenariat et contenu du partenariat
Ministère de la Justice, Santé scolaire
.

Evaluation
• Projet personnel d’orientation,
• communication, échanges, dialogue,
• cohésion,
• compétences transdisciplinaires.

Documents
Les heures de vie de classe : synthèse

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Autoévaluation et évaluation interne.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves :
• Pour l’objectif "Amélioration des apprentissages scolaires transdisciplinaires", les résultats sont mitigés puisque 39% des professeurs lui attribuent la plus forte adhésion, mais que 25% seulement des élèves y voient le principal avantage des HVC.
• En ce qui concerne l’objectif sur l’orientation, c’est l’engouement : 74% des élèves le placent en thème préféré et 57% des professeurs le classent en thème à adhésion maximum. Les Heures de Vie de Classe répondent ainsi à une demande que le dispositif habituel, "journée des formations" et interventions des Conseillers d’Orientation Psychologues ne comblent pas totalement.
• Le dialogue, les échanges, la communication et la dynamique de cohésion de la classe constituent l’autre pôle de résultats positifs, puisque 60% des élèves placent cet aspect en avantage principal des Heures de Vie de Classe et que 93% des professeurs y voient les retombées les plus favorables.
- Sur les pratiques des enseignants : Dans notre système scolaire qui compartimente, découpe et isole, ces Heures forment en effet une tentative d’introduction de la globalité et elles donnent du sens à l’ensemble des activités éducatives. Des connaissances et un apprentissage de la "négociation" ont été nécessaires.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Echanges entre professeurs principaux.
- Sur l’école / l’établissement : En proposant à l’élève des repères pour sa dynamique propre, les Heures de Vie de Classe ont un effet multiplicateur sur tous les plans, cognitifs, méthodologiques et comportementaux.
- Plus généralement, sur l’environnement : Effets non précisés.

Extrait du site Expérithèque : Lycée : les heures de vie de classe, pour quoi faire ?

Répondre à cet article